Camille contre les cauchemars

"Tu sais... Les adultes pensent que tu n'existes que dans ma tête."
#RésumonsUnPeu

 

Camille a un ami très spécial qu'elle seule peut voir : Monstre. Ses parents ne croient pas à l'existence de Monstre. Peu importe, au moins, le soir, elle s'amuse avec lui et se couche sereine. En effet, Monstre veille sur elle et fait fuir les mauvais rêves et autres créatures inquiétantes qui peuplent les nuits de Camille.

Jusqu'à ce qu'apparaisse un cauchemar plus effrayant que les autres. Tellement effrayant qu'il fait peur à Monstre....

 

#LeCauchemarDuMonstre

 

Je ne savais pas trop ce que j'allais trouver derrière cette couverture accrocheuse représentant ce petit tigre bagarreur (qui est en réalité une tigresse) debout sur son lit. En ouvrant cet album, sous forme de bande dessinée, j'ai pénétré dans un univers à la fois amusant et inquiétant mais j'ai surtout fait la connaissance de deux héros tout à fait charmants. J'ai été conquise par le traitement du sujet de cette histoire mais surtout par les dessins d'Emily Tetri. 

Camille contre les cauchemars, comme son titre le laisse présager, aborde un souci auquel chaque enfant est un jour confronté : les cauchemars. A travers les aventures de Camille et de Monstre, il est ici question d'affronter ses peurs, les pires, celles qui surgissent à la tombée de la nuit. Malgré toutes ses craintes, Camille va faire preuve d'un grand courage et faire face à ce qui la terrifie. Comme la couverture le suggère, telle une petite boxeuse qui entre sur le ring, Camille va se battre pour chasser ce monstre redoutable qui semble si réel. La petite tigresse, très sympathique, est un personnage auquel les enfants pourront très vite s'identifier. 

Il y est aussi question d'un phénomène bien connu de l'enfance : l'ami imaginaire. Même si ici, on peut douter que Monstre le soit. Camille entretient une relation privilégiée avec cette créature qui, contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, est bienveillante et rassurante. Il faut bien avouer que Monstre est franchement mignon et qu'on aimerait bien avoir le même à la maison ! Tout au long de l'album, Emily Tetri joue sur le doute concernant l'existence de ce personnage. Les parents ne sont pas dupes et se moquent gentiment. Camille, elle, y croit dur comme fer. Elle apporte même à manger à Monstre. Et chose étonnante, il aime la même chose qu'elle ! Au final, Monstre, réel ou pas ? Peu importe, car il existe pour Camille. Alors, on arrête de réfléchir et on se laisse porter. 

Le dessin d'Emily Tetri, au crayon et à l'aquarelle, offre à cet album un univers graphique unique. C'est très immersif. On plonge aussi bien dans l'ombre que dans la lumière. C'est vraiment très beau. Et puis, je trouve les deux héros de cette aventure vraiment attendrissants. Difficile de ne pas craquer pour Camille et Monstre.

Le format de cet album est plus petit qu'une BD classique. La finition en est soignée tout comme la mise en page. L'ensemble est très dynamique avec des cases qui disparaissent, qui grandissent ou rapetissent pour laisser place à tous les protagonistes de l'histoire. Cela contribue vraiment à nous faire rentrer dans le récit. 

C'est la première BD de l'illustratrice, issue du milieu de l'animation. Et j'espère que ça ne sera pas la dernière car cet album démontre qu'elle a beaucoup de talent.
 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui n'ont pas peur d'avoir peur.

Pour les enfants qui aiment les histoires d'amitié imaginaire ou non.

Pour tous les enfants à partir de 6 ans.

 

Camille contre les cauchemars
Détails du livre
Auteur: 
Illustrateur: 
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
10 avril 2019
Prix: 
12.95€
Nombre de pages: 
66
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

#OnContinue ?

Capitaine Rosalie Capitaine Rosalie
« Chaque jour, je suis à mon poste, capitaine Rosalie, au fond de la classe en embuscade sous les manteaux. »
#capitainerosalie, #timotheedefombelle, #isabellearsenault, #gallimardjeunesse
Cumulus Cumulus
"Salut! T'as l'air pas mal seul toi aussi. C'est rare de voir un seul nuage dans le ciel."
#cumulus, #guillaumeoerreault, #les400coups
illustration proxima du centaure Proxima du centaure
“En plus, il était huit heures sept, l’heure de sa naissance à six minutes près". Ma mère est appliquée, patiente, généreuse. Elle...
#proximaducentaure, #clairecastillon, #flammarionjeunesse, #amour, #hopital, #accident, #famille
Les amours d'un fantôme Les amours d'un fantôme en temps de guerre
"Dans le monde des fantômes, une guerre impitoyable fait rage. Des spectres malfaisants, idéologues et criminels, ont pris le pouvoir...
#lesamoursdunfantomeentempsdeguerre, #nicolasdecrecy, #albinmichel
Gingo illustration Gingo
"La question de savoir si la machine est humaine ou pas est évidemment toute tranchée- elle ne l'est pas. Seulement, il s'...
#futur, #intelligenceartificielle, #controle, #education, #manipulation