Un thé à l'eau de parapluie

Soumis par HashtagCeline le mar 15/09/2020 - 10:03

"Elmo observe la pluie ruisseler sur les fenêtres de son terrier.

"L'automne est bien là", songe-t-il le coeur serré."

#JolieSurprise

J'ai reçu ce petit album tout mignon par surprise et j'avoue que je serais peut-être passée à côté sans cet envoi imprévu mais bienheureux. Cela aurait été fort dommage tant ce livre a fait souffler sur la maison un vent de malice et de tendresse en cette période parfois un peu chamboulée et précipitée qu'est la rentrée.
Alors, faisons comme Elmo, posons-nous quelques instants et dégustons un petit thé à l'eau de parapluie.

Intérieur

#RésumonsUnPeu

C'est l'automne, il fait gris et il pleut. Alors Elmo le blaireau fait ce qu'il fait toujours dans ces cas-là : du thé (et aussi des petits bichons au citron). Mais sa recette est un peu spéciale, vous allez voir. Pour se sentir moins seul, il invite tout d'abord à sa table les chatons (en peluche) mais ceux-ci ne sont pas très loquaces. Alors Elmo convie ses voisins, la belette et l'écureuil, qui ont, eux aussi, bien besoin d'un petit remontant.

Ensemble, ils vont se réchauffer, se réconforter et aussi beaucoup s'amuser.

Intérieur

#BeaucoupTropMignon

Qu'est-ce que c'est mignon ! Mais vraiment. Les dessins, le texte, la situation, la typo même est mignonne avec son petit effet arrondi sur certaines lettres.
Comme souvent, j'ai lu cet album seule au départ. J'ai littéralement craqué. Ça m'a fait remonter des souvenirs d'enfance, forts et émouvants. Je suis même allée chercher mon service à thé en porcelaine de quand j'étais petite.
Et puis je l'ai lu avec mes enfants qui ont tout de suite accroché à cette petite saynète croquignolette de la vie quotidienne. Cette histoire, impossible de ne pas la partager. Et elle a fait son petit effet décrochant des sourires au plus grand (7 ans 1/2) comme à la plus petite (3 ans 3/4) et à moi aussi, encore.
Après mon coup de coeur pour Le grand voyage d'Emmett et Cambouy (Seuil Jeunesse, 2019) ou encore celle de Laurent le Flamboyant (MeMo, 2018), je me suis replongée avec délice dans l'univers espiègle et tout doux de Karen Hottois.
Le texte, comme une caresse, se pose sur les pages avec délicatesse. Sa lecture est un régal, un petit gâteau tendre et savoureux, comme les bichons au citron d'Elmo (je ne connaissais pas cette pâtisserie, petit chausson à base de pâte feuilletée caramélisée et fourrée au citron. Hum... je salive rien qu'en en parlant.) On en redemande une fois la dernière page tournée.

Ici, l'autrice s'est associée à Chloé Malard (il faut que je lise Potiron et Petite ourse, paru aux éditions Les petites bulles, 2018) dont le charmant dessin nous enveloppe comme une couverture moelleuse. De son trait délicat, ses couleurs pastels et légères, l'illustration nous berce et nous entraîne dans les jeux et rêves des petits animaux de ce récit. C'est régressif pour les adultes et très réjouissant pour les plus jeunes qui très vite rentrent pleinement dans cette histoire teintée de fantaisie.
C'est tout plein de poésie aussi. J'aime beaucoup la recette du thé qui rien qu'à l'énoncé, nous fait déjà nous évader.
Alors on se laisse porter par la gaieté et le petit grain de folie qui gagnent tous les personnages du livre. La joie et la bonne humeur prennent le dessus avant un retour au calme au coin du feu.
Rien à dire, cet album est une réussite et il est parfait pour la saison qui arrive. Avec ses jolis souvenirs d'été, ses tasses de thé fumantes, ses mignons petits chatons et ses biscuits à croquer, c'est un vrai remède à la morosité.
C'est un gros coup de coeur que je vous invite chaudement à découvrir.
 

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment s'inventer des histoires.
Pour les enfants qui aiment la pluie et tout ce qui va avec.
Pour les enfants qui aiment rire.

Pour tous les petits chatons à partir de 3-4 ans.

Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
32
Prix
10.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Lumière
Carole Trébor est passionnée par la Russie et son Histoire. Après sa série Nina Volkovitch (Gulf Stream), Lumière, son nouveau roman, en est encore une fois la preuve. Magique et envoûtant.
#russie, #magie, #identité
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs
Steam Sailors Steam Sailors - 1/L'Héliotrope

"- Très bien, ne me dis rien, dit-il en descendant de la table. Mais ici, tu es sur un navire de pirates, découvrir les secrets est notre métier. Tôt ou tard, nous percerons le tien.…
#steamsailors, #elliesgreen, #gulfstream

La naissance d'une pomme
Un très joli livre à système pour découvrir la naissance et le développement d'une pomme.
#lanaissancedunepomme, #hanschristianschmidt, #andreasnemet, #minedition
Nos bombes sont douces
"Qu'est-ce qui me motive dans la vie? Le foot et les filles. D'un cliché... Mon coeur n'a jamais battu plus fort pour autre chose, mais rien ne me paraît plus ridicule, maintenant que j'y réfléchis."
#nosbombessontdouces, #fredericvinclere, #lecalicot
L'arrêt du coeur ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine
"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques…
#larretducoeur, #agnesdebacker, #anaisbrunet, #memo, #polynie
Pëppo
Un coup de coeur pour ce roman qui allie humour, émotion et système D !
#peppo, #severinevidal, #bayardjeunesse
La balade de Koïshi
"Un seul grain de riz peut donner une rizière. D’une rizière et du soleil levant, Koïshi est né."
#labaladedekoishi, #agnesdomergue, #cecilehudrisier, #grassetjeunesse
Le voyage immobile
La collection « D'une seule voix » donne l’occasion à Valentine Goby d'exprimer sa sensibilité et son talent dans un texte d'une grande intensité. Un très beau voyage immobile.
#levoyageimmobile, #valentinegoby, #actessudjunior, #piano, #accident, #musique
Faites attention à moi Faites attention à moi

“Je ne veux pas ouvrir les yeux. J’ai peur de ce que je vais voir. Ou plutôt, de ce que je ne vais pas voir. De qui je ne vais pas voir.”


#faitesattentionamoi, #alyssasheinmel, #casterman, #letsread