Les Vanderbeeker Tome 1 On reste ici !

Soumis par HashtagCeline le mar 09/10/2018 - 21:24
Une chronique familiale pleine de bons sentiments !
#RésumonsUnPeu

Les jumelles Jessie et Isa, douze ans, Oliver, neuf ans, Jacinthe, six ans, Laney,  quatre et trois quarts, et leurs parents sans oublier Franz (le chien), George Washington (le chat) et Paganini (le lapin) forment une tribu vivante, joyeuse et unie : les Vanderbeeker.

La famille vit au rez-de-chaussée d’une maison de la 141e Rue, dans Harlem, depuis de nombreuses années. Leur maison, ils l’aiment énormément et ils y sont très attachés. Ils ont des voisins charmants comme M. Jeet et Mlle Josie. Ils se plaisent dans leur quartier et ils y ont beaucoup d’amis.

Seule ombre au tableau : le vieux Monsieur Beiderman qui est le seul à ne pas les porter dans son cœur. Malheureusement, il est aussi le propriétaire de la maison. Et justement, M.Beiderman a décidé de mettre toute la famille à la porte. Le bail arrive à expiration et il ne veut pas le renouveler. C’est le drame !

Il ne reste qu’une semaine au Vanderbeeker pour faire leurs cartons et quitter les lieux.

Mais, prenons les choses de façon positive, il leur reste aussi une semaine pour tenter de faire changer d’avis leur vieux propriétaire ronchon. Les enfants prennent les choses en main. Et cela de façon plus ou moins efficace…

Attention, l’opération Beiderman est lancée !

 

 

#WeAreFamily

 

J’ai trouvé ce roman vraiment sympathique. Quand je dis en introduction qu’il est plein de bons sentiments, c’est dans le bon sens du terme ! Parce que j’avoue que les bons sentiments, parfois, ça fait du bien.
La famille Vanderbeeker est vraiment touchante et attachante. Si les relations qu’ils entretiennent les uns avec les autres sont très différentes, on sent que les liens qui les unissent sont très forts.

On y découvre aussi leurs petites habitudes et on partage avec eux les petits riens qui font leur quotidien. Une vie de famille !

Sous leur toit, j'ai passé une très agréable semaine, le temps de ma lecture, même si, comme eux, je n’avais pas envie de quitter cet appartement rempli de souvenirs. Une fois le livre refermé, j’étais un peu triste qu'ils ne me tiennent plus compagnie.

Au-delà des murs de l’appartement, il y a aussi la vie de l’immeuble et celle du quartier. Les Vanderbeeker sont très appréciés et ils apportent beaucoup de choses aux autres. C’est assez émouvant de voir tous ces gens vraiment concernés par le sort de la famille. 
 
Mais attention, ce n’est pas non plus "tout beau tout rose" ! Et ça, Le vieux M. Beiderman y veille tout particulièrement. La méchanceté a cependant toujours une explication… On va découvrir qu’il cache un terrible secret qui l'a rendu tel qu'il est et qui surtout, l'a rendu très triste.
 
Et puis, entre les enfants, il y a aussi quelques tensions. En famille, c’est bien normal qu’il y ait des différends et des petites disputes. Qui a des frères et soeurs sait bien de quoi il retourne.
Mais la situation étant ce qu’elle est, il va surtout falloir que l’entraide prédomine. Et de gaffes en plans plus ou moins bancals, on se réjouit à chaque nouveau stratagème élaboré par les enfants pour convaincre M.Beiderman de changer d'avis. Leur imagination semble sans limite. Chacun avec sa personnalité, son âge et ses talents va tenter de faire plier le vieil homme. C’est vraiment drôle ! Et parfois un peu triste quand ils échouent et qu'on aurait voulu qu'ils arrivent enfin à émouvoir leur propriétaire.
Je ne vous dis pas si oui ou non ils parviendront à leurs fins.
 
En tout cas, je suis vraiment séduite par l’ambiance et conquise par l’esprit très positif de ce roman qui est le début d’une série. C'est une excellente nouvelle et j’aurai plaisir à retrouver les personnages dans un deuxième tome.

 

 

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment les histoires de famille.

Pour les enfants qui ont de l’imagination.

Pour les enfants qui aiment rire.

Pour tous les enfants à partir de 11 ans.
 

 

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
300
Prix
12.90 €
Note
8
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Toxic Girls
"Avant, elles étaient quatre. Maintenant, elle est seule."
#toxicgirls, #kitfrick, #bayard, #pageturners
La Passe-miroir T.2 Les disparus du Clairdelune
Dans le premier tome de La Passe-miroir, Christelle Dabos a su créer un univers riche et une intrigue terriblement passionnante. L’héroïne, Ophélie, avait dû quitter son arche, Anima, pour suivre…
#lapassemiroir, #christelledabos, #gallimardjeunesse, #thorn, #ophelie, #lesdisparusduclairdelune
Les incroyablissimes aventures de Rocket Les incroyablissimes aventures de Rocket

"Je mets la main sur celles de mes amis et nous soufflons fort dessus avant de mettre le poing en l'air. Nous hurlons "AMIGOS" avant de nous mettre en chemin. J'avoue, ce n'est pas très malin d'…
#lesincroyablissimesaventuresderocket, #holalasixieme, #amerikat, #bayardjeunesse

Les optimistes meurent en premier
Dernier titre paru de mon autrice fétiche Susin Nielsen...
#lesoptimistesmeurentenpremier, #susinnielsen, #helium, #deuil, #chat, #amitié, #culpabilite
Le vallon du sommeil sans fin
Quelle joie de retrouver Arjuna Banerjee, le détective des rêves et Christopher Carandini, son assistant, pour une nouvelle enquête !
#levallondusommeilsansfin, #ericsenabre, #didierjeunesse, #taimarclethanh, #lederniersongedelordscriven
Une histoire de sable
Une lecture, une relecture. Un coup de coeur dans les deux cas !
#unehistoiredesable, #benjamindesmares, #lerouergue, #doado
Dans la gueule du diable Dans la gueule du diable

"Amina ne lui laissait pas le choix. C'était tout ou rien. Refuser, c'était passer pour un dégonflé. Renoncer, c'était étouffer la curiosité qui l'étreignait. Mais accepter... c'était sans doute…
#danslagueuledudiable, #anneloyer, #mijade, #zonej

Six contre un
Un roman pour les plus jeunes sur un sujet important : le harcèlement scolaire.
#sixcontreun, #cecilealix, #presto, #magnard, #harcelementscolaire
L'âge des possibles L'âge des possibles

"J'ai fermé les yeux pour me concentrer, pour visualiser le fil sur lequel je me tenais en équilibre. Le moindre coup de vent et je tomberais. Rachel savait que j'étais près du bord. Ou alors c'…
#lagedespossibles, #mariechartres, #emmanuelpolanco, #mediumplus, #edlromans, #ecoledesloisirs

Cette nuit-là Cette nuit-là

“C’est la nuit qui me guette et suit les empreintes de mes pas.
C’est me dire que je pourrai plus jamais être refermé.
C’est le bruit du verre qui se brise.
C’est les autres, c’…
#cettenuitla, #aureliemasse, #slalom