Le coeur des louves

Soumis par HashtagCeline le jeu 15/02/2018 - 14:30
Il est difficile de résumer en quelques lignes Le Cœur des louves. Ce roman dense et rythmé raconte l’histoire d’un village et de ses habitants confrontés à des choix lourds de conséquences. C’est aussi une histoire de femmes fortes et faibles à la fois.
#MonArticle

Célia est une jeune fille timide, écrasée par les extravagances de sa mère et rongée par la culpabilité. Elle se sent responsable du départ de son père qui a plongé Catherine, sa mère, dans un état maniaco-dépressif. Écrivain célèbre en mal d’inspiration, celle-ci noie son mal-être dans l’alcool et entre les bras d’hommes de passage. Confrontée à ce tourbillon, Célia essaie de faire face.

En proie à des soucis financiers, la jeune fille et sa mère partent s’installer dans l’ancienne maison d’enfance de Catherine. Là-bas, la grand-mère de Célia, Tina, décédée depuis quelques années, a longtemps vécu recluse. Soupçonnée de sorcellerie par les gens du village, la vieille femme était crainte autant que respectée pour sa connaissance de la nature et ses qualités de guérisseuse.

C’est dans un climat tendu, alourdi par de vieilles rancunes, que les deux femmes rejoignent cet endroit niché au cœur des montagnes, marqué par la guerre et encore hanté de nombreuses légendes. Alice et Andréas, les enfants de Thomas, homme violent et alcoolique secrètement lié à Catherine par le passé, sont les seuls à ne pas rejeter les deux arrivantes. En compagnie d’Alice, qui se réjouit peut-être un peu trop de ces retrouvailles, Célia sombre et se perd peu à peu entre imaginaire et réalité. La nuit, elle devient une louve libre et sauvage, courant dans les montagnes à la recherche d’elle-même…

On découvre aussi la terrible histoire de Tina qui, pour sauver Catherine, s’est battue comme une louve jusqu’à finir seule et incomprise, même des siens. Sur trois générations, des liens complexes unissent les personnages de ce roman fiévreux. Mais au fil des pages et des révélations, les éléments s’imbriquent parfaitement pour mettre au jour des secrets enfouis depuis trop longtemps.

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
544
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Il était deux fois dans l'Ouest
Une grande aventure et une histoire d'amour façon Pépix.
#iletaitdeuxfoisdanslouest, #severinevidal, #sarbacane, #pepix
A l'Ombre Du Grand Arbre
Vous connaissez le blog A l'Ombre Du Grand Arbre (ALODGA pour les intimes) ? Non? Eh bien, je vous en parle aujourd'hui. Pourquoi? Parce que je trouve que c'est un chouette endroit et aussi parce qu'…
#alombredugrandarbre, #alodga, #copinautes
Girlhood
"L'amitié, c'est comme une allumette...... il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts."
#girlhood, #catclarke, #collectionr, #robertlaffont
Aimez-moi maintenant
"Ce jour-là, j'ai appris qu'y avait rien de mieux qu'un joli bobard pour rendre quelqu'un heureux. De toute façon, les beaux mensonges vaudront toujours mieux que les sales vérités."
#axlcendres, #aimezmoimaintenant, #exprim, #sarbacane
Nos bombes sont douces
"Qu'est-ce qui me motive dans la vie? Le foot et les filles. D'un cliché... Mon coeur n'a jamais battu plus fort pour autre chose, mais rien ne me paraît plus ridicule, maintenant que j'y réfléchis."
#nosbombessontdouces, #fredericvinclere, #lecalicot
Le génie de la lampe de poche
Un excellent Pépix servi par une excellente auteure : Emilie Chazerand (La fourmi rouge chez Sarbacane)
#humour, #vacances, #magie
Boo
"Thelma me serre le bras et dit : T'en fais pas, Oliver. Tout va être au poil. Esther grommelle : -A ta place, je ne parierais pas ma vie dans l'au-delà là-dessus."
#boo, #neilsmith, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Lise et les hirondelles
Lise a 13 ans, l'âge de l'insouciance. Mais en temps de guerre, l'insouciance n'a pas sa place.
#liseetleshirondelles, #sophieadriansen, #nathan, #lireenlive, #histoire, #secondeguerremondiale
Little Urban
Little Urban a fait un sacré chemin depuis ses débuts. L'éditeur a su imposé sa patte dans le secteur jeunesse grâce à des albums bien originaux. Moi, je suis littéralement fan.
#littleurban, #123onesttousdescats, #lelivreblanc
Bulles, Bestiaire imaginaire de la mer
"Toute ressemblance avec un poisson existant ou ayant existé est purement fortuite."
#bullesbestiaireimaginairedelamer, #laetitialesaux, #didierjeunesse