Little Monsters

Soumis par HashtagCeline le mar 17/04/2018 - 21:00
Un roman que j'ai découvert grâce à NetGalley. Entre Gone girls et Pretty little liars? Il y a un peu de ça effectivement.
#UnePremière

 

J’avais repéré Little Monsters.  Son résumé me tentait beaucoup beaucoup. J’avais, comme à chaque fois, noté ce titre sur ma LAL (Liste à Lire : oui je sais ça n’existe pas mais tout le monde en a une, non ?) 
Et puis je suis allée refaire un tour sur NetGalley sur les conseils d’une personne avisée.

Et incroyable : Little Monsters était disponible sur demande.

J’ai demandé, j’ai reçu.

Magique.
 

#RésumonsUnPeu

 

Kacey n’a pas envie de sortir ce soir. Pas du tout. Et encore moins envie de faire le mur. 

Sauf que Bailey et Jade, ses deux amies, en ont décidé autrement. Malgré le sms de refus de Kacey, les deux adolescentes sont en bas de chez elle, l'attendant dans une voiture. 
Contrainte et forcée, Kacey les rejoint.

Essayant d’être discrète, elle se fait tout de même surprendre par Lauren, sa demi-sœur de 13 ans, bien décidée à accompagner les adolescentes.

Toutes les quatre, elles partent vers une destination choisie par Jade et Bailey : une maison abandonnée dont l’histoire est à l'origine d'une légende effrayante (rapidement, voilà les faits : les enfants ont péri dans l’incendie de leur maison, le père s’est suicidé et la mère – mystère-  n’a jamais été retrouvée).

Les jeunes filles, dans ce lieu chargé d’ondes négatives, se livrent à une séance de spiritisme. 

Tout à coup, des bruits, un craquement, le toit de la grange qui s’écroule… Les filles repartent de l’endroit sans demander leur reste.

Après ça, plus rien n’est pareil. Jade et Bailey se comportent bizarrement et Lauren semble complètement terrorisée.

Et puis, Bailey disparaît. Que lui est-il arrivé ? 

#MonAvis

 

Little Monsters est une réelle bonne surprise.

J’ai vraiment accroché à l’histoire qui est très prenante et pleine de rebondissements.

Chaque personnage est tour à tour suspect mais sans que le coupable soit facilement démasqué.
On doute, on imagine que, on a des soupçons sur… mais non.

Kacey, la narratrice, est un personnage ambigü. Son passé est trouble. 
Elle vivait avec sa mère jusqu’à ce que les tensions, trop fortes, l’oblige à aller vivre avec son père qu’elle ne connait pas, Lauren, sa nouvelle demi-sœur et Andrew, son beau-frère (issu d’une union entre sa belle-mère et un autre homme que son père) 
Après des débuts difficiles, elle a trouvé un petit équilibre au sein de cette famille même si elle reste sur la réserve, persuadée qu’on la supporte plutôt qu’on ne l’accepte. 

Son passé l’a rendu fragile et elle l’est encore aujourd'hui.
On sent aussi qu’il y a une certaine violence en elle. A certains moments, on ne sait plus trop quoi penser. Elle semble elle-même ne plus savoir. Difficile de la cerner.

Ses amies, Jade et Bailey, sont aussi assez mystérieuses. Sont-elles vraiment de bonnes amies ? Kacey a parfois des doutes. Décidément, rien n’est clair ou simple.

Sur Bailey, la disparue, on en apprend un peu plus car des parties de son journal (très) intime sont intercalées dans le récit que nous fait Kacey des événements.

Petit à petit, on découvre une facette inconnue de l’adolescente recherchée. 

Autour, les ragots vont bon train. La disparition d’une jeune fille dans une petite ville alimente les discussions et les rumeurs. 

Tous les personnages semblent jouer un jeu. Et surtout, ils cachent tous des éléments qui finissent par emmêler la police qui enquête. Et nous aussi qui cherchons à découvrir la vérité.

J’ai échafaudé beaucoup de théories pendant ma lecture. Et vraiment, je n’avais pas le fin mot de l’histoire.
Donc en cela, c’est déjà une réussite pour moi.

De rebondissements en retournements de situation, je n’avais qu’une envie : finir ce livre et connaître le dénouement. Je n’ai pas été déçue.

Et je ne me suis pas ennuyée.

Si vous n’avez pas peur d’avoir peur, je vous conseille vivement d’aller voir quel(s) monstre(s) se cache(nt) dans Little Monsters.
 

#PourQui?

 

Pour ceux qui aiment les histoires tordues, les rebondissements et les retournements de situation.

Pour ceux qui aiment le suspense.

Pour ceux qui voient le mal partout.

A partir de 14 ans.

#Merci

 

Je remercie les éditions Castelmore mais aussi NetGalley de m’avoir permis de découvrir ce titre en avant-première. 

Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
280
Prix
16.90 €
Note
8
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Les derniers des branleurs Les derniers des branleurs

“Il est quelle heure? C’est quoi la date? Il fait nuit ou jour? Tout ça n’a plus de sens. N’en a jamais eu, n’en aura jamais. Les mêmes choses en boucle.”


#lesderniersdesbranleurs, #vincentmondiot, #lddb, #actessudjunior
Hugo aime Jo(séphine)
"Il n'y a pas de quoi paniquer. Je ne dois pas être le seul garçon au monde à être tombé amoureux. Même si c'est vrai que le mot "tomber" peut faire peur."
#hugoaimejosephine, #sophiedieuaide, #didierjeunesse, #monmarquepageplus
Du haut de mon cerisier
"Moi, je suis en prison, comme si j'avais été arrêtée par Scotland Iard, sauf que les barreaux sont en brouillard et que mes compagnons de cellule se sont tous déjà enfuis."
#duhautdemoncerisier, #paolaperetti, #gallimardjeunesse
Mes vies à l'envers
Le héros de ce roman semble pris dans une spirale infernale. Pourra-t-il en sortir?
#mesviesalenvers, #echos, #gulfstream, #fantastique
Marquise
"Au nom du Plaisir, de la Frivolité et de la Sainte Beauté!"
#marquise, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim, #amour, #roisoleil, #mensonge, #cour
Dans la gueule du loup
Un nouveau Michael Morpurgo illustré par Barroux. Une pépite !
#danslagueuleduloup, #michaelmorpurgo, #barroux, #onlitplusfort, #gallimardjeunesse
21 printemps comme un million d'années
"Je voudrais que les étoiles filantes exaucent vraiment les voeux. Je voudrais avoir vu une étoile filante. Je voudrais avoir fait un voeu."
#21printempscommeunmilliondannees, #camillebrissot, #syros
Mes idées folles
« Heureux celui qui trouve la folie de perdre la raison. »
#mesideesfolles, #axlcendres, #sarbacane, #exprim
Malicia Peps Tome 1 Concours à Canal Sorcière
Avec ce premier roman, Sibéal Pounder dépoussière le mythe de la sorcière. Vous ne croiserez ni chat noir ni balai et vraiment très peu de nez crochus dans cette aventure où, en revanche, l’humour…
#maliciapeps, #sibealpounder, #lauraellenanderson, #milan
Pour un oeil de poupée
Parfois, le pire qu’on pensait vivre n’est pas le pire qui peut nous arriver…
#pourunoeildepoupee, #marinacohen, #thierrymagnier, #horreur, #maisondepoupees, #peur