Sous ta peau, le feu

Soumis par HashtagCeline le jeu 26/08/2021 - 08:48

"- C'est... C'est un baiser dangereux.

- Alors je veux ce danger, cette brûlure-là. Ange, je vous aime ; je n'aime rien d'autre. J'ai l'impression d'avoir trop bu, vous êtes partout, dans mes rêves, sur le plafond de ma chambre, dans chacun de mes pas, chacune de mes respirations."

#SéverineVidal

J'attends toujours les romans (mais aussi BD et albums...) de l'autrice avec impatience. Elle sait se renouveler, à chaque fois. Son style et sa sensibilité pour traiter des sujets importants ou délicats (et les deux) me bluffent régulièrement (allez faire un tour sur le blog, vous verrez, je ne mens pas !)

Sous ta peau, le feu ce nouveau roman qui paraît chez Nathan m'a fait passer un excellent moment de lecture, oscillant entre les vertiges de l'amour et ceux causés par la description de l'épidémie.

#PasséContemporain

Le nouveau roman de Séverine Vidal nous plonge en pleine épidémie. C'est d'actualité, me direz-vous. Mais pas dans celle que nous connaissons actuellement.
Elle nous ramène à la toute fin du XVIIIe siècle alors que la variole fait des ravages.
Nous allons suivre Ange, un jeune garçon que son père forme au métier de médecin de campagne. Et puis Esmée, une jeune aristocrate dont toute la famille, sauf la mère, a été décimée par la terrible maladie.
Les deux vont se croiser, au hasard d'une visite et, malgré la mort omniprésente, un amour va naître, apportant avec lui l'espoir d'un avenir meilleur, allumant un feu sous la peau des deux adolescents.
Séverine Vidal propose un récit original qui tour à tour nous donne des détails techniques (et quelque peu insoutenables) sur la maladie (symptômes et évolution de ceux-ci), mais aussi sur la vie de l'époque ou encore la condition des femmes dans les campagnes et les milieux favorisés. On apprend beaucoup sur les pratiques médicales de l'époque (c'est là qu'on se dit qu'on est bien de nos jours...) On y découvre aussi les prémisses de la vaccination. Terrifiant et captivant. J’y ai trouvé mon compte, moi qui aime les romans documentés et historiques.
Mais surtout, elle nous construit une belle histoire d'amour. Ange et Esmée. Esmée et Ange.  Une évidence. Un vrai coup de foudre, un véritable amour qu'il va être difficile de vivre au grand jour. D'autant plus que la mère d'Esmée n'est pas très conciliante, quel que soit le sujet.
Heureusement, il y a le père d'Ange, son géant bienveillant et protecteur.
C'est un personnage que j'ai beaucoup aimé dans ce récit. Il est lui bien avant-gardiste sur son époque. Il est un refuge dans ce monde si sombre. Il nous donne nous aussi l’impression que tout peut s’arranger.
Ce très beau texte (même si certaines scènes sont difficiles) se lit d'une traite aborde également avec sensibilité un thème très important dont je ne dirai rien. 
C'est important que l'intrigue garde une part de secret.
Séverine Vidal nous offre encore un roman original, émouvant, très actuel tout en étant situé dans le passé, passionnant et passionné.
Une très bonne idée de lecture en cette rentrée littéraire ado qui est décidément très riche.
 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment l'Histoire, même dans ses heures les plus sombres.

Pour ceux et celles qui cherchent une belle histoire d'amour.

Pour ceux et celles qui veulent lire un roman très actuel, dans le passé.

Pour tous et toutes à partir de 13-14 ans.

Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
260
Prix
14.95 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Familles Familles

"Une famille, c'est comme un nid, comme un terrier. On s'y sent protégé et aimé."


#familles, #georgette, #didierjeunesse
Bardad le Gnome
Dans ce Pépix, l’humour est omniprésent. Pas toujours de manière très subtile mais c’est tout à fait normal puisque le héros est un gnome et que les gnomes ne sont pas réputés pour leur bon goût en…
#bardadlegnome, #brunolonchampt, #sarbacane, #pepix
Rattrapage
"Il est toujours là. Et il me regarde. Il détourne les yeux dès qu'il voit que moi aussi, je le regarde, mais oui, oui, il m'a vue. Il se souvient de moi. Bien sûr qu'il se souvient de moi. Au fond,…
#rattrapage, #vincentmondiot, #actessudjunior, #duneseulevoix
Vous retiendrez mon nom Vous retiendrez mon nom

“J’arrivais pas à croire qu’elle était morte. Je pensais qu’en descendant la rue, j’allais la trouver dans la cage d’escalier de son immeuble, en train de bavarder avec Joyce et Khedima. Je lui…
#vouretiendrezmonnom, #fannyabadie, #syrosjeunesse

Boubou en était sûr Boubou en était sûr

"- J'en étais sûr ! s'écrie Boubou le coeur battant, interrompant l'écriture de sa lettre à Nadia et bousculant Fromage qui roule sur le parquet.

Boubou le replace sur ses pattes et se…
#boubouenetaitsur, #karenhottois, #emilieseron, #lapartie

Dis au revoir à ton poisson rouge !
"La vie est parfois surprenante. Voire carrément époustouflante."
#disaurevoiratonpoissonrouge, #pascalruter, #didierjeunesse
Magda La souris minuscule Magda La souris minuscule

"Magda trottine sur la pointe des pattes, le museau en l'air pour grandir un peu."


#madga, #magdalasoursiminuscule, #karenhottois, #anaismassini, #didierjeunesse
La très grande aventure La très grande aventure

"Le soleil se lève à peine.

Marcello le petit pois et Nanni le haricot sont fatigués de leur longue marche et entrent dans la cour d'une ferme pour se reposer.

Mais..."Cocorico!"…
#latresgrandeaventure, #annecortey, #olivierlatyk, #grassetjeunesse

Martin et la Divine Chipie
"- Cher papa, chère maman, je suis né à Gondenans-les-Moulins, j'ai grandi à Gondenans-les-Moulins, et maintenant je m'ennuie à Gondenans-les-Moulins. J'en ai marre des ânes et des charrettes de foin…
#martinetladivinechipie, #didierjeunesse, #francoisvincent, #olivierpelletier
Girlhood
"L'amitié, c'est comme une allumette...... il suffit d'une étincelle pour se brûler les doigts."
#girlhood, #catclarke, #collectionr, #robertlaffont