Le bungalow a des crocs

Soumis par HashtagCeline le lun 14/01/2019 - 14:50
" Les vacances commençaient pourtant bien pour mon frère, mes cousins et moi. À la location d’été, il y avait même un bungalow rien que pour nous ! On allait pouvoir rigoler jusqu’à pas d’heure avec Chloé, qui se la raconte un peu mais reste ma cousine préférée. Alors, quand est-ce que ça a déraillé ? "
#PépixAFairePeur

 

J'adore les Pépix. J'adore les romans qui font peur. Alors je vous laisse imaginer ma joie de lire Le bungalow a des crocs, un Pépix qui fait peur !

Et en plus, il m'a permis de découvrir une illustratrice Qin Leng et une autrice Annabelle Fati. 
Que dire à part : Waououououououououh (à faire façon "cri de loup") !

 

#QuatrièmeDeCouv"

 

"Les vacances commençaient pourtant bien...

Alors, quand est-ce que ça a déraillé?

Quand j'ai eu envie de faire pipi en pleine nuit? Quand je me suis retrouvée dehors à cause d'une stupide chauve-souris?

Hum... Non.

C'est plutôt quand on a découvert que notre bungalow était cerné de loups-garous assoiffés de sang..."

 

#VacancesLoupées

 

Il s'en passe toujours des choses dans les livres de la collection Pépix. Et je me demande à chaque fois ce que je vais y découvrir. 

Là, avec Le bungalow a des crocs, je savais que j'allais y trouver mon compte. Le résumé m'avait donné certains éléments qui ne trompent pas : une maison de vacances "digne d'un film d'horreur", une héroïne qui se retrouve "seule dehors en pleine nuit" et un "bungalow cerné de loups-garous assoiffés de sang" ... 

Eh bien, je dois dire que je ne me suis pas ennuyée un seul instant. Alors oui, je suis une grande fille désormais et je me suis donc doutée de certaines choses avant qu'elles ne me soient révélées mais cela n'a en rien gâché mon plaisir de lecture.
J'ai trouvé qu'Amélie, l'héroïne, Guylain, son ado de frère, Chloé, sa cousine parfaite, sans oublier Sacha et Jérémy, ses cousins jumeaux, formaient une joyeuse bande dont j'ai adoré suivre les péripéties. Et il faut bien avouer qu'ils sont rudement mis à l'épreuve. Il se retrouvent même en danger de mort ! Non, ça ne rigole pas. Il est quand même question de "loups-garous assoiffés de sang", ne l'oubliez pas!

Et, à côté de toutes les horreurs que vivent les héros, l'autrice aborde des thèmes intéressants comme la jalousie et la difficulté à trouver sa place au sein d'une famille. En effet, Amélie est constamment comparée à sa cousine Chloé. Elle essaie d'en rire (cf le bonus N°1 dans les extraits ci-dessous) mais on sent que cela est très pesant pour elle. Beaucoup d'enfants sont confrontés à ce problème et j'ai trouvé intéressant qu'il soit mis en avant ici. 

Point positif de cette aventure terrifiante : cela va remettre les choses à leur place pour Amélie. Courageuse et plutôt maligne, dans cette histoire, elle va tirer son épingle du jeu. Et prendre confiance en elle...
Côté frissons, on est plutôt bien servi. Certaines scènes sont assez stressantes comme celle de la première attaque. Tout est mis en oeuvre pour faire monter la tension. Le suspense est bien présent. Qui sont ces loup-garous? Nos héros vont-ils tous s'en sortir indemnes?

Il y a beaucoup d'action et de nombreux rebondissements qui nous font sans cesse craindre pour la vie des personnages.
Pris au piège, on se demande comment tout cela va finir pour eux. Et si certaines choses semblent évidentes, l'aventure réserve aussi bien d'autres surprises.

En tout cas, si la peur est là, l'humour n'est jamais bien loin pour détendre un peu l'atmosphère. Un Pépix sans humour ne serait pas un vrai Pépix ! Et les loups-garous, s'ils sont effrayants, sont aussi amusants. (si on oublie le fait qu'ils veulent manger toute la famille) Au coeur de la meute, les rivalités et les tensions sont nombreuses et leurs divergences prêtent bien souvent à rire.

Côté dessins, ces vacances "cauchemar" sont illustrées avec brio par Qin Leng. J'ai vraiment été séduite par son coup de crayon, assez classique et réaliste, qui donne tout son charme et beaucoup d'énergie à ce roman. 

Encore une belle association autrice-illustratrice pour ce titre de la collection.

Et encore un bon moment de lecture passé en compagnie d'un Pépix. Un de plus, et sûrement pas le dernier.

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les histoires qui font peur.

Pour les enfants qui aiment les histoires de loups-garous.

Pour les enfants qui en ont assez qu'on les compare aux autres.

Pour les enfants à partir de 9-10 ans.

 

#Extraits

 

"(...) ça ne dérange personne de me comparer à ma cousine Chloé à longueur de temps (...)

"Amélie ton placard a une indigestion?! Quand je pense aux affaires de ta cousine, toujours impeccablement rangées..."

"Amélie, enfin, viens jardiner au lieu de végéter au fond du canapé ! Je te signale que chez les cousins, c'est Chloé qui passe la tondeuse."

"Amélie, c'est pas le bout du monde d'aller chercher le pain à côté. Ta cousine ramène tous les jours ses frères de l'école !" p.10

 

"Bonus N°1

Au sujet de ma cousine

(...) C'est sur l'air des Demoiselles de Rochefort (...)

 

Nous sommes deux cousines

L'une Capricorne, l'autre Scorpion

Mais Chloé, ton vrai signe

C'est crâneuse ascendant casse-bonbons.

 

Chloé t'es Miss Parfaite

20/20 partout, t'as tout bon

Mais c'qui serait vraiment chouette

C'est que tu dégonfles un peu du melon!" p.35

 

"Au coeur de la nuit, les livres infusent en vous d'une incomparable façon. Les mots quittent la page où ils sont imprimés pour s'ébattre directement dans votre cerveau, sous forme d'images, de sensations et de sons plus puissants que n'importe quel spectacle en trois dimensions ! En tout cas, c'est l'effet que ça me fait, et quand je suis plongée dans ma lecture, je crois qu'à certains moments je ne suis plus tout à fait là." p.60

 

Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
240
Prix
10.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Kintsugi Kintsugi Le fil doré de ma vie

“Je voudrais qu’il y ait des ficelles accrochées aux extrémités de mes lèvres pour qu’elles se lèvent et me permettent de sourire. Devenir un pantin qu’un marionnettiste ferait vivre. Mais je ne…
#kintsugi, #kintsugilefildoredemavie, #mathildeparis, #auzouromans, #auzou

L'été où j'ai vu le tueur
" La lumière de la cave s'est éteinte, me plongeant dans des ténèbres épaisses et glacées. J'ai lâché ma lampe en poussant un cri."
#leteoujaivuletueur, #clairegratias, #lerouerguejeunesse, #doadonoir
C'est bien ! C'est affreux !
"Sanji était assis sur une pierre, au milieu de la jungle, quand Java le tigre surgit. - Cours ! ordonna Java. Cours et je te chasserai. Je t'attraperai et je te mangerai."
#cestbiencestaffreux, #joanmlexau, #aliki, #saltimbanqueeditions
Les colères
"J'ai commencé à m'énerver. J'étais fâchée contre maman ! Comment pouvait-elle dire non? Mes oreilles bourdonnaient, mon coeur battait fort jusque dans ma tête."
#lescoleres, #isabellefilliozat, #ericveille, #lespetiteshistoiresfilliozat, #nathan
Les amours d'un fantôme en temps de guerre
"Dans le monde des fantômes, une guerre impitoyable fait rage. Des spectres malfaisants, idéologues et criminels, ont pris le pouvoir. Alors que la Résistance s'organise, un jeune fantôme, à la…
#lesamoursdunfantomeentempsdeguerre, #nicolasdecrecy, #albinmichel
Kong-Kong Le singe sur le toit
Une amitié hors du commun pour une BD qui l'est aussi !
#kongkong, #vincentvilleminot, #yannautret, #casterman, #bd
Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana
Après La fourmi rouge et Le génie de la lampe de poche, je retrouve avec une joie non dissimulée Emilie Chazerand et son humour explosif.
#maviemoisiedieuetmoishirleybanana, #shirleybanana, #pepix, #emiliechazerand, #joelledreidemy, #sarbacane
J'aimerais
"Aux rêves qui permettent de changer le monde !"
#jaimerais, #stephaniedemassepottier, #gerarddubois, #letageredubas, #album
Thornhill
"Ça m'a pétrifiée d'entendre ces bruits. Je pouvais sentir la peur serpenter de ma nuque jusqu'en bas de mon dos tandis qu'une sensation familière transperçait mes os. Je n'arrive pas à y croire. Qu'…
#thornhill, #pamsmy, #rouerguejeunesse, #epik
Désaccordée Désaccordée

«J’aurais donné n’importe quoi pour qu’éclate un orage. Les gens s’agitent en vue d’échapper à la pluie; ils cavalent, déstabilisés. Ça ramène un peu d’égalité : moi, je me sens déstabilisée à…
#desaccordee, #joannerichoux, #echos, #gulfstream