famille

Les enfants des Feuillantines

Les enfants des Feuillantines


de Garino Célia

“- Combien d’enfants avez-vous à votre charge?

Désirée plissa les yeux. Elle détestait cette question. La réponse suscitait toujours des exclamations d’horreur et d’étonnement mêlés.

- Sept.

La femme n’eut aucune réaction. Elle devait déjà le savoir.

- Et quel âge avez-vous?

- Vingt-cinq ans.

- C’est jeune pour s’occuper de sept enfants.

- Au Moyen- Age, c’était monnaie courante, fit-elle d’un ton bravache.”


#lesenfantsdesfeuillantines, #celiagarino, #sarbacane, #exprim

Aimée et Medhi...au fil de la vie


de Furlaud Sophie
Une jolie collection d'albums mettant en scène deux héros confrontés à des petits et grands bouleversements du quotidien.
#aimeeetmedhiaufildelavie, #sophiefurlaud, #laurentsimon, #casterman

Falalalala


de Chazerand Emilie
" Ce qu'il aurait voulu dire, c'est qu'elles ne sont pas que petites. Pas que difformes ou étranges ou anormales. Ça veut dire quoi, ça, d'ailleurs, "anormal"? Elles sont justes compliquées, perturbées, besogneuses, déraisonnables, téméraires, excentriques, brillantes, pleurnichardes, folles, joyeuses, patientes, tendres, colériques..."
#falalalala, #emiliechazerand, #sarbacane, #exprim

Les colères


de Limousin Virginie
"J'ai commencé à m'énerver. J'étais fâchée contre maman ! Comment pouvait-elle dire non? Mes oreilles bourdonnaient, mon coeur battait fort jusque dans ma tête."
#lescoleres, #isabellefilliozat, #ericveille, #lespetiteshistoiresfilliozat, #nathan

La fille sur le toit


de Loyer Anne
"Deux mots, deux sifflements, deux crachats. (...) Bien articulés, bien pesés. Totalement déplacés dans sa bouche, totalement incongrus. (...) Mais ils jaillissent comme des poignards."
#lafillesurletoit, #anneloyer, #echos, #gulfstream

River


de Castillon Claire
"C'est comme si j'avais tout pris. Le calme, l'intelligence, la délicatesse, la beauté et bien sûr, l'amour de nos parents. River, rien."
#river, #clairecastillon, #scripto, #gallimardjeunesse, #onlitplusfort, #prixvendredi

Traverser les orages


de Caron-Boyer Lucile
"J'avais décidé de faire l'autruche, plonger ma tête bien profondément dans le sable. Peut-être que pendant que je resterais là-dessous, tout s'arrangerait comme par magie. On pouvait toujours rêver. Parfois même, rêver c'est une question de survie."
#traverserlesorages, #lucilecaronboyer, #librinova

J'ai tué un homme


de Erlih Charlotte
" Je sais très bien pourquoi je suis là. - Pourquoi es-tu là ? – Parce que j’ai tué un homme. Vous m’enfermez pour que je ne recommence pas. Mais moi je sais pourquoi j’ai dû tuer cet homme."
#jaitueunhomme, #charlotteerlih, #actessudjunior

Louisiana


de DiCamillo Kate
" Autant vous prévenir tout de suite : cette histoire va comporter pas mal d'épisodes désespérants." 
#louisiana, #katedidamillo, #didierjeunesse, #littlemissflorida

A la tombée du ciel


de Cameron Sophie
"Je dois l'aider. Pas parce que je l'ai trouvée, ni parce que c'est mon destin ou je ne sais quelle connerie, mais parce que j'ai affaire à une personne. Et qu'elle mérite d'être traitée comme telle."
#alatombeeduciel, #sophiecameron, #nathan, #lireenlive

C'était un accident


de Lagarrigue Isabelle
"Mon corps me lâche, mes jambes se dérobent sous moi, je me retrouve assise tandis que l'information se fraie un chemin jusqu'à mon cerveau avec peine car celui-ci la refuse en bloc."
#cetaitunaccident, #isabellelagarrigue, #librinova

La Proie


de Arnaud Philippe
"Anthéa reste seule. Elle sent qu'un mauvais sort vient de couper sa vie en deux, comme on tranche un ananas mûr. Un avant, un après. Un ici, un ailleurs. Le meilleur, le pire?"
#laproie, #philippearnaud, #sarbacane, #exprim, #pagedeslibraires

Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon


de Giraud Hervé
"Grand-Mamie me dit alors qu'un régiment c'était mille hommes. Entre 1914 et 1918, un régiment, c'était aussi mille morts. Un tiers des 1 400 000 Français tués lors de la Première Guerre mondiale l'ont été pendant les trois premiers mois de la guerre. Une tuerie. Pas étonnant qu'on l'ait appelé "La Grande Guerre".
#lejourouonaretrouvelesoldatbotillon, #hervegiraud, #thierrymagnier

Nos éclats de miroir


de Hinckel Florence
"Grandir est un drôle de truc. Le regard bien droit se pose sur une ligne démarquée par soi seul. Ca peut être n'importe quoi : le bord d'un meuble, le sommet d'un muret, le coude d'un adulte, quelque chose comme ça. Puis, quelques mois plus tard, le même regard bien droit donnera un peu le vertige parce qu'il sera désormais plus haut que le bord du meuble. On verra le paysage derrière le muret. Lorsqu'on posera sa tête contre la poitrine de l'adulte, elle cognera désormais son menton."
#noseclatsdemiroir, #florencehinckel, #nathan

Quintland


de DuPouy Fred
"Elles n'avaient pas le choix, elles ne l'avaient jamais eu."
#quintland, #freddupouy, #syros

Un été à Sommerby


de Boie Kirsten
"Tout a commencé par une terrible nouvelle. Il en va parfois ainsi : il arrive quelque chose d'épouvantable, mais quand on y repense quelques années plus tard, on se rend compte que c'est par là, justement, que le bonheur est arrivé."
#uneteasommerby, #kirstenboie, #fleurus, #lireengrand

Le bungalow a des crocs


de Fati Annabelle
" Les vacances commençaient pourtant bien pour mon frère, mes cousins et moi. À la location d’été, il y avait même un bungalow rien que pour nous ! On allait pouvoir rigoler jusqu’à pas d’heure avec Chloé, qui se la raconte un peu mais reste ma cousine préférée. Alors, quand est-ce que ça a déraillé ? "
#lebungalowadescrocs, #annabellefati, #qinleng, #sarbacane, #exprim

Un si petit oiseau


de Pavlenko Marie
"Dieu est absent des champs de bataille", a écrit Blaise. Il est aussi absent des accidents de la route.
#unsipetitoiseau, #mariepavlenko, #flammarion

Miss Crampon


de Castillon Claire
"Se chuter, c'est bien, mais hurler, parfois, serait plus adapté. Là, j'ai envie de pousser toutes sortes de plaintes : Au secours, A l'aide, Berk, Help, Non, Aïe, mais je me chute. Au pire, ma vie est terminée. Au mieux, elle est fichue."
#misscrampon, #clairecastillon, #flammarionjeunesse

Loukoum Mayonnaise


de Ka Olivier
"Cette histoire est inspirée de faits qui auraient pu être réels."
#loukoummayonnaise, #olivierka, #lerouergue, #doado

Papa est en bas


de Adriansen Sophie
« Papa veut tendre le bras pour essuyer mes larmes, mais il n’y arrive pas. Alors c’est moi qui viens et qui lui fais un câlin. »
#papaestenbas, #sophieadriansen, #nathan, #tomhaugomat

Bulle et Bob dans la forêt


de Tual Natalie
Un nouveau Bulle et Bob? C'est toujours un événement !
#bulleetbobdanslaforet, #natalietual, #didierjeunesse, #polichinelle

Le goût amer de l'abîme


de Shusterman Neal
MON COUP DE COEUR DE CET ETE ! Un roman original, fort, étonnant et tout simplement magnifique !
#legoutamerdel'abime, #nealshusterman, #nathan, #coupdecoeur

L'autre soeur


de Busby Cylin
Un roman dont le résumé m'a tout de suite fait penser à Perdue et retrouvée de Cat Clarke mais aussi à La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine...
#lautresoeur, #cylinbusby, #milan, #disparition

Swimming pool


de Crossan Sarah
Le nouveau roman de Sarah Crossan dont j'entends énormément parler traduit par Clémentine Beauvais que je connais et j'adore.
#swimmingpool, #sarahcrossan, #rageot, #clementinebeauvais

Histoire du garçon qui courait après son chien qui courait après sa balle


de Giraud Hervé
Un magnifique roman et la découverte pour moi d'un auteur étonnant.
#hervegiraud, #thierrymagnier, #maladie, #famille, #soeur, #chien

Bandiya, la fille qui avait sa mère en prison


de Grive Catherine
Une grand-mère, une mère et une tante braqueuses? La vie famille de l'héroïne sort de l'ordinaire!
#bandiyalafillequiavaitsamereenprison, #catherinegrive, #fleurus

Les soeurs Hiroshima


de Yamamoto Mariko
Un roman court mais très intense qui nous relate la journée de deux soeurs à Hiroshima le 6 août 1945...
#lessoeurshiroshima, #bayard, #marikoyamamoto, #japon, #hiroshima

Les maux bleus


de Féret-Fleury Christine
Un des deux titres de la nouvelle collection Echos chez Gulf Stream.
#lesmauxbleus, #gulfstream, #christineferetfleury, #echos

Soixante-douze heures


de Vermot Marie-Sophie
Un très beau roman que j'ai pris plaisir à lire et qui m'a beaucoup émue.
#soixantedouzeheures, #mariesophievermot, #thierrymagnier