Catch, tournevis et lutins-robots

"Je m'appelle Pénélope et des lutins-robots sont en train de kidnapper mon petit frère. Non : je commence mal mon histoire. Il faut que je raconte les choses dans l'ordre, sinon vous n'allez rien comprendre."
#Pépix

 

Souvent, rien qu'à la lecture du titre, on sait qu'on va se régaler. Ceux de la collection Pépix sont bien souvent décalés et plutôt bien trouvés... Et là, effectivement, ce livre parle de catch, de tournevis et de lutins-robots. Mais pas que, bien évidemment.
C'est un premier roman pour H.Lenoir mais également pour Marie Morelle qui illustre cette nouvelle aventure. La collection Pépix s'enrichit de deux nouveaux talents.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Le petit frère de Pénélope s'est fait enlever par des lutins-robots – malpolis, qui plus est !

Va-t-elle le laisser disparaître dans une dimension parallèle ?

Sûrement pas : elle part à la poursuite des kidnappeurs avec Dounia, sa meilleure amie catcheuse.  Et pour ça, si elle doit : 

- affronter une reine complètement cinglée,

- gagner uncombat de catch géant,

- ou déclencher une révolution robotique, 

Elle le fera !

 

#PénélopeJulienDouniaEtLéopold

 

C'est une fine équipe qui mène la barque de ce Pépix avec ces quatre enfants de dix ans qui ne s'en laissent pas compter.
Et pourtant, ils vont en voir de belles tout au long de cette aventure et ils vont devoir faire face à des situations dangereuses auxquelles ils réagissent cependant avec beaucoup d'intelligence. Il faut dire aussi qu'ils sont tous plutôt malins : Pénélope et Léopold sont des surdoués, passionnés de mécaniques et fortiches en construction de robots super élaborés. Dounia,  quant à elle est une catcheuse prometteuse, énergique et très rusée. Julien, enfin, en plus de ses beaux yeux (c'est pas moi qui le dit c'est Pénélope), est un orateur né capable de faire adhérer n'importe qui à son discours.
A eux quatre, même s'ils ne sont pas vraiment amis dans la vie de tous les jours (Pénélope et Léopold sont ennemis jurés), ils vont réussir à se sortir de tous les mauvais pas.
Cette aventure nous fait voyager dans un autre monde auquel ils accèdent par un portail spatio-temporel. Celui-là même par lequel sont arrivés et se sont enfuis les fameux lutins-robots du titre après avoir enlevé le frère de Pénélope. Cet univers parallèle est dominé par Zémima, une reine un peu inquiètante et fort peu sympathique qui pour son propre divertissement a établi une machination diabolique basée sur la récupération de cerveaux d'enfants pour animer des robots anachroniques. Tout cela vous semble obscur ? Vous y verrez plus clair en lisant le roman, ne vous inquiétez pas.

Pour combattre Zémima, les enfants vont faire preuve d'imagination, chacun dans leurs domaines. Et cela donne lieu à des scènes de combats, entre autres, vraiment délirantes.
Mais le danger ne se trouve pas que dans cet autre monde. Il y a aussi de mauvaises personnes (enfin une surtout) dans leur réalité. Et les surprises vont être nombreuses,pour eux comme pour nous.
H.Lenoir, à travers la voix de sa narratrice, Pénélope, nous raconte leurs péripéties avec beaucoup d'humour et un franc-parler comme l'ont les enfants de cet âge-là (ils ont dix ans je le rappelle).

Petite remarque : j'ai beaucoup aimé que soient expliqués certains mots un peu compliqués. Ca peut sembler tout bête mais parfois, c'est bien aussi d'avoir un éclaircissement immédiat sur un mot pas évident évident. De la façon dont est écrit tout le texte avec des parenthèses, des commentaires, des mots en italiques et même en latin ici, ces petites définitions glissées comme ça, l'air de rien, s'intègrent naturellement et apportent un petit plus non négligeable.

Côté illustrations, j'ai vraiment accroché au dessin de Marie Morelle qui m'a fait penser à celui de Claire Brétecher (Agrippine, les couvertures du journal de Georgia Nicolson entre autres nombreuses choses). Il amène beaucoup d'humour. Les personnages ont des têtes amusantes comme Léopold et ses yeux globuleux (c'est pas moi qui le dit c'est Pénélope) ou encore même Pénélope et sa coiffure étonnante.

Catch, tournevis et lutins-robots est un bon Pépix réjouissant et rondement bien mené.
 

#PourQui?

 

Pour ceux et celles qui aiment le catch.

Pour ceux et celles qui aiment les tournevis.

Pour ceux et celles qui aiment les lutins-robots.

En fait non, même si vous n'aimez pas ces trois choses, vous allez vous régaler avec ce roman.

Pour tous et toutes à partir de 8-9 ans.

 

#MesPremieres68

 

Ce livre fait partie de la sélection 9-12 ans de Mes premières 68 (1ère édition).

 

Catch, tournevis et lutins-robots
Détails du livre
Auteur: 
Illustrateur: 
Collection: 
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
08 janvier 2020
Prix: 
10.90€
Nombre de pages: 
192
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

#OnContinue ?

Dans la gueule du loup Dans la gueule du loup
Un nouveau Michael Morpurgo illustré par Barroux. Une pépite !
#danslagueuleduloup, #michaelmorpurgo, #barroux, #onlitplusfort, #gallimardjeunesse
Falalalala Falalalala
" Ce qu'il aurait voulu dire, c'est qu'elles ne sont pas que petites. Pas que difformes ou étranges ou anormales. Ça...
#falalalala, #emiliechazerand, #sarbacane, #exprim
Meurtre mode d'emploi (à l'usage des jeunes filles) Meurtre mode d'emploi (à l'usage des jeunes filles)
“Pip savait beaucoup de choses, (...) ; elle savait que “hippopotomonstrosesquipédaliophobie” était le terme technique pour désigner la...
#meurtremodedemploialusagedesjeunesfilles, #meurtremodedemploi, #hollyjackson, #casterman, #letsread
J'ai suivi un nuage J'ai suivi un nuage
Maëlle Fierpied nous propose un très joli roman tout en délicatesse et subtilité sur un sujet assez lourd : la maladie mentale. A travers...
#jaisuiviunnuage, #maellefierpied, #julieguillem, #ecoledesloisirs, #neuf
Amélia Fang Amélia Fang et le bal barbare
"Que c’est barbant, un Bal barbare !" En tout cas, barbant, ce roman, lui, ne l'est pas.
#ameliafang, #lauraellenanderson, #casterman