Claude et Morino

Soumis par HashtagCeline le jeu 15/11/2018 - 21:43
« - Bonjour. Je m’appelle Claude et je crois que vous m’avez fait pipi dessus. - Haaan, pardon je suis désolé. - Non non, c’est rien. C’est juste que ça m’a réveillé. »
#RésumonsUnPeu

 

Morino est un taureau. Pour la première fois, il est parti seul en vacances avec sa caravane.

C’est la nuit, et la tisane du soir lui a donné envie de faire pipi.

Il fait sa petite affaire par une ouverture dans le sol prévue à cet effet. Le pipi de Morino s’enfonce dans les profondeurs de la terre pour finir sa course sur Claude, un squelette endormi là.

Sympathique et en manque de compagnie, Claude va s’incruster dans les vacances de Morino. Enfin s’incruster, oui et non. C’est à cause de la malédiction : « Quand un squelette réveilleras, auprès pour la vie resteras ».

Cela embête un peu Morino qui comptait passer ses vacances tranquille. Mais d’après le squelette, si la consigne de la malédiction n’est pas respectée, « on explose ». Alors, dans le doute, Morino consent, contraint et forcé, à ce que Claude reste « auprès » de lui…

C'est le début d'une grande aventure.

 

 

#TisaneEtPipiDeNuit

 

La lecture de cet album ? Un bonheur ! Pour moi, toute seule, sans que personne ne me le demande, je l’ai lu plusieurs fois, prenant ainsi à chaque fois un peu mieux le temps de savourer son texte et d’observer les vignettes. 

A mi-chemin entre la BD et l’album, Adrien Albert nous raconte une rencontre improbable entre deux êtres très différents : un taureau solitaire et un squelette qui se sent seul.

Pourtant, les aventures extraordinaires qu’ils vont vivre sous l’eau et sur l’eau, à bord et en dehors de cette fameuse caravane, vont irrémédiablement les rapprocher et les faire rester ensemble sans que cette "terrible malédiction" y soit pour quelque chose.

On s’amuse de leurs différences, des réflexions un peu naïves de Claude qui découvre le monde (en même temps, sous terre, il n’avait pas grand-chose à découvrir) et de leurs réactions l’un avec l’autre. C’est génial ! 

Mais ce que nous conte avant tout ici Adrien Albert, c’est le début d’une belle histoire d’amitié.

Et tout ça, en six chapitres et un épilogue. C’est trop court, assurément. Claude et Morino, on n’a vraiment pas envie de les quitter. Mais c’est comme ça. Il nous reste les bons moments. Et puis, après tout, il suffit juste de relire le livre pour les revivre encore et encore...

En attendant qu’Adrien Albert écrive un deuxième tome, allez jeter un petit coup d’œil à cet album, il le mérite.

 

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les histoires d'amitié.

Pour les enfants qui aiment rire.

Pour les enfant qui aiment l'aventure.

Pour tous les enfants à partir de 6-7 ans.

 

 

#PetiteParenthèseAdrienAlbert

 

Pour tout dire, je suis une grande fan* du travail d’Adrien Albert. (*oui, je suis « fan » de beaucoup d’auteurs et illustrateurs)

Pourtant, ça n’était pas gagné. J’ai appris à l’aimer avec mon fils et notamment grâce à son album Au feu Petit Pierre que j’ai lu, lu, lu et relu des dizaines (des centaines ?) de fois. 

Jusque-là, j’étais restée assez hermétique à l'univers ses livres. Bon avouons-le, je n’avais pas vraiment pris le temps de les lire tous attentivement.

Mais, cette lecture à répétition a eu un effet étonnant et inattendu. Au lieu de me dégoûter à tout jamais d’Adrien Albert, je me suis mise à l’apprécier tant et si bien que c’est moi qui ait fini par demander à mon fils s'il voulait bien que je lui lise Au feu Petit Pierre. Et d’autres titres d'Adrien Albert ont pris le relai…

J’ai appris à aimer son dessin si particulier, ses personnages farfelus et les situations étranges dans lesquelles il savait si bien les mettre en scène. J’ai appris à aimer son humour et son côté décalé, effrayant parfois. Et désormais, je lis chacun de ses albums avec un regard admiratif et émerveillé, comme une enfant.

Claude et Morino n’a fait que confirmer ce que je pensais : cet auteur-illustrateur a énormément de talent et je l'adore !

Auteur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
76
Prix
13.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

La Proie
"Anthéa reste seule. Elle sent qu'un mauvais sort vient de couper sa vie en deux, comme on tranche un ananas mûr. Un avant, un après. Un ici, un ailleurs. Le meilleur, le pire?"
#laproie, #philippearnaud, #sarbacane, #exprim, #pagedeslibraires
Les enfants des Feuillantines Les enfants des Feuillantines

“- Combien d’enfants avez-vous à votre charge?

Désirée plissa les yeux. Elle détestait cette question. La réponse suscitait toujours des exclamations d’horreur et…
#lesenfantsdesfeuillantines, #celiagarino, #sarbacane, #exprim

Sherlock & Moria T1 L'initiation
Dans ce roman, Sherlock Holmes et James Moriarty sont plus jeunes mais se détestent déjà. Pourtant, ils vont devoir se supporter et essayer de résoudre une mystérieuse affaire...
#sherlock&moria, #sherlockholmes, #jamesmoriarty, #ridleypearson, #pocketjeunesse, #enquete
Dépasse-toi Léa !
Une autrice que je découvre grâce aux réseaux sociaux !
#depassetoilea, #edithdeprendez, #editionsduvenasque
Vive le sport !
Je n'ai qu'un seul mot à dire : Merveilleux !
#vivelesport, #olekonnecke, #ecoledesloisirs
Barricades
Après Mots Rumeurs, mots cutter ou Invisible, Barricades aborde aussi un sujet sensible.
#barricades, #charlottebousquet, #jaypee, #gulfstream
Tracer
"Elle part demain à l'aube. Aube.Aubrac. On verra bien."
#tracer, #guillaumenail, #rouerguejeunesse, #doado
Snap Killer
"La nuit est belle, noire, sans étoiles, sans lune, à peine fraîche."
#snapkiller, #sylvieallouche, #syrosjeunesse, #syros
Robert Cormier
J’ai découvert cet auteur avec son roman A la brocante du cœur : un choc.
#laballeestdanstoncamp, #delatendresse, #robertcormier, #ecoledesloisirs, #medium
Les larmes
"Parfois, quand on a des bleus au coeur, ça déborde par les yeux, et on pleure."
#leslarmes, #sibylledelacroix, #bayardjeunesse