Les collisions

Après Marquise, voici Les collisions, le nouveau roman de Joanne Richoux. Une réussite !
#UnAutreSiècle

 

Les collisions est le deuxième roman de Joanne Richoux publié chez Sarbacane dans la collection Exprim’. Son premier texte Marquise mettait en scène deux adolescents un peu perdus comme c’est encore le cas ici.

Particularité de ses romans : même s'ils se déroulent à notre époque, l’ombre d'un autre siècle plane sur les héros. 

#UneVersionModerne

 

Gabriel est à tomber. Laetitia aussi. Gabriel fait ce qui lui plaît, Laetitia aussi. Gabriel est arrogant, piquant, désinvolte. Laetitia aussi. Ces deux-là se sont trouvés. Ils entretiennent depuis quatre ans une relation trouble et platonique jouant sur la séduction. 

Ils sont en terminale, l’année du bac. Ils s’ennuient. Une oeuvre au programme du cours de littérature va leur donner l’idée parfaite pour pimenter leur dernière année de lycée : Les Liaisons dangereuses de Pierre Choderlos de Laclos. Gabriel propose à Laetitia de s’inspirer de ce grand classique pour s'amuser un peu. 

Ils seront le vicomte de Valmont et la marquise de Merteuil. 
Reste à choisir qui seront les autres protagonistes, pions de leur petit jeu. Ninon, Solal, Dorian (des élèves) et Amandine Brugnon (une de leurs professeurs) joueront sans le savoir les rôles respectifs de Cécile de Volanges, le Chevalier de Danceny, le comte de Gercourt et la présidente de Tourvel (cf résumé #LesLiaisonsDangereusesOrigines).

Gabriel et Laetitia vont se prendre au jeu. Un peu trop…

Quand tout déraille, est-il encore possible de défaire ce qui a été fait ? Sont-ils allés trop loin ?
 

#Impact

 

Joanne Richoux a une façon bien à elle de décrire le monde qui l'entoure. Elle sait mettre le doigt sur des petits détails, des sensations, des petits moments qui nous rendent ses personnages et leurs histoires réelles.
Ses héros, elle les malmène. Pour certains, ils sont déjà brisés ou abîmés : Gabriel et son histoire familiale dramatique, Laetitia qui a du mal à assumer sa mère et son statut social, Dorian qui marche en équilibre sur un fil, celui de la raison…  Pour les autres, c’est une certaine fragilité ou timidité qui va les faire basculer : Ninon, fraîche et innocente, et Solal, le jeune garçon qui rêve d’être pompier mais aussi Amandine, la professeure d'Arts Palstiques qui s’ennuie au quotidien et qui ne trouve pas l'homme qui la fera vibrer.

Tous ont une fêlure dans laquelle il va être facile de s'engouffrer. Mais avec quelles conséquences? 

Au début, comme dans Marquise, je me suis trouvée un peu bousculée par l’écriture de Joanne Richoux. Elle est cash, sans filtre et dévergondée, comme Gabriel et Laetitia. Je ne suis pas comme Ninon, choquée à la moindre grossièreté ou allusion sexuelle mais il m’a fallu m’habituer. 
C’est comme ça, elle écrit comme ça. Au final, c'est génial.
Et puis, cela fait partie du jeu. Les liaisons dangereuses, ce texte était lui aussi subversif à son époque. Même encore aujourd’hui. Une transposition trop fade, trop niaise, n’aurait pas été crédible.

Bref, on a un vrai drame qui se joue sous nos yeux avec ces acteurs qui cherchent à se prouver des choses, qui ne savent plus où sont les limites à ne pas franchir. 

C’est vertigineux. On la sent venir, la chute. On espère qu’elle ne sera pas trop terrible. On tremble. On attend, fébriles, le dénouement.

Waouh. 
Et c’est la claque. 
On aurait dû s’y attendre depuis le début.

Je suis, vous l’aurez compris, séduite par ce texte qui réussit habilement, cruellement à nous remuer. On déteste les deux héros pour ce qu’ils font mais on les aime aussi malgré nous, parce qu’on sent leur grande fragilité. Pas simple. 

Les collisions, un coup de coeur. 

 

#PourQui?

 

Pour ceux qui aiment les histoires d’amour compliquées, les héros abîmés par la vie.

Mais aussi pour ceux qui veulent découvrir une version moderne d’un classique (qu’il faudra aussi aller lire par la suite) 

Pour ceux qui veulent être bousculés.
En revanche, âmes sensibles s’abstenir. Ce texte n’est pas à mettre entre des mains trop innocentes et surtout pas avant 15 ans.  
 

#LesLiaisonsDangereusesOrigines

 

A la base, Les Liaisons dangereuses, c'est un roman épistolaire écrit en 1792 par Pierre Choderlos de Laclos.

« La jeune Cécile Volanges quitte son couvent pour faire l’apprentissage du monde et épouser le comte de Gercourt, mais une de ses parentes, la marquise de Merteuil, entend profiter de ce projet de mariage pour se venger d’une infidélité que lui a faite autrefois Gercourt. Elle charge donc son complice, le vicomte de Valmont, de pervertir Cécile avant ses noces. Mais loin de Paris, dans le château de sa vieille tante, Valmont s’est de son côté mis en tête de séduire la dévote présidente de Tourvel, et une idylle bientôt se noue entre la « petite Volanges » et le jeune Danceny »
(résumé Livre de poche)

 

#Couverture

 

Elle est sublime ! 
Vraiment magnifique… 
 

Illustration Les collisions
Détails du livre
Collection: 
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
04 avril 2018
Prix: 
15.50€
Nombre de pages: 
288
Note: 
9 / 10
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

Commentaires

"On déteste les deux héros pour ce qu’ils font mais on les aime aussi malgré nous, parce qu’on sent leur grande fragilité." C'est totalement ça. Un roman que j'ai beaucoup aimé (et la couverture aussi).

Oui, la couverture est splendide. Et puis le texte...

#OnContinue ?

Ueno Park Ueno Park
Un roman choral qui nous fait vibrer au rythme d'une jeunesse japonaise qui se cherche.
#uenopark, #antoinedole, #actessudjunior
Dis ours Dis ours, tu m'aimes ?
Moi oui vraiment, sans aucun doute, Canard et Ours je vous aime...
#disours, #johnjory, #benjidavies, #littleurban
Rackette-moi si tu peux Rackette-moi si tu peux
Une déclinaison pour les primaires de la collection Les Graphiques chez Gulf stream.
#rackettemoisitupeux, #lesgraphiques, #sophieadriansen, #clerpee, #gulfstream
J'ai suivi un nuage J'ai suivi un nuage
Maëlle Fierpied nous propose un très joli roman tout en délicatesse et subtilité sur un sujet assez lourd : la maladie mentale. A travers...
#jaisuiviunnuage, #maellefierpied, #julieguillem, #ecoledesloisirs, #neuf
Illustration La course au bonheur La course au bonheur
Pouvoir changer son physique, oublier quelque chose, se faire aimer de ses amis, réussir un examen... Ca fait rêver? Mais attention, tout...
#lacourseaubonheur, #maggielehrman, #letsread, #casterman, #bonheur, #secret, #amitié, #amour