Illuminae - Tome 1: Dossier Alexander

Voici un des nombreux romans que j’ai ouvert bien après sa sortie. Mon œil avait littéralement glissé sur ce titre quand j’étais libraire. Pourquoi ? Je ne sais pas. Et aujourd’hui, un peu plus d’an après, je ne pouvais ignorer plus longtemps toutes les critiques enthousiastes. Ce sont elles qui m’ont finalement poussé à entrer dans le monde d’Illuminae. Et c’est sans regret.
#UnRomanAtypique

Décrire et résumer Illuminae est complexe (enfin plus que pour certains titres).

Pourquoi ?

Parce que ce n’est pas un roman comme les autres. En effet, vous n’y trouverez pas des chapitres bien classiques s’enchaînant les uns après les autres. Illuminae est un dossier composé de rapports, d’échanges de mail, de schémas, de retranscriptions en tout genre (cf. les photos). Si cela est perturbant au tout début, on finit par s’y habituer. Pour ma part, sans me rebuter, cela a clairement freiné ma lecture. Je me disais que chaque détail avait son importance (ce qui est le cas) et j’ai donc passé plus de temps à lire et observer chaque page. Frustrant mais nécessaire.

Ensuite, on évolue dans un monde totalement différent du notre et nous n’avons pas de descriptions aidant à nous le représenter. Il faut donc reconstituer par soi-même le puzzle de l’univers du roman. Mais les auteurs sont assez habiles pour que nous y arrivions sans peine.

Enfin, il y a beaucoup de personnages qui vont et viennent. C’est à la fois très riche et dynamique mais à la fois très perturbant.

Bon, une fois ces divers constats faits et quelques dizaines de pages plus tard, on y est. On est dedans et on a vraiment envie que tous les personnages s’en sortent.

Et oui, autre chose. Ce qui est assez frappant dans ce roman, c’est l’humour omniprésent malgré l’horreur de la situation. Les personnages se lancent perpétuellement des vannes qui détendent l’atmosphère parfois pesante. Sans être trop lourd, cela permet d’apporter un vrai plus.

#Résumons

Pour vous donner une petite idée (mais pas vous dégoûter en vous embrouillant), je vais faire un court résumé de ce roman assez dense (et essayer d'être claire)  

Allons-y...

Nous sommes en 2575 sur Kerenza. Deux lycéens, Ezra Mason et Kady Grant, viennent de se séparer. Ce qu’ils ne savent pas l’un et l’autre c’est que dans la même journée, le Lincoln (vaisseau appartenant à l’entreprise Bei-Tech) attaquera leur planète, faisant de très nombreuses victimes. Les deux adolescents embarquent en urgence dans des vaisseaux. Kady sur l’Hypatia et Ezra sur l’Alexander. Le problème, c’est que le Lincoln les poursuit, apparemment décidé à anéantir tous les survivants (Pourquoi ??) qui n’ont pas péri dans la première attaque.

Le vaisseau Alexander est celui qui en quelque sorte dirige les deux autres. Car oui il y a un autre vaisseau : le Copernicus.

Alors attention, c’est là que ça se complique… L’Alexander possède une Intelligence Artificielle très perfectionnée, Aidan. Et celle-ci est légèrement en train de péter un câble. Pourquoi ? Parce qu’à bord du Copernicus, il y a des personnes infectées par un mystérieux virus (oui il y aussi un virus), le Phobos. Et Aidan qui est là pour assurer la protection de l’Alexander décide de détruire le Copernicus afin que les occupants de celui-ci ne contaminent pas le reste des survivants.

Voilà donc le tableau : il va donc falloir gérer un virus qui rend fou, une intelligence artificielle en burn-out et éviter de mourir atomiser par le vaisseau d’une entreprise sans scrupule. Autant dire que c'est la bazar total. C'est dur… Surtout quand on a 17 et 18 ans.

Ezra et Kady arriveront-ils à se sortir de cette horreur ?

#UneExpérienceLittéraire

Ce roman a été pour moi une vraie expérience littéraire. La forme en fait vraiment quelque chose d’unique. J’ai passé un très bon moment de lecture même s’il est vrai que j’ai parfois un peu peiné. Le manque d’habitude, j’imagine. Je le conseille fortement à ceux qui veulent lire quelque chose d’innovant. Mais aussi à ceux qui aiment les romans à suspense avec de l'amour et de l'aventure.

Est-ce que j’ai envie de lire le deuxième ? Je pense que oui. Mais je vais laisser reposer mes neurones quelques temps avant.

#UneTrilogie

Le Dossier Alexander est le premier volet d'une trilogie. 

Je n'ai pas encore lu le deuxième (Dossier Gemina paru en juin 2017) ni le troisième (Obsidio) puisque ce dernier n'est pas encore paru (mars 2018 en version originale)

Chaque tome reprend le même principe. Si on parle de trilogie, le tome 2 n'est pas directement la suite du premier. On évolue dans le même univers avec des héros différents. On peut imaginer lire chaque volume indépendamment les uns des autres.

Illustration Illuminae
Détails du livre
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
14 septembre 2016
Nombre de pages: 
624
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

#OnContinue ?

Le goût amer de l'abîme Le goût amer de l'abîme
MON COUP DE COEUR DE CET ETE ! Un roman original, fort, étonnant et tout simplement magnifique !
#legoutamerdel'abime, #nealshusterman, #nathan, #coupdecoeur
Chaque chose en son temps Chaque chose en son temps
Ouvrir ce nouveau roman de Lorris Murail, c’est faire un grand voyage dans le passé pour revenir sur l'une des périodes les plus...
#chaquechoseensontemps, #lorrismurail, #echos, #gulfstream, #sciencefiction, #histoire
Le vallon du sommeil sans fin Le vallon du sommeil sans fin
Quelle joie de retrouver Arjuna Banerjee, le détective des rêves et Christopher Carandini, son assistant, pour une nouvelle enquête !
#levallondusommeilsansfin, #ericsenabre, #didierjeunesse, #taimarclethanh, #lederniersongedelordscriven
L'espoir sous nos semelles L'espoir sous nos semelles
"Une aventure hors-norme, portée par une héroïne déterminée et prête à tout pour réussir, à travers un décor grandiose."
#lespoirsousnossemelles, #auroregomez, #magnard, #mlesromans
Dis ours Dis ours, tu m'aimes ?
Moi oui vraiment, sans aucun doute, Canard et Ours je vous aime...
#disours, #johnjory, #benjidavies, #littleurban