Malicia Peps Tome 1 Concours à Canal Sorcière

Avec ce premier roman, Sibéal Pounder dépoussière le mythe de la sorcière. Vous ne croiserez ni chat noir ni balai et vraiment très peu de nez crochus dans cette aventure où, en revanche, l’humour est omniprésent.
#MonArticlePageDesLibraires

 

Malicia Peps mène une vie austère auprès de sa tutrice, l’acariâtre Mlle Heks qui lui hurle dessus sans arrêt et la nourrit de bouillon de fromage moisi.

Alors que Malicia s’est encore réfugiée dans le cabanon du jardin, une étrange créature vient à sa rencontre. Une fée ! Et pas n’importe qui : la star des fées, la fabuleuse Fran ! Sa venue n’est pas un hasard. Malicia est une sorcière et doit l’accompagner à Brilleville, un endroit formidable auquel on accède par… le tuyau de l’évier. Malicia est sceptique, mais l’horrible voix de Mlle Heks qui l’appelle lui fait sauter le pas.

Et la voilà plongée dans un tout nouveau monde peuplé de sorcières bien différentes de celles que l’on connaît. Ici, elles sont propres, élégantes, voire apprêtées. Malicia est ici pour une raison bien précise : elle a été désignée (par qui ? Mystère…) pour participer à la Guerre des sorcières. Tous les neuf ans, ce grand concours met en compétition neuf sorcières de 9 ans. La gagnante devient Sorcière suprême et a le droit de diriger Brilleville et ses alentours. Pour pimenter l’événement, le concours est filmé en continu par de petites fées, puis retransmis sur Canal Sorcière.

Malicia va vite faire la connaissance des autres participantes, notamment de la pétillante mais maladroite Peggy Tournicoton qui l’accompagnera tout au long de son aventure. Et si toutes sont bien décidées à remporter le titre, la terrible Félicité Noctule l’est encore plus et n’hésite pas à utiliser les plus sombres stratagèmes. Qui saura déjouer tous les pièges de ce grand affrontement ?

Avec ce premier roman, Sibéal Pounder dépoussière le mythe de la sorcière. Vous ne croiserez ni chat noir ni balai et vraiment très peu de nez crochus dans cette aventure où, en revanche, l’humour est omniprésent.

#LauraEllenAnderson

Sur le blog, vous pourrez aussi lire mon avis sur  Amélia Fang et le bal barbare paru chez Casterman, le premier roman de l'illustratrice de Malicia Peps !


Article paru dans Page des Libraires
Couverture
Détails du livre
Illustrateur: 
Collection: 
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
23 septembre 2015
Prix: 
11.90€
Nombre de pages: 
256
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

#OnContinue ?

Le courage d'être moi Le courage d'être moi
« Dans Manon, il y a NON, et tout de suite, j’ai compris que Manon savait dire NON, qu’elle pouvait tenir tête à n’importe qui. »
#lecouragedetremoi, #mariannerubinstein, #nathan, #lefeuilletondesincos
Le petit prince de Harlem Le Petit Prince de Harlem
"Des clubs de jazz aux guerres de gangs : bienvenue dans le Harlem des années 20."
#lepetitprincedeharlem, #mikaelthevenot, #didierjeunesse
Le meilleur resto du monde Le meilleur resto du monde
Les toutous, c’est une super bande de potes (de chiens) qui a toujours des chouettes idées pour s’amuser (et parfois se chamailler).
#lemeilleurrestodumonde, #dorotheedemonfreid, #lestoutous, #ecoledesloisirs
Un bal d'enfer Un bal d'enfer
"Un petit fantôme marche tout seul. Il est déjà grand pour un petit fantôme, mais la route est longue quand on est tout seul."
#unbaldender, #cecileemeraud, andreaespier, #voceverso
Traverser les orages Traverser les orages
"J'avais décidé de faire l'autruche, plonger ma tête bien profondément dans le sable. Peut-être que pendant que je resterais...
#traverserlesorages, #lucilecaronboyer, #librinova