Panique à Gémelia

Soumis par HashtagCeline le mar 14/07/2020 - 17:04

"- Tout d’abord, retenez bien ceci, mes petites canailles : aucune enquête ne résiste au jeune Ivan Lorpalou ! Non, ce n’est pas assez… enfin vous voyez, quoi. Pas assez spectaculaire. D’ailleurs les trois chèvres à qui j’ai déclamé ma tirade n’ont pas l’air très impressionnées.”

#DoubleDose

Attention, dans ce roman, vous risquez bien de voir double… Mais ne vous inquiétez pas, à Gémelia, c’est normal. Il n’y a que des jumeaux et des jumelles ! Et en plus, quand certaines décident d’en jouer et de brouiller les pistes, cela devient encore plus compliqué !

Heureusement, le grand détective Ivan Lorpalou, lui, on ne l’y prend pas. Il va nous démêler tout ça ! Enfin, on l’espère…

Intérieur

#RésumonsUnPeu

A Gémelia, il n’y a que des naissances gémellaires, c’est comme ça. Ivan, notre héros, avait lui aussi un frère, Igor. Mais il est mort dans d’étranges circonstances. De fait, Ivan est devenu détective pour essayer de faire la lumière sur cette disparition mystérieuse. 

En attendant d'y parvenir et que son talent soit reconnu, il s’exerce avec des histoires plus banales comme des vols de poules…

La chance semble lui sourire quand il est appelé au Palais pour aider la princesse Aurelia. Le frère de cette dernière est plongé dans un sommeil qui n’a rien de naturel. Cela pourrait bien être le résultat d’un sortilège d’Azelaïs et Aelys, deux soeurs sorcières. 

Voilà enfin une affaire digne d’Ivan ! En compagnie de Cornélius, une licorne sans corne, le jeune garçon va partir en quête de la vérité.

Intérieur

#DétectiveLorpalou

Je dois bien avouer que j’ai lu ce roman attirée par sa couverture. Et au final, je trouve qu’elle réflète bien l’ambiance du roman. Elle en donne des éléments-clés !

Tout y est : la gémellité, la magie, l’humour (j’aime beaucoup la tête d’Ivan), la peur (regardez la tête de Cornélius, ce cheval qui n’en est pas vraiment un…), les faux-semblants ( les jumelles qui jouent à tromper leur monde) ainsi qu’une allusion à un personnage qui aidera au dénouement. Mais stop, il ne faut pas que j’en dise trop!

Ce roman commence sur un ton plutôt léger et l'on peut s'imaginer que l'humour va primer sur le reste. Ivan prend son rôle de détective très au sérieux mais nous, on n’a du mal à le faire… Pourtant, dès le début, on réalise que derrière toute cette bonne humeur feinte, se cache aussi un terrible drame, celui qui a coûté la vie au frère jumeau d’Ivan. Alors même si notre jeune héros roule un peu des mécaniques et qu'il garde un certain optimisme, Ivan a été profondément marqué (c'est bien normal) et tout ce qu’il entreprend n’a qu'un seul et unique but : découvrir la véritable raison de la mort de son jumeau. Car il en est persuadé, ce n'était pas un accident. Et Ivan va mettre tout son courage et sa détermination pour le prouver.

Par ailleurs, si l’intrigue peut sembler elle aussi assez simple au premier abord, on s’aperçoit qu’elle ne va pas se résoudre aussi facilement. Au fur et à mesure, elle devient bien plus complexe. Ivan en est d’ailleurs le premier témoin, dépité de voir que son talent et ses déductions l’ont trompé...

Le récit gagne donc en profondeur et en sérieux. La noirceur gagne peu à peu du terrain. Et les masques tombent.

C’est ce que j’ai aimé dans ce roman : il n'est pas ce qu'il semble être, comme tous les personnages que l'on y croise. C'est un texte qui trouve le bon équilibre et le bon rythme pour mener son lecteur par le bout du nez, souvent sur de fausses pistes. La faute à tous ces jumeaux ! Il faut bien dire que cela n’aide pas.

Et puis, j'ai vraiment aimé le duo Ivan-Cornélius qui fonctionne très bien. Au départ, leur association est un peu forcée mais peu à peu, une vraie complicité s'instaure. Et les petites piques et taquineries fusent ! On s'amuse beaucoup en leur compagnie. Sous leurs airs un peu inexperimentés à l'un et à l'autre, se cache beaucoup de courage. On y revient... Les apparences sont définitivement trompeuses dans Panique à Gémelia.

Bref, ce titre de la collection Étincelles m'a vraiment séduite et je ne doute pas qu'il ravira les enfants qui cherchent une aventure pleine de magie, d’aventure et aussi d’humour !

Intérieur
Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
192
Prix
12.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Le génie de la lampe de poche
Un excellent Pépix servi par une excellente auteure : Emilie Chazerand (La fourmi rouge chez Sarbacane)
#humour, #vacances, #magie
Droit devant Droit devant

"Le pire truc quand tu grandis, c'est de t'apercevoir petit à petit de toute la laideur autour de toi.

C'est comme ces jeux à gratter que tu achètes au bureau de tabac. Ils sont recouverts…
#droitdevant, #emmanuellerey, #samir, #prixcendres

Picnic japonais Picnic japonais (Pikunikku)

"Ceci n'est pas un journal de voyage, ni un guide.

C'est mon voyage au Japon. Ce que j'y ai vu, entendu, découvert, vécu et mangé au cours des six mois de mon séjour.

Monika."


#japon, #culture, #découverte
Amélia Fang et le bal barbare
"Que c’est barbant, un Bal barbare !" En tout cas, barbant, ce roman, lui, ne l'est pas.
#ameliafang, #lauraellenanderson, #casterman
Gorilla Girl Gorilla Girl

"Il enfile les palmes et règle quelque chose sur son masque.

- T'es sûr, mec? insiste Sylvain. C'est pas hyper prudent...

Le mot provoque une drôle de réaction chez Octave.


#gorillagirl, #sarbacane, #exprim, #anneschmauch
Grand Chat Petit Chat
Une histoire de chats pour apprendre à grandir à tous les petits chatons...
#grandchatpetitchat, #silviaborando, #littleurban, #album
Claude et Morino
« - Bonjour. Je m’appelle Claude et je crois que vous m’avez fait pipi dessus. - Haaan, pardon je suis désolé. - Non non, c’est rien. C’est juste que ça m’a réveillé. »
#claudeetmorino, #adrienalbert, #ecoledesloisirs
Camille contre les cauchemars
"Tu sais... Les adultes pensent que tu n'existes que dans ma tête."
#camillecontrelescauchemars, #emilytetri, #casterman
Le Gang des Vieux Schnocks Le Gang des Vieux Schnocks

"- Victor, vous avez quelque chose contre les vieux. Ca tourne à l'idée fixe ! lança Gisèle, agacée.
- Moi? s'indigna Victor. Vous n'avez rien compris ! C'est cette société pourrie qui est…
#legangdesvieuxschnocks, #florencethinard, #gallimardjeunesse, #scripto

Laurent le flamboyant
"Bon sang de bois, de bon bois de sang!" Encore un coup de coeur aux éditions MeMo...
#laurentleflamboyant, #karenhottois, #juliawoignier, #memo, #petitepolynie