Petit Renard

Soumis par HashtagCeline le ven 22/11/2019 - 21:51
Petit Renard tombe, tombe... La dune se rapproche... et quand il atterrit, ça fait : POUF !
#ÉmouvanteBeauté

 

Impossible de rester insensible au charme de ce petit album et de son petit renard orangé.

Impossible de ne pas se laisser porter par les illustrations entre photos à l'effet passé et dessins colorés.

Impossible aussi de ne pas se laisser émouvoir par les épisodes de la vie du petit animal, entre rêve et réalité.

Un album d'une extrême sensibilité et vraiment de toute beauté.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Petit Renard poursuit deux papillons.

Pourquoi? Parce qu'ils sont violets.

 

#LeRêveD'UneVie

 

Allez en librairie ou en bibliothèque. Cherchez, trouvez ou demandez Petit Renard.

Regardez-le. Attardez-vous sur son dos toilé orangé et sa couverture étonnante de photo et dessin mêlés.Ouvrez-le. Vous verrez, vous allez rester un moment à contempler et lire les pages de ce petit album.

C'est ce qui m'est arrivé, une fois que j'ai eu en main ce livre et une fois que j'y avais mis le nez. Difficile d'en sortir, d'en parler mais aussi difficile de retranscrire tous les sentiments que sa lecture a sucités.

C'est si beau, touchant et en même temps, un peu troublant.

Car ce petit renard va vivre une expérience hors du commun et nous permettre de découvrir les souvenirs qui lui reviennent depuis sa naissance à sa chute sur le sable.

La narration, portée par une illustration sensible et poétique, paraît de prime abord un peu décousue. Elle suit un rythme, elle est multiple et elle prend finalement tout son sens. C'est parfait.

On découvre ce petit renard qui joue sur les premières pages. Pas un mot pour accompagner ses sauts vifs et joyeux. Puis il chute. Là, des vignettes nous rapportent ses premiers pas de renardeau ponctués de découvertes et de rencontres. Auprès de ses frères, il appréhende le monde, ses odeurs, ses saveurs et ses couleurs.

Puis, le rêve s'arrête. Nous retrouvons le décor des doubles pages sans texte du début. Mais, cette fois-ci, un petit garçon a pris la place du renard. Puis, nous revenons au rêve de l'animal. Nous découvrons alors comment ce petit garçon et le renard se sont rencontrés.

Et puis à nouveau, il y a cette chute, qui revient et se répète, même dans les songes du petit animal.

La toute fin de l'album, je vous laisse la découvrir car elle appelle à l'interprétation que vous voudrez y voir, restant plus ou moins ouverte. Quoi que...

Vraiment, il y a longtemps que j'avais eu de tels frissons à la lecture d'un album. Petit Renard a eu cet effet, réveillant en moi des souvenirs d'enfance, me faisant sentir et ressentir beaucoup d'émotions, entre joie et peine.

Je le disais, difficile d'en parler sans trahir le moindre sentiment car cet album à travers la vie du petit animal, nous parle aussi de la mort, les deux étant intrinsèquement liés. Et l'auteur le fait d'une façon telle que cela en devient presque joyeux.

Cet album est inclassable et original mais il est surtout incontournable. Venez vite découvrir l'histoire à la fois simple et passionnante de ce petit renard...

 

#PourQui?

 

A qui conseiller cet album? Je ne sais pas trop. Je dirais que finalement, il fait partie de ces titres habiles où l'on peut prendre et laisser ce dont on a envie. A chaque âge, avec son vécu, sa sensibilité, on sera touché par tel ou tel aspect de l'histoire et on prendra ses aventures avec plus ou moins de légèreté. Cet album permet aussi de poser des questions, d'interroger sur les grandes étapes de la vie. Et c'est aussi un très beau texte qui se lit avec plaisir tant les mots de l'auteur sont bien choisis et tant les illustrations sont réussies. Il y a beaucoup d'humour.

Je pense qu'avec les plus jeunes, on pourra y lire la vie bien remplie du petit animal. Avec les plus grands, l'album permettra de dévoiler d'autres interprétations et de discuter . Pour les adultes, enfin, c'est aussi un livre qui pourra éveiller de nombreux sentiments.

Une véritable pépite à lire, à offrir et à partager.

 

Coup de cœur !
Illustrateur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
88
Prix
15.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Sauvages
Nathalie Bernard a bien choisi le titre de son nouveau roman : Sauvages. Ce mot peut définir un animal, un milieu, des hommes mais évoque aussi la cruauté et la violence. Ici, il est employé à…
#sauvages, #nathaliebernard, #thierrymagnier
Ilos Ilos - Tome 1

"Un poulpe furieux entoure son cœur pour l'étouffer, ses tentacules battent dans tous les sens et menacent de le faire exploser. La douleur est telle que Nolane choisit la colère. La colère, ça…
#ilos, #marionbrunet, #pocketjeunesse

Attends qu'Helen vienne
Un roman angoissant à souhait sur fond de conflit familial...
#attendsquhelenvienne, #marydowninghahn, #thierrymagnier, #famille, #fantome, #peur
ROMAN dessiné
"Tu découvres la lecture ? Tu as de la chance ! Avec la collection « roman dessiné », tu peux lire un vrai roman de grand, avec beaucoup d’illustrations, comme dans les albums !"
#romandessine, #unepoulealecole, #mamamieenvrai, #mangojeunesse
Lumière
Carole Trébor est passionnée par la Russie et son Histoire. Après sa série Nina Volkovitch (Gulf Stream), Lumière, son nouveau roman, en est encore une fois la preuve. Magique et envoûtant.
#russie, #magie, #identité
Le tempo de Bamboléo Le tempo de Bamboléo

"Bamboléo se promène.

SWITCH SWITCH

Il glisse à petite allure dans le jardin.

Laitues en vue !

Bamboléo se presse lentement

SWITCH SWITCH

vers les…
#letempodebamboleo, #clemencesabbagh, #mylenerigaudie, #casterminouche, #casterman

Nuit Nuit

"La nuit m'enveloppe, ses bras d'étoile me rassurent et dans les replis de son manteau d'encre, je me promène à l'ombre de mon imagination."


#nuit, #nancyguilbert, #annagriot, #courtesetlongues
Sam et le Martotal Sam et le Martotal

"- SALAMANTINA ! Tu vas faire ce que la Tradition ordonne , et arrêter de discuter !, tonna Roger-le-chef.
- La Tradition, je lui dis prout, et à toi aussi !"


#sametlemartotal, #louisemey, #libon, #lavillebrule
Little Monsters
Un roman que j'ai découvert grâce à NetGalley. Entre Gone girls et Pretty little liars? Il y a un peu de ça effectivement.
#littlemonsters, #netgalleyfrance #karathomas, #castelmore
Nos éclats de miroir
"Grandir est un drôle de truc. Le regard bien droit se pose sur une ligne démarquée par soi seul. Ca peut être n'importe quoi : le bord d'un meuble, le sommet d'un muret, le coude d'un adulte,…
#noseclatsdemiroir, #florencehinckel, #nathan