Petite panthère

Soumis par HashtagCeline le mer 11/05/2022 - 14:02

"Elle est douce.

Les pattes de petite panthère l’ont touchée…"

 

#FélinMalin

Sur la couverture, Petite panthère nous regarde, à demi cachée derrière les fougères. De son air malin et curieux, elle nous invite à jouer à un petit jeu.

Sur les pages de gauche, toutes noires comme notre panthère, s’enchaînent des affirmations :

“Elle est douce” ou encore “(...) elle sent bon”.

De quoi ou de qui s’agit-il ?

A chaque fois, derrière un rabat, nous sont dévoilées la solution (par l'image) puis la façon dont Petite panthère a fait cette déduction (par le texte) :

”Elle est douce” parce “Les pattes de Petite panthère l’ont touchée…” ou encore “(...) elle sent bon” car “Les narines de Petite panthère l’ont sentie”.

Une feuille, une fleur, un fruit… A l'affût, Petite panthère découvre le monde qui l’entoure, tous les sens en éveil.
Le toucher, le goût, l’odorat, la vue et l’ouïe… Petite panthère expérimente.

On la voit évoluer dans son univers. Ses postures et attitudes sont très bien retranscrites. On y sent toute la maladresse et la fraîcheur que son jeune âge lui confère. C’est très attendrissant.
 
Ainsi, en compagnie du petit félin, nous allons parcourir le monde coloré, luxuriant qui l’entoure. Des fleurs aux mille couleurs, des fruits gorgés de sucre ou encore le ciel étoilé, tout est découverte et émerveillement pour le jeune animal... et surprenant ! Car au final, tout ce qui nous a été raconté prend alors un autre sens une fois l’avant-dernière page tournée. Petite panthère nous a joué un petit tour. Alors reprenons depuis le début...

Petite panthère prend vie grâce au dessin de Chiara Raineri qui est à la fois doux, avec ses tons pastels, et très chaleureux.

Le contraste du noir et de la couleur est apaisant et rythme l’album imposant une pause avant la découverte de la solution de chaque “devinette”.

C’est une lecture très agréable que j’ai pu proposer au coucher à ma fille et qui, par sa cadence, ses couleurs et sa tendresse, se prête particulièrement à ce moment qui appelle au calme.

A découvrir.


Pour les enfants à partir de 2-3 ans.

Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
40
Prix
16.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Le génie de la lampe de poche
Un excellent Pépix servi par une excellente auteure : Emilie Chazerand (La fourmi rouge chez Sarbacane)
#humour, #vacances, #magie
Portrait ComJ HashtagCéline

Quelques articles plus tard (en fait plus de 400), je suis encore là...

 

Les optimistes meurent en premier
Dernier titre paru de mon autrice fétiche Susin Nielsen...
#lesoptimistesmeurentenpremier, #susinnielsen, #helium, #deuil, #chat, #amitié, #culpabilite
Dans la barbe de Barnabé
"Le grand Barnabé était bûcheron et vivait dans une petite cabane en bois au bord de la forêt..."
#danslabarbedebarnabe, #duncanbeedie, #kimane
L'autre soeur
Un roman dont le résumé m'a tout de suite fait penser à Perdue et retrouvée de Cat Clarke mais aussi à La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine...
#lautresoeur, #cylinbusby, #milan, #disparition
Plein gris Plein gris

“Quand je me retourne, le visage de Victor est blême. Il a posé une main sur sa bouche, ses yeux sont agrandis d’horreur, comme dans un film.
- C’est ma faute ! J’ai laissé ouvert quand je…
#pleingris, #marionbrunet, #pocketjeunesse, #agencecomj

Félix le chien
"Félix n’est pas un chien comme les autres. Il n’aboie pas, ne rapporte pas la balle, ne remue pas la queue. Félix reste un mystère."
#felixlechien, #anagomez, #blancalacasa, #nathan, #album
Le grand voyage
Emmett ouvre une bouteille de pétillant aux fleurs mauves. Cambouy, rêveur, promène son doigt sur le globe terrestre... "Il faut qu'on fasse un grand voyage!"
#legrandvoyage, #emmettetcambouy, #seuiljeunesse, #karenhottois, #delphinerenon
Où l'océan rencontre le ciel
"Lucas vivait près de la mer, et la mer vivait près de Lucas. C'est une journée idéale pour sortir en mer, aurait dit son grand-père."
#ouloceanrencontreleciel, #thefanbrothers, #littleurban, #album
Le plongeon Le plongeon

"J'ai horreur de ce genre de couvre-lit. Tissu rêche, couleur moche, poussière, cendre. Couleur mort, on dirait qu'ils le font exprès.

Je déteste ce papier peint, cette peinture écaillée,…
#leplongeon, #severinevidal, #victorlpinel, #grandangle, #babelio