Renversante

Soumis par HashtagCeline le mar 19/02/2019 - 21:41
"D'accord! Je vais réfléchir à la place des filles et des garçons dans la société. Je vais le faire ! Mais tu verras que je ne vais rien découvrir de renversant..."
#FlorenceHinckel

 

Florence Hinckel est surprenante.
La preuve avec ce petit texte qui met à terre les clichés et qui nous fait voir le monde à l'envers. Un bel exercice d'écriture avec un message fort.
 

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Dans le monde de Léa et Tom, les rues et les établissements scolaires ont des noms de femmes célèbres, et ce sont les hommes qui s’occupent des enfants. Comme dans toutes les écoles, on apprend que le féminin l’emporte sur le masculin,  "parce qu’il est réputé plus noble que le masculin à cause de la supériorité de la femelle sur le mâle" . Il en est ainsi depuis la nuit des temps, et personne ne semble vouloir remettre en cause cet ordre établi. Pourtant, Léa et Tom voient bien que quelque chose ne va pas… Alors, ils se mettent à réfléchir, et détricotent ensemble les clichés de ce monde où règne la domination féminine.

 

#EtSi...?

 

Ce texte n'est pas un roman. Enfin pas au sens où on l'entend d'habitude. C'est plutôt une sorte d'essai filé ou de réflexion poussée sur un thème d'actualité, brûlant et au coeur de débats passionnés : l'égalité des sexes. Et de fait, la domination masculine, à tous les niveaux.

Pour un texte paru dans la collection Neuf à l'école des loisirs, je trouve ça vraiment audacieux mais en même temps tout à fait justifié et pertinent.
En imaginant un monde où la femme serait la figure dominante, Florence Hinckel nous fait une belle démonstration des grandes inégalités qui perdurent encore aujourd'hui, malgré tout ce qu'on peut en dire.

A travers onze courts chapitres comme autant de petites leçons, elle nous montre l'absurdité de ces différences et combien elles touchent tous les domaines. Par exemple, concrètement : Combien y a t-il de rues portant un nom de femmes? (dans Renversante, c'est pour les hommes puisque tout est inversé) Très peu. Pourquoi les héros de films, de livres, de BD ont, au cours de l'Histoire, majoritairement été des hommes? A travers les questions que se posent les deux enfants, on avance, on comprend, on explique et on réfléchit. C'est habile. Parfois compliqué à suivre et à transposer je l'avoue, mais très habile.

Dans son texte, elle ne fait pourtant que décrire des faits concrets et des situations dans lesquelles les femmes (les hommes dans Renversante) sont encore aujourd'hui enfermées.
Ce n'est pas moralisateur, ce n'est pas excessif. C'est juste la réalité. C'est assez perturbant. 

Florence Hinckel réussit à nous faire comprendre beaucoup de choses en très peu de pages.
C'est simple, efficace et parlant. Après lecture, on ne peut pas nier la teneur du message porté par ce roman, ni son importance. 

Je suis bluffée.

Ce texte mérite vraiment d'être lu par tous et toutes tant il est essentiel de faire évoluer les mentalités pour enfin atteindre une vraie égalité des sexes.

 

#LesPlus

 

Les illustrations de Clothilde Delacroix interviennent à chaque début de chapitre, annonçant une idée qui va être évoquée dans les pages suivantes ou reprenant un passage à venir. 
En noir et blanc, avec humour (et un côté dessin de presse), Clothilde Delacroix ajoute un vrai plus à ce petit roman. Son illustration est aussi un moyen de faire passer le message.

Et en fin d'ouvrage, retrouvez la frise des "grandes avancées" du mouvement masculin. 
Edifiant. 

 

 

#PourQui?

 

Pour tous et toutes à partir de 8-9 ans.

Et sans limite d'âge.
 

Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
104
Prix
10.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Dépasse-toi Léa !
Une autrice que je découvre grâce aux réseaux sociaux !
#depassetoilea, #edithdeprendez, #editionsduvenasque
Cette nuit-là Cette nuit-là

“C’est la nuit qui me guette et suit les empreintes de mes pas.
C’est me dire que je pourrai plus jamais être refermé.
C’est le bruit du verre qui se brise.
C’est les autres, c’…
#cettenuitla, #aureliemasse, #slalom

Comment on fait les bébés?
"Qui saura répondre à cette question?" Euh... Pas les parents de cette histoire apparemment.
#commentonfaitlesbebes, #isabellejameson, #maudlegrand, #les400coups, #grimace
Faites attention à moi Faites attention à moi

“Je ne veux pas ouvrir les yeux. J’ai peur de ce que je vais voir. Ou plutôt, de ce que je ne vais pas voir. De qui je ne vais pas voir.”


#faitesattentionamoi, #alyssasheinmel, #casterman, #letsread
J'aimerais
"Aux rêves qui permettent de changer le monde !"
#jaimerais, #stephaniedemassepottier, #gerarddubois, #letageredubas, #album
Le Gang des Vieux Schnocks Le Gang des Vieux Schnocks

"- Victor, vous avez quelque chose contre les vieux. Ca tourne à l'idée fixe ! lança Gisèle, agacée.
- Moi? s'indigna Victor. Vous n'avez rien compris ! C'est cette société pourrie qui est…
#legangdesvieuxschnocks, #florencethinard, #gallimardjeunesse, #scripto

Roland Léléfan se déguise Roland Léléfan se déguise

"Roland n'est pas un éléphant comme les autres...
Question déguisement, nul ne peut l'égaler !"


#rolandlelefansedeguise, #rolandlelefan, #louisemezel, #lajoiedelire
Le bungalow a des crocs
" Les vacances commençaient pourtant bien pour mon frère, mes cousins et moi. À la location d’été, il y avait même un bungalow rien que pour nous ! On allait pouvoir rigoler jusqu’à pas d’heure avec…
#lebungalowadescrocs, #annabellefati, #qinleng, #sarbacane, #exprim
Falalalala
" Ce qu'il aurait voulu dire, c'est qu'elles ne sont pas que petites. Pas que difformes ou étranges ou anormales. Ça veut dire quoi, ça, d'ailleurs, "anormal"? Elles sont justes compliquées,…
#falalalala, #emiliechazerand, #sarbacane, #exprim
Parce que
"Pourquoi l'océan est bleu? Tous les soirs, quand tu t'endors, les poissons sortent leurs guitares. Ils jouent des chansons tristes et versent des larmes bleues."
#parceque, #isabellearsenault, #macbarnett, #littleurban