Timoto

Timoto : la nouvelle collection chez Nathan signée... Rémi Courgeon !
#NouveauHéros

 

Pour les enfants, on compte déjà un bon nombre de séries avec un héros récurrent dans des situations du quotidien. Pas besoin de les citer, on en a tous en tête. 
Eh bien, Timoto, loin de se noyer dans la masse, fait une entrée remarquée dans la cour de ses personnages que l’on prend plaisir à retrouver dans chacune de leurs aventures. Impertinent et amusant, Timoto séduit les petits (comme par exemple mon fils de 5 ans) et les grands (comme par exemple moi. Bah oui, j’aime beaucoup Timoto).
Il faut dire que la personne qui a donné vie à ce petit tigre, ce n’est pas n’importe qui…

 

#TimotoN'EstPasUnTigre

 

 
Voici l'un des deux albums qui est paru en janvier, amorçant la collection.
Nous découvrons Timoto un peu bougon. En effet, il en a assez d’être un tigre. Il annonce la couleur : « Le orange, c’est nul. » Alors Timoto essaie, avec plus ou moins de succès et surtout avec les moyens du bord, de se mettre dans la peau d’autres animaux. Mais chaque espèce a ses faiblesses… Finalement, être un tigre, ce n'est peut-être pas si mal.
On notera le « souci » très amusant concernant les serpents : « ça manque de pattes. »

 

 

#TimotoAimeTrèsBeaucoupSaMaman

 

Dans cette nouvelle histoire, Timoto a décidé de faire plaisir à sa maman parce qu’il l’aime « très beaucoup ». Quoi de mieux qu’un joli poème ? Mais le tout à la sauce Timoto bien évidemment. Pas sûr que sa maman soit vraiment ravie à l’arrivée, même si Timoto y a mis beaucoup de bonne volonté et d’amour.

 

 

#UnDrôleDeTigre

 

Véritable touche à tout, Rémi Courgeon s’est illustré par ses nombreux projets dans l’édition jeunesse et a illustré de nombreux albums dans des genres très différents : Passion et Patience chez Milan (2016), L’oizochat chez Mango Jeunesse (2014) ou encore La harpe chez Père Castor-Flammarion (2010). De très belles histoires servies par de superbes illustrations. Le trait de Rémi Courgeon est assez vite reconnaissable.

Et j’avoue que l’auteur-illustrateur m’a surprise avec cette série pour les plus jeunes. Cela peut parfois être un peu compliqué de créer un héros différent et des aventures qui changent un peu de ce qui a été fait. Pourtant, Rémi Courgeon relève parfaitement le défi. 
Timoto ne ressemble à personne d’autre et c’est tant mieux !

Les situations sont amusantes mais pas que. Car s’il y a de l’humour, il y est aussi question d’apprentissage, celui qui passe par les bêtises du petit personnage et les leçons que l’on peut en tirer. 
Rémi Courgeon semble en tout cas bien inspiré puisque six titres sont prévus sur l’année 2018. 
En plus des deux présentés, sont déjà parus Timoto sait déjà bientôt nager ainsi que Timoto veut un vrai cheval. Fin août, nous pourrons découvrir Timoto a un meilleur copain et Timoto y arrive presque tout seul. Un programme chargé pour Timoto ! C'est une bonne nouvelle pour nous.

L’auteur a bien choisi son personnage : un tigre qui porte sur lui toute sa malice. Rémi Courgeon lui a fait une tête de coquin et l’a rendu très expressif. 
Le petit héros occupe bien l’espace dans ces petits albums au dessin épuré. Sur fond blanc, avec un ou deux éléments de décor, Timoto peut laisser libre court à son imagination sans limite. Il virevolte, cabriole et fait le singe sur les pages. 
 
Parce que Timoto, de l’imagination, il en a beaucoup à revendre, comme la majorité des enfants. Et je pense que c’est là-dessus qu’il saura toucher son petit public. Il n’est jamais vraiment parti pour faire des bêtises. Dans son enthousiasme débordant, il en oublie un peu le reste. 
Un peu ronchon aussi Timoto ? Eh bien, je pense que beaucoup d’enfants se reconnaîtront dans son comportement. 

Je l’ai testé à la maison. Ca fonctionne très bien. Les bêtises du tigre ont beaucoup amusé mon fils. Et puis, cela permet aussi de réfléchir et de discuter. Car derrière l’humour et les facéties, on peut aussi glisser un petit message et faire passer certaines idées qui font grandir. 

Le texte est aussi vraiment sympathique à lire. Un peu familier mais pas trop, juste ce qu’il faut. Timoto dit ce qu’il pense et puis voilà. Il a aussi son vocabulaire personnel. Il est « carnivorace » et « poécrit » des petits mots pour sa maman. 
Ca aussi, c’est une particularité des enfants : mixer des mots pour en inventer des plus farfelus, les leurs.

Tout ça pour dire que Timoto est un petit personnage très sympathique avec un univers original et amusant. 
Timoto ressemble aux enfants et les enfants ressemblent à Timoto. Et c’est toute la force de cette petite collection qui saura j’en suis sûre trouver ses lecteurs.

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui ont de l’imagination.
Pour les enfants qui aiment faire des bêtises.
Pour les enfants qui aiment rire.

En fait pour tous les enfants à partir de 4 a
 

#Merci

 

Je remercie les éditions Nathan pour l'envoi de ces deux albums !

Timoto
Détails du livre
Illustrateur: 
Collection: 
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
11 janvier 2018
Prix: 
6.95€
Nombre de page: 
32
Note: 
8 / 10
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

Ajouter un commentaire

#OnContinue ?

Le goût amer de l'abîme Le goût amer de l'abîme
MON COUP DE COEUR DE CET ETE ! Un roman original, fort, étonnant et tout simplement magnifique !
#legoutamerdel'abime, #nealshusterman, #nathan, #coupdecoeur
Lumière
Carole Trébor est passionnée par la Russie et son Histoire. Après sa série Nina Volkovitch (Gulf Stream), Lumière, son nouveau roman, en...
#russie, #magie, #identité
Bandiya Bandiya, la fille qui avait sa mère en prison
Une grand-mère, une mère et une tante braqueuses? La vie famille de l'héroïne sort de l'ordinaire!
#bandiyalafillequiavaitsamereenprison, #catherinegrive, #fleurus
Illustration Deux secondes en moins Deux secondes en moins
Un roman qui me tentait depuis sa sortie, et même avant...
#deuxsecondesenmoins, #mariecolot, #nancyguilbert, #mlesromans, #piano, #musique, #amitié
Illustration La voix du couteau La voix du couteau Le chaos en marche Livre premier
Cela fait une éternité (ou presque) que le premier tome de cette trilogie patiente dans ma bibliothèque...
#lavoixducouteau, #lechaosenmarche, #patrickness, #gallimardjeunesse, #bruit, #dystopie