Héros 1/2 Le Réveil

Soumis par HashtagCeline le mer 12/12/2018 - 21:59
Quand la réalité dépasse la fiction... cela donne le roman dense et inspiré de Benoît Minville.
#RésumonsUnPeu

 

C’est l’histoire d’une bande de copains d’enfance : Matéo, Richard et José. Très différents, les trois adolescents sont pourtant liés par une forte amitié mais aussi par une passion commune: Héros, une série de bande-dessinée fantastique dont ils commentent et suivent les aventures avec intérêt et excitation.

Régulièrement, les trois amis se retrouvent dans une maison abandonnée pour travailler sur leur propre projet: une BD qui serait la continuité mais aussi un hommage à la série d’origine. Celle-ci les obsède et les fascine tout comme leurs deux auteurs. En effet, les deux créateurs de Héros sont entourés d’un grand mystère. José est d’ailleurs convaincu que ceux-ci racontent la vérité dans la BD. Cela amuse autant que cela énerve Matéo et Richard.

Un soir, pendant l’une de leurs petites réunions de travail, un homme fait irruption, interrompant leurs discussions. L’individu est blessé, hagard et il est là pour Richard. Il lui remet un flacon contenant un étrange liquide noir. 

Puis tout s’enchaîne. Les trois amis doivent s’enfuir.

Après cette nuit, plus rien ne sera pareil. Richard a changé, leur monde a changé et il va falloir s’adapter mais sans doute aussi se battre contre des forces surnaturelles.

La vie des adolescents devient alors aussi dangereuse et extraordinaire que celle de leur Héros.

#EntreDeuxMondes

 

Voici un roman qui m’a été chaudement recommandé. De mon propre chef, je ne sais pas si je me serais lancée. Donc, là, ce sont clairement les avis très positifs qui ont influencé ma lecture.

Qu’en est-il ? Si je l’ai lu avec intérêt et un certain plaisir, ce n’est pas pour autant un coup de cœur. 

Des points très positifs contrebalancés par quelques difficultés à me plonger dans l’intensité du monde de Héros expliquent sans doute mon ressenti un peu mitigé.

J’ai pourtant beaucoup accroché sur le groupe d’amis et sa composition. Je l’ai trouvé très crédible tout comme les relations qui les lient. Très vite, on s'attache à chacun d'eux, même (surtout?) à José !

Les différences de chacun font la force du petit groupe même si parfois ils ne se comprennent pas. L’amitié est au centre de tout. Et de fait, le grand bouleversement qui va intervenir dans leurs vies va la mettre à rude épreuve.

Autour du trio, gravitent aussi d’autres personnages intéressants qui épaississent le mystère (Alex et Julian) ou tentent de l’éclaircir (Shaïna). Les personnages m’ont donc vraiment convaincue.

On ne peut pas non plus enlever à Benoit Minville son talent d’écriture et sa capacité à ménager le suspense. C’est le premier roman de l’auteur que je lis. Je découvre donc sa plume. Elle me donne vraiment envie de tenter l’expérience avec un autre de ses romans (Les belles vies, Sarbacane) peut-être plus dans un genre qui me parlera.

 

J’ai trouvé l’ensemble assez prenant mais j’avoue que je me suis un peu perdue dans les personnages et les différents éléments de l’histoire, réels ou fantastiques. C’est assez dense et j’ai parfois été ralentie dans de ma lecture. C’est dommage. 

Mais je ne peux pas le nier, pour les amateurs du genre, je pense que cela sera un régal.

Benoit Minville maîtrise son sujet, agrémente son récit de nombreuses références (bon nombre d’entre elles m’ont d’ailleurs certainement échappé, j’en suis bien consciente), et rend l’ensemble très vivant grâce à une intrigue qui ne laisse aucun répit et à ses personnages qui ne manquent pas de profondeur.

Car oui, en plus de l’univers chaotique et surnaturel qui les engloutit peu à peu, les trois copains ont aussi leurs préoccupations d’ados : élans amoureux et problèmes familiaux notamment. J’ai bien aimé cet aspect : la confrontation d’un quotidien normal avec une réalité surnaturelle.

Bref, le mélange est plutôt bien dosé.

En ce qui me concerne, c’est sans doute le sujet et l’univers en lui-même qui ne me sont pas assez familiers. Je pense que c'est cela qui m'a empêchée de me laisser totalement emporter.

En revanche, Benoit Minville n’a pas complètement raté sa cible puisque je demeure curieuse de découvrir le deuxième tome de Héros qui sera la suite mais aussi la fin des aventures des jeunes héros.

 

#PourQui?

 

Pour ceux et celles qui croient à l’extraordinaire.

Pour ceux et celles qui aiment les histoires d’amitié.

Pour ceux et celles qui aiment la science-fiction.

Pour tous et toutes à partir de 14 ans.

Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
312
Prix
17.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

226 bébés
"Bert n'avait plus une minute à lui. Jour et nuit, il était en train de nettoyer une paire de fesses, essuyer un nez, tapoter un dos, préparer un biberon, confisquer une paire de ciseaux, chanter une…
#226bebes, #florevesco, #stephanenicolet, #didierjeunesse, #monmarquepageplus
Malicia Peps Tome 1 Concours à Canal Sorcière
Avec ce premier roman, Sibéal Pounder dépoussière le mythe de la sorcière. Vous ne croiserez ni chat noir ni balai et vraiment très peu de nez crochus dans cette aventure où, en revanche, l’humour…
#maliciapeps, #sibealpounder, #lauraellenanderson, #milan
Un été à Sommerby
"Tout a commencé par une terrible nouvelle. Il en va parfois ainsi : il arrive quelque chose d'épouvantable, mais quand on y repense quelques années plus tard, on se rend compte que c'est par là,…
#uneteasommerby, #kirstenboie, #fleurus, #lireengrand
J'aimerais
"Aux rêves qui permettent de changer le monde !"
#jaimerais, #stephaniedemassepottier, #gerarddubois, #letageredubas, #album
Mon école de Aïe à Zut Mon école de Aïe à Zut

“Aïe, aïe, aïe, affreux asticots

Vous m’assommez ! aboie la maîtresse à bout…”


#monecoledeaieazut, #elisabethbrami, #popymatigot, #saltimbanqueeditions, #album
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs
Un si petit oiseau
"Dieu est absent des champs de bataille", a écrit Blaise. Il est aussi absent des accidents de la route.
#unsipetitoiseau, #mariepavlenko, #flammarion
Laissez-moi tranquille !
Un peu de tranquillité... Est-ce trop demander?
#laissezmoitranquille, #bayard, #brosgolvera
Les larmes
"Parfois, quand on a des bleus au coeur, ça déborde par les yeux, et on pleure."
#leslarmes, #sibylledelacroix, #bayardjeunesse
POV Point of view
Un sujet délicat traité de façon intelligente et pertinente.
#pov, #pointofview, #patrickbard, #syros