Camille contre les cauchemars

Soumis par HashtagCeline le jeu 18/04/2019 - 20:54
"Tu sais... Les adultes pensent que tu n'existes que dans ma tête."
#RésumonsUnPeu

 

Camille a un ami très spécial qu'elle seule peut voir : Monstre. Ses parents ne croient pas à l'existence de Monstre. Peu importe, au moins, le soir, elle s'amuse avec lui et se couche sereine. En effet, Monstre veille sur elle et fait fuir les mauvais rêves et autres créatures inquiétantes qui peuplent les nuits de Camille.

Jusqu'à ce qu'apparaisse un cauchemar plus effrayant que les autres. Tellement effrayant qu'il fait peur à Monstre....

 

#LeCauchemarDuMonstre

 

Je ne savais pas trop ce que j'allais trouver derrière cette couverture accrocheuse représentant ce petit tigre bagarreur (qui est en réalité une tigresse) debout sur son lit. En ouvrant cet album, sous forme de bande dessinée, j'ai pénétré dans un univers à la fois amusant et inquiétant mais j'ai surtout fait la connaissance de deux héros tout à fait charmants. J'ai été conquise par le traitement du sujet de cette histoire mais surtout par les dessins d'Emily Tetri. 

Camille contre les cauchemars, comme son titre le laisse présager, aborde un souci auquel chaque enfant est un jour confronté : les cauchemars. A travers les aventures de Camille et de Monstre, il est ici question d'affronter ses peurs, les pires, celles qui surgissent à la tombée de la nuit. Malgré toutes ses craintes, Camille va faire preuve d'un grand courage et faire face à ce qui la terrifie. Comme la couverture le suggère, telle une petite boxeuse qui entre sur le ring, Camille va se battre pour chasser ce monstre redoutable qui semble si réel. La petite tigresse, très sympathique, est un personnage auquel les enfants pourront très vite s'identifier. 

Il y est aussi question d'un phénomène bien connu de l'enfance : l'ami imaginaire. Même si ici, on peut douter que Monstre le soit. Camille entretient une relation privilégiée avec cette créature qui, contrairement à ce que pourrait laisser penser son nom, est bienveillante et rassurante. Il faut bien avouer que Monstre est franchement mignon et qu'on aimerait bien avoir le même à la maison ! Tout au long de l'album, Emily Tetri joue sur le doute concernant l'existence de ce personnage. Les parents ne sont pas dupes et se moquent gentiment. Camille, elle, y croit dur comme fer. Elle apporte même à manger à Monstre. Et chose étonnante, il aime la même chose qu'elle ! Au final, Monstre, réel ou pas ? Peu importe, car il existe pour Camille. Alors, on arrête de réfléchir et on se laisse porter. 

Le dessin d'Emily Tetri, au crayon et à l'aquarelle, offre à cet album un univers graphique unique. C'est très immersif. On plonge aussi bien dans l'ombre que dans la lumière. C'est vraiment très beau. Et puis, je trouve les deux héros de cette aventure vraiment attendrissants. Difficile de ne pas craquer pour Camille et Monstre.

Le format de cet album est plus petit qu'une BD classique. La finition en est soignée tout comme la mise en page. L'ensemble est très dynamique avec des cases qui disparaissent, qui grandissent ou rapetissent pour laisser place à tous les protagonistes de l'histoire. Cela contribue vraiment à nous faire rentrer dans le récit. 

C'est la première BD de l'illustratrice, issue du milieu de l'animation. Et j'espère que ça ne sera pas la dernière car cet album démontre qu'elle a beaucoup de talent.
 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui n'ont pas peur d'avoir peur.

Pour les enfants qui aiment les histoires d'amitié imaginaire ou non.

Pour tous les enfants à partir de 6 ans.

 

Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
66
Prix
12.95 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Le goût amer de l'abîme
MON COUP DE COEUR DE CET ETE ! Un roman original, fort, étonnant et tout simplement magnifique !
#legoutamerdel'abime, #nealshusterman, #nathan, #coupdecoeur
La route froide
"Les grosses chaussettes serraient ses jambes jusqu'au mollet comme deux tuyaux de fer, et les lacets des mocassins, noués et tordus de façon bizarre, étaient aussi durs que du barbelé. Il essaya de…
#laroutefroide, #thibaultvermot, #alexwinker, #sarbacane
ABCDaire des métiers qui n'existent pas
Et toi, qu'est-ce que tu voudras faire quand tu seras grand?
#abcdairedesmetiersquinexistentpas, #claudinemorel, #didierjeunesse
Tous différents tous pareils (dossier Page des Libraires)
Parler du handicap avec humour sans tomber dans le cliché, mettre en scène la différence avec décence et sans tabou, c’est le pari réussi de Nos cœurs tordus de Séverine Vidal et Manu Causse, et…
Little Monsters
Un roman que j'ai découvert grâce à NetGalley. Entre Gone girls et Pretty little liars? Il y a un peu de ça effectivement.
#littlemonsters, #netgalleyfrance #karathomas, #castelmore
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs
Moi et mon...
Deux jolis livres pour les tout-petits. (Lus, approuvés et même goûtés)
#moietmonchat, #moietmoncamion, #sarbacane, #carolinefontaineriquier
L'horloge à l'envers L'horloge à l'envers - Livre I - Le Diable Noir

"Le Diable Noir attrapa un pot vide, qu'il posa devant lui.

- Je veux que tu attrapes trois mouches.

La demande était à ce point incongrue que Samuel ânonna :…
#lhorlogealenvers, #lediablenoir, #annepouget, #scrineo

La dernière marée
"C'était ça. C'était exactement ce qu'elle avait pensé elle aussi, mais elle n'avait pas su comment le dire. Il comprenait. Elle voulait lui dire qu'elle était d'accord, qu'elle pensait tout pareil,…
#ladernieremaree, #aylinmanco, #talentshauts
Héros 1/2 Le Réveil
Quand la réalité dépasse la fiction... cela donne le roman dense et inspiré de Benoît Minville.
#heros, #benoitminville, #sarbacane, #exprim