Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records

Soumis par HashtagCeline le mer 13/03/2019 - 22:02
"Au cours de la rédaction de ce livre, [les auteurs] ont consommé 4978 sandwichs au bacon et bu 9983 bols de chocolat chaud."
#Cinquième

Après L'Arche de Néo (2017), Le petit cheval de cirque (2017), Charivari (2018) et Entre ici et Bois-Joli (2018), Le canard le plus paresseux du monde et autres incroyables records est le cinquième livre qui paraît chez Little Urban du duo John Yeoman et Quentin Blake. 

Si je connaissais l'illustrateur, je découvre avec un immense plaisir l'humour de John Yeoman qui m'a vraiment donné envie de courir lire ses autres titres parus dans l'originale collection Premiers Romans de cet éditeur que j'aime tant.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

"Ce livre n'est pas drôle. C'est un outil de référence sérieux, pour les gens sérieux appréciant les faits sérieux. Grâce à lui, vous saurez enfin qui a inventé le pire piège à souris, quelle araignée est la plus poilue au monde ou encore combien de pingouins peuvent tenir dans une cabine téléphonique. Un indispensable pour tout amateur de records sérieux*.
* Aucun canard, pingouin, banane, araignée, jeune mariée ou vieille dame n'a été maltraité au cours de la réalisation de cet ouvrage."

 

#PasSiSérieux

 

Voilà une quatrième de couverture qu'il ne faut pas prendre au sérieux non plus. Tout ce qui y est écrit n'est que mensonge !

Ce livre EST drôle!

En tout cas, il nous a bien fait rire ici.
Petite, j'étais fascinée par les records. (Qui n'a jamais lu le Guiness Book des records?)
Et je vois que mon fils suit le même chemin. Est-ce dans les gènes? Je ne pense pas. C'est juste que les records, c'est tout à fait fascinant.
Et là, ça l'est doublement car ils sont complètement farfelus ! Voici quelques exemples :

- "Le plus grand nombre de hérissons ayant exécuté une galipette parfaite à la queue leu leu est 179, au gymnase de Balham (Royaume-Uni) en 1903."

- "Le code le plus indéchiffrable du monde fut inventé par J.Pigerien, de Y (Somme), en 1944. Il refusa d'en révéler le secret à quiconque, et finit par l'oublier lui-même."

- "L'âne le plus obstiné du monde s'appelle Anatole et vit en Anatolie. Il a pris sur son dos son premier cavalier en 1938 et n'a pas bougé depuis."

Alors, j'avoue que certains étaient tellement détaillés, j'ai eu quelques doutes... Basile, mon fils, me posait régulièrement la question: "C'est vrai, ça?" Et je lui répondais : "Mais non voyons..." Mais je voyais bien qu'il ne me croyait pas forcément. Je ne devais pas avoir l'air très convaincant ni convaincu.

Le point fort de ce livre réside dans l'opposition fond et forme. En effet, l'auteur nous présente ces records de façon très précise, à grands renforts de détails (dates, lieux, noms...) et cela confère à son discours un côté très sérieux. Mais quand on s'arrête sur la teneur du contenu, on voit bien le décalage.C'est complètement loufoque. Chiffres démesurés, noms idiots, faits absurdes... C'est très drôle !

Et puis, ce qui fait aussi tout le charme de ce petit livre, ce sont les illustrations de Quentin Blake. J'admire le travail de ce grand monsieur qui sait à chaque fois s'adapter et faire rire. 
Chaque record est illustré par un de ses dessins reconnaissables au premier regard.
Avec un petit côté classique mais toujours autant de talent, Quentin Blake offre à ce livre des records la certitude que le sérieux n'est pas de mise. 

Et tant mieux, parce que franchement, on a le temps de passer aux choses sérieuses...

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les records.
Pour les enfants qui aiment rire.
Pour les enfants qui aiment les choses pas trop sérieuses.

Pour tous les enfants à partir de 7 ans.

 

Auteur
Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
72
Prix
8.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Portrait ComJ HashtagCéline

Quelques articles plus tard (en fait plus de 400), je suis encore là...

 

Toffee Darling
"Notre amour est comme la houle. Il avance, il recule ; il efface les cicatrices du sable avec des bouquets d 'écume. Parfois il écrase le mauvais, parfois il le fait émerger. A nous de décider si on…
#toffeedarling, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim
Direct du coeur Direct du coeur

Se confronter à la différence est enrichissant. Florence Medina nous invite à le faire dans Direct du cœur grâce à Tim, son jeune héros qui fait la sourde oreille au monde qui l’entoure. Pourtant…
#directducoeur, #florencemedina, #magnardjeunesse, #mlesromans

Tous différents tous pareils (dossier Page des Libraires)
Parler du handicap avec humour sans tomber dans le cliché, mettre en scène la différence avec décence et sans tabou, c’est le pari réussi de Nos cœurs tordus de Séverine Vidal et Manu Causse, et…
Trois petits mots
Voici un roman que je veux lire depuis longtemps. Merci aux éditions Magnard (M les Romans) qui m'ont enfin donné l'occasion de le faire.
#troispetitsmots, #sarahnharvey, #mlesromans, #magnard
Plein gris Plein gris

“Quand je me retourne, le visage de Victor est blême. Il a posé une main sur sa bouche, ses yeux sont agrandis d’horreur, comme dans un film.
- C’est ma faute ! J’ai laissé ouvert quand je…
#pleingris, #marionbrunet, #pocketjeunesse, #agencecomj

Éden
"(....) elle a l'air de me prendre pour une demi-folle, mais l'essentiel c'est qu'elle me croie sincère. Pas une complète mytho qui veut faire genre. Genre quoi, je n'en sais rien, mais je me…
#eden, #rebeccalighieri, #ecoledesloisirs, #mediumplus
La fille sans nom La fille sans nom

"Je me déteste moi. Oh, qu'est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu'une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n'ai rien. Je ne suis rien."…
#lafillesansnom, #maellefierpied, #lecoledsloisirs, #mediumplus

Speak
"Je n'ai ni la bonne coupe de cheveux, ni les bons vêtements, ni la bonne attitude et je ne sais pas à côté de qui m'asseoir. Je suis une paria."
#speak, #lauriehalseanderson, #emilycarroll, #ruedesevres, #labellecolere, #vousparlerdeca
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs