Félines

Soumis par HashtagCeline le mer 11/09/2019 - 15:51
"Depuis que le monde est monde, il a toujours la même tête et elle n'est pas très jolie. D'autres que moi diraient même qu'il a franchement une sale gueule."
#StéphaneServant

 

J'aime beaucoup Stéphane Servant que ce soit côté albums ou côté romans. Je ne suis pas la seule. J'avais adoré Le coeur des louves (Rouergue, 2013) tout comme Sirius (Rouergue, 2017) qui m'avait beaucoup touchée.

Mais là, je crois que suis passée un cran au-dessus avec Félines qui pour moi est une révélation. Je vais tenter de vous expliquer pourquoi.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

AVERTISSEMENT

Ceci est une histoire vraie.

Vous la connaissez certainement : elle s'appelle Louise R., elle a dix-sept ans.

Elle a été l'une des premières jeunes filles de notre pays à être atteinte par la Mutation. Comme bien d'autres, son corps s'est métamorphosé, ses sens se sont aiguisés et sa vie n'a plus jamais été la même. Son visage a été vu sur tous les écrans, sur tous les réseaux sociaux.

Ses prises de position et le récit de sa clandestinité ont bouleversé toute une génération.

Ce document inédit est son témoignage. A travers elle, c'est aussi l'histoire de Fatia, Sara, Morgane et de toutes celles qu'on a appelé "Les Félines". Adolescentes et résistantes, elles se sont un jour dressées contre l'oppression et les discriminations. 

Elles se battent encore aujourd'hui pour leur liberté.

Ce texte est le récit de leur combat. 

#ActionFéline

 

Déjà, il faut bien avouer qu'avant toute chose, Félines interpelle par sa couverture extrêmement bien choisie et très accrocheuse. Elle reflète tout à fait l'ambiance de ce roman avec cette jeune fille cachée sous sa capuche et ce jaune qui montre toute la lumière et l'énergie qui se dégagent de ce texte. La jeune fille semble prête à combattre, telle une boxeuse sur un coin du ring...

Et puis, il y a ce résumé qui déroute. 
Félines serait la retranscription d'un témoignage? Etonnant... Et c'est là toute la force de ce livre car si tout est faux, tout pourrait être tellement vrai.
L'histoire de Louise et de toutes ces filles, touchées par cette fameuse et mystérieuse Mutation, est terriblement réaliste.

"- Et pouvez-vous nous décrire plus précisément les conséquences de cette Mutation, puisqu'il faut bien l'appeler ainsi?

- Tout d'abord, des modifications de la peau et du système pilaire, une vision nocturne augmentée, une pousse des dents et des ongles, ainsi qu'une hypersensibilité émotionnelle."

Cette transformation qui va toucher Louise, comme des centaines d'autres filles (cette pathologie ne touche pas les garçons) et qui la stigmatise n'est qu'un prétexte à développer des idées fortes, à les défendre, tout au long du roman. Grâce à la Mutation, Stéphane Servant nous montre avec efficacité comment la différence peut conduire à l'exclusion, le rejet et comment les foules ont vite fait de mettre au ban des minorités, des personnes qui leur font peur.

"Dans leur bouche, nous n'étions plus Camille, Manon, Yasmine, Aexia, Fatia, non. Ils nous ont volé nos prénoms et ils nous ont peu à peu enfermées sous des mots qu'ils contrôlaient.(...) En fait, en nous privant de nos prénoms, ils nous ont refusé toute humanité."

Les Félines (les Obscures comme on les appelle) sont complètement dénigrées, mises à l'écart et devant même porter une insigne jaune. Cela ne vous rappelle pas quelque chose?

Stéphane Servant ne dit rien, ne compare pas mais on sait que cette histoire s'est déjà écrite et il n'est malheureusement pas exclu qu'elle puisse se reproduire à l'avenir.

"Et vous le savez, les exemples sont nombreux dans l'histoire : ce que l'homme ne comprend pas, souvent il le détruit."

Stéphane Servant invite à plus de tolérance, à se battre pour défendre ses idées mais aussi la liberté.

Félines, c'est aussi une formidable galerie de personnages qui ont tous une importance dans le combat engagé contre l'oppression. Tous jouent tous un rôle, petit ou grand, tôt ou tard. Autour de Louise, il y a une famille (un père formidable et ouvert, un petit frère innocent et insouciant), des amies (retrouvées, perdues, gagnées dans la bataille), un petit ami (Tom, le seul et l'unique) qui sont tous émouvants chacun à leur façon et qui tous permettent d'aborder la situation sous un angle différent et très intéressant. 
Et tout cela fait que ce texte est d'une richesse exceptionnelle autant par les thèmes qu'il aborde que dans toutes les pistes de réflexion qu'il amène. 

Félines, c'est aussi un texte qui parle de la condition des femmes, qui souligne les stéréotypes dans lesquels on les enferme encore et qui encourage à se battre encore et encore pour les faire tomber. 

A travers l'histoire de Louise et toutes les autres, il nous montre que la vie nous emmène parfois sur des chemins difficiles, que nos choix ont une importance mais qu'on peut aussi apprendre de ses erreurs.
Louise est une jeune fille qui va vous bousculer. Son histoire, bien avant la Mutation est en soi déjà bouleversante. Elle a vécu un drame qui lui a laissé un corps brisé qu'elle cache sous des vêtements amples. Elle n'ose pas s'affirmer. Mais cette pilosité envahissante, cette transformation physique va finalement lui permettre de s'exprimer, d'oser et d'être enfin elle-même. Un parcours et un cheminement personnel dont on peut tirer de nombreuses leçons.

Félines est riche, je vous l'ai dit.

Et tout cela est d'une fluidité de lecture impressionnante ! Honnêtement, c'est peut-être le petit reproche que j'aurais pu faire à ses autres textes où la densité était telle qu'elle avait tendance à m'embrouiller. Ici, c'est passionnant, clair, intelligemment construit et traité. Félines nous fait voir le monde autrement. 

Il y a beaucoup de choses vraiment beaucoup de choses à dire de ce roman magistral. Et je me rends compte qu'il finalement assez compliqué de donner la juste mesure de son intensité. Vraiment, il faut le lire.

Je ne trouve rien à redire sur ce roman. Je l'ai aimé de bout en bout.
Je suis littéralement bluffée par ce texte qui je le pense doit être lu par tous et toutes.

Car si c'est un témoignage fictif, il est terriblement d'actualité et son message est universel.

 

#PourQui?

 

Pour tout le monde à partir de 13-14 ans !

 

Coup de cœur !
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
464
Prix
15.80 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Lettre à toi qui m'aimes Lettre à toi qui m'aimes

"On a laissé flotter un long moment sans rien dire, à regarder le plafond et à se repasser la conversation. Là-dessus, tu as murmuré l’une de tes citations préférées :

“C’est comme ça qu’…
#lettreatoiquimaimes, #juliathevenot, #sarbacane

Portrait ComJ HashtagCéline

Quelques articles plus tard (en fait plus de 400), je suis encore là...

 

L'arrêt du coeur ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine
"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques…
#larretducoeur, #agnesdebacker, #anaisbrunet, #memo, #polynie
Je suis triste
"Je suis triste. Est-ce que je me sentirai toujours comme ça?"
#jesuistriste, #michaelianblack, #debbieridpathohi, #les400coups, #album
Les yeux d'Aireine
"Mes yeux, je les garderai baissés. Pas un regard, non, surtout pas."
#lesyeuxdaireine, #dominiquebrisson, #syrosjeunesse
La nuit parfois je rêve
"Parfois, dans mes rêves, j'apprends à voler. Parfois, je tombe. Parfois, au réveil je ne me souviens plus de rien."
#lanuitparfoisjerêve, #stephaniedemassepottier, #clemencepollet, #delamartinierejeunesse, #album
109 rue des Soupirs 109 rue des Soupirs - Tome 1 Fantômes à domicile

"Belle-en-Joie est une ville où il fait bon vivre... Vous aimerez ses commerces, ses habitants, ses rues foisonnantes d'étals colorés... Et même sa spécialité locale, la terrine de…
#109ruedessoupirs, #mrtan, #yomguidumont, #casterman

L'Aube sera grandiose
Si ce roman d'Anne-Laure Bondoux n'est pas mon préféré*, ça n'en reste pas moins un grand moment d'émotion.
#secret, #famille, #mere, #fille, #histoire, #aventure
Sauvages
Nathalie Bernard a bien choisi le titre de son nouveau roman : Sauvages. Ce mot peut définir un animal, un milieu, des hommes mais évoque aussi la cruauté et la violence. Ici, il est employé à…
#sauvages, #nathaliebernard, #thierrymagnier
Petite Bébé est fachée
Vous ne connaissez pas encore Petite Bébé ? Malgré sa mauvaise humeur, vous allez l'aimer, vous verrez.
#petitebebeestfachee, #stephaniedemassepottier, #luciecalfapietra, #sarbacane