Abécédaire des métiers imaginaires

"-Gardien de flocons de neige- Observer, attraper, comparer, numéroter, classifier, congeler. Les gardiens travaillent par -5 degrés et rêvent d'une grande tasse de chocolat chaud."
#AnneMontel

 

Il est assez étonnant que je n'ai pas encore eu l'occasion de parler de la talentueuse Anne Montel par ici. Si c'est la première fois, ça ne sera sûrement pas la dernière. 

En règle générale, elle travaille avec son complice, Loïc Clément. Pour cet album, elle s'est chargée seule du texte et de l'illustration. Et pour l'un comme pour l'autre, c'est une réussite, un pur enchantement.

Chaque métier qu'elle a imaginé est une véritable invitation à s'évader et aussi à s'amuser.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Parfois, la quatrième de couverture ne donne pas particulièrement envie, en dit trop ou donne des fausses pistes.

Ici, le texte que l'on y découvre est aussi doux et beau que l'album qu'il nous invite à lire.

"Tourne carrousel.

Tourne tourne, à dos de licorne ou à bord d'un ballon, découvre ces métiers dont on ignorait les noms.

Au fil des lettres et au gré des mots, saleuse d'eau de mer ou cultivateur de coeurs d'artichauts...

Chaque métier imaginaire a son histoire extraordinaire.

Tourne tourne tourne les pages de cet abécédaire enchanté."

 

#ABCDExtraordinaire

 

Même si les apparences sont parfois trompeuses, je suis toujours très sensible à la couverture d'un livre. Et j'aime quand, déjà, rien qu'en prenant en main un album et en regardant sa couverture, le charme opère.

Ici, les éditions Little Urban ont apporté un grand soin aux finitions de ce livre. Il est magnifique ! Avec son dos toilé vert émeraude, son titre au lettres en partie dorées et son manège coloré, l'Abécédaire des métiers imaginaires d'Anne Montel donne le ton. On sait immédiatement qu'on s'apprête à rentrer dans un univers enfantin et un peu magique. 

Comme son titre l'indique, c'est un abécédaire. C'est donc sous cette forme que nous allons découvrir 26 métiers. Mais attention, ceux-ci n'ont rien de banal.

Jugez-par vous-mêmes : Démaquilleuse de panda, Empêcheur de tourner en rond, Inspecteur spécialisé en chaussettes perdues, Marchand de sable, Ondulateur de lacets de chaussures ou encore Saleuse d'eau de mer... 

Je ne connais pas les cursus scolaires qui permettraient de se former dans ces différentes spécialités. Et je dois dire que c'est bien dommage! Mais, les enfants (et les adultes) ont bien le droit de rêver et Anne Montel l'a compris.

Pour se faire, elle a imaginé, en plus de ses splendides dessins illustrant chaque métier, le portrait du professionnel en question. Evidemment, c'est souvent loufoque. Mais c'est aussi poétique.

Certains sont passionnés par leur job comme Cornélius, le cultivateur de coeurs d'artichauts qui "se lève aux aurores sans pester". D'autres reconnaissent parfois certaines petites difficultés comme le barbier de barbe à papa qui en a parfois "ras-le-bol d'avoir toujours les pattes qui collent". D'autres sont dépités comme Célia, la web-créatrice de nuages qui déteste son métier. Mais dans l'ensemble, chacun y trouve son compte et nous, aussi, en lisant les petites habitudes, les spécificités et les contraintes liés à leur quotidien. On tourne les pages avec le plaisir chaque fois renouvelé de rencontrer un nouveau personnage et surtout de pouvoir admirer le magnifique tableau qui le met en scène dans sa pratique professionnelle.

Car oui, revenons-en aux dessins. Je ne sais pas si vous connaissez ou non Anne Montel mais c'est toujours un plaisir de se plonger dans son univers graphique. Pour moi, ces dessins sont vraiment des petits bulles de douceur qui sont à la fois simples et très travaillées, douces et colorées. C'est l'enfance en concentré. Je suis fan !

Ici, le sujet est parfait et on sent que l'autrice-illustratrice s'y est beaucoup amusée. 

Pour ma part, je suis complètement séduite par cet album qui donne envie de changer de métier. Je me verrais bien "Retrouveuse de pain perdu"...

 

 

#PourQui?

 

Si le format abécédaire peut donner l'idée de proposer ce livre à des petits, ce n'est pas vraiment à eux qu'ils est destinés. Les textes seront effectivement pour eux, un peu compliqués. Néanmoins, pour les plus grands, à partir de 5 ans ( et sans limite d'âge, vraiment) lire cet album sera un plaisir assurément.

 

 

 

Abécédaire des métiers imaginaires
Détails du livre
Auteur: 
Illustrateur: 
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
10 janvier 2020
Prix: 
14.50€
Nombre de pages: 
56
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

#OnContinue ?

La nuit parfois je rêve La nuit parfois je rêve
"Parfois, dans mes rêves, j'apprends à voler. Parfois, je tombe. Parfois, au réveil je ne me souviens plus de rien."
#lanuitparfoisjerêve, #stephaniedemassepottier, #clemencepollet, #delamartinierejeunesse, #album
Abécédaire des métiers imaginaires Abécédaire des métiers imaginaires
"-Gardien de flocons de neige- Observer, attraper, comparer, numéroter, classifier, congeler. Les gardiens travaillent par -5 degrés...
#abecedairedesmetiersimaginaires, #annemontel, #littleurban
Les maux bleus Les maux bleus
Un des deux titres de la nouvelle collection Echos chez Gulf Stream.
#lesmauxbleus, #gulfstream, #christineferetfleury, #echos
La tête dans les nuages La tête dans les nuages
Un album étonnant qui se déplie pour nous faire découvrir des scènes de la vie de tous les jours (enfin presque) à chaque étage d'un...
#latetedanslesnuages, #tomschamp, #littleurban
Où l'océan rencontre le ciel Où l'océan rencontre le ciel
"Lucas vivait près de la mer, et la mer vivait près de Lucas. C'est une journée idéale pour sortir en mer, aurait dit son grand-...
#ouloceanrencontreleciel, #thefanbrothers, #littleurban, #album