Dans la barbe de Barnabé

Soumis par HashtagCeline le mar 18/12/2018 - 22:21
"Le grand Barnabé était bûcheron et vivait dans une petite cabane en bois au bord de la forêt..."
#DuncanBeedie

 

J'ai découvert Duncan Beedie avec son excellent album L'ours qui fixe paru en 2017 chez Didier Jeunesse. Je suis très contente de retrouver son dessin dans une histoire amusante qui permet aussi de réfléchir à l'impact des actions de l'homme sur la nature. 

 

#RésumonsUnPeu

 

La barbe est à la mode... Mais pour Barnabé, la mode est bien le cadet de ses soucis. Ses journées sont bien remplies : il est bûcheron. 
Il coupe des arbres, il brûle les branches et les feuilles des troncs qu'il a coupés puis fait flotter ces mêmes troncs sur la rivière jusqu'à sa scierie.
Sauf que Barnabé, en faisant tout cela, détruit aussi l'habitat de certains animaux.

Ainsi, "Pic ! Pic ! Pic!" un petit oiseau "très fâché" vient frapper à sa porte, puis "Scratch ! Scratch ! Scratch !" c'est un hérisson qui se présente et enfin "Toc ! Toc ! Toc !" un castor vient manifester son mécontentement.

Où vont-ils bien pouvoir loger désormais ? Eh bien, dans la barbe de Barnabé pardi !
Si les trois petits animaux sont bien au chaud dans la barbe douillette, pour le bûcheron, ça n'est pas une solution durable.

Il va peut-être falloir se résoudre à quelques changements...radicaux.

 

#UneBarbePourQuatre

 

Avec cet album, une fois encore, Duncan Beedie a su me séduire. J'aime beaucoup sa façon de dessiner : les couleurs, les décors, les personnages... Ici, je craque pour les petits animaux mais aussi bien entendu pour Barnabé le barbu. J'ai adoré me mettre dans l'ambiance "bûcheron" et me plonger dans l'univers forestier de cette histoire. 

Et pourtant, le comportement de Barnabé nous pose question au départ. Il fait son travail certes mais il fait aussi de gros dégâts. On comprend vite que ce n'est pas un mauvais bougre mais il ne se préoccupe pas assez de savoir ce que son travail engendre comme répercussions sur son environnement. Couper des arbres, brûler des feuilles et envoyer ses gros troncs dans la rivière... Pour lui, c'est normal mais pour d'autres, c'est un véritable drame!
Duncan Beedie trouve le moyen de nous faire comprendre beaucoup de choses à travers une histoire apparemment toute simple.

Il arrive aussi à y mettre beaucoup d'humour. Il est assez amusant de voir les animaux investir peu à peu la barbe du pauvre Barnabé qui, en les accueillant, veut bien faire. Au final, Barnabé prend peu à peu conscience qu'il doit changer de comportement et respecter son environnement. 

L'album fonctionne sur la répétition : Barnabé se réveille, prend son petit déjeuner, fait sa journée de travail puis un animal arrive. Au fur et à mesure que la situation se répéte, on sent aussi qu'elle se dégrade. C'est ce qui amène Barnabé à réfléchir. L'enfant s'en amuse mais comprend lui aussi la nécessité de trouver une autre solution et de modifier cette routine dévastatrice. 

J'ai vraiment apprécié le dénouement de cet album et notamment la façon dont Barnabé va montrer sa volonté de changer. Ce grand gaillard de bûcheron est très émouvant au final. 

Dans la barbe de Barnabé est une belle surprise que je vous invite à découvrir. C'est un album qui permettra de parler écologie et respect de l'environnement avec les plus petits.

 

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les animaux.

Pour les enfants qui aiment la nature.

Pour les enfants qui aiment l'humour.

Pour tous les enfants à partir de 4 ans.

 

#EditionsKimane

 

J'avoue que je suis totalement surprise par le catalogue des éditions Kimane. On y trouve aujourd'hui de très beaux albums et des documentaires de qualité. 

Je remercie les éditions Kimane qui m'ont permis de découvrir quelques-unes de leurs nouveautés 2018. Beaucoup m'ont séduite comme notamment la série "Petite et Grande" sur l'enfance de femmes célèbres.
C'est pourquoi vous entendrez désormais parler de cet éditeur régulièrement sur mon blog.
 

 

Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
36
Prix
12.95 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

L'homme qui voulut peindre la mer et autres nouvelles
Sept nouvelles qui nous plongent au coeur d'histoires comme je les aime : fantastiques et déconcertantes.
#lhommequivoulutpeindrelamer, #tristankoegel, #didierjeunesse, #mer, #nouvelles
La nuit parfois je rêve
"Parfois, dans mes rêves, j'apprends à voler. Parfois, je tombe. Parfois, au réveil je ne me souviens plus de rien."
#lanuitparfoisjerêve, #stephaniedemassepottier, #clemencepollet, #delamartinierejeunesse, #album
La révolte des animaux moches
"La mocheté est une question de perspective : tout dépend comment on regarde."
#larevoltedesanimauxmoches, #lerouergue, #collinepierre, #annelisecombeaud, #dacodac
Tracer
"Elle part demain à l'aube. Aube.Aubrac. On verra bien."
#tracer, #guillaumenail, #rouerguejeunesse, #doado
La Passe-miroir Tome 2 Les disparus du Clairdelune
Ophélie a fait preuve de beaucoup de courage dans le premier tome. Mais elle n'est pas au bout de ses peines et d'autres épreuves l'attendent dans cette nouvelle aventure. Et cette fois-ci, elle…
#lapassemiroir, #lesdisparusduclairdelune, #christelledabos, #gallimardjeunesse, #onlitplusfort
Les yeux d'Aireine
"Mes yeux, je les garderai baissés. Pas un regard, non, surtout pas."
#lesyeuxdaireine, #dominiquebrisson, #syrosjeunesse
Grand Chat Petit Chat
Une histoire de chats pour apprendre à grandir à tous les petits chatons...
#grandchatpetitchat, #silviaborando, #littleurban, #album
Les tribulations d'Esther Parmentier Les tribulations d'Esther Parmentier - Cadavre haché Vampire fâché

 

"L'humour avait toujours été ma seule porte de sortie, l'unique manière que j'avais trouvée pour m'extirper des situations les plus inextricables. D'un point de vue émotionnel, j…
#lestribulationsdestherparmentier, #maelledesard, #rageot #sorcierestagiaire

Troubles
Un roman terrible et magnifiquement mené par Madame Claudine Desmarteau.
#adolescence, #trouble, #exces, #soirees, #drame, #identité
Classe de lune
Parfois, des images suffisent. Classe de lune, l'album sans texte de John Hare nous le prouve.
#classedelune, #johnhare, #pastel, #ecoledesloisirs