Dans l'oeuf

Soumis par HashtagCeline le mer 01/04/2020 - 11:06
"Tout était sombre et silencieux. Chaud et confortable. Mais ça n'est pas resté comme ça très longtemps."
#GrosSuccès

 

Voici un album que j'ai découvert un peu par hasard, à la médiathèque, attirée par son graphisme et ses animaux aux gros yeux. Je l'ai lu seule, puis avec mon fils, puis avec une classe, au travail.

A chaque fois, sa lecture a été un succès. Derrière une apparente simplicité, se cache une mine de notions à aborder grâce à cette histoire de python glouton!

 

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Douze oeufs dans une page, douze petits à naître...
Un album très drôle et un peu cruel où l'on apprendra entre autres choses que le python a bon appétit !

 

#PythonGlouton

 

Effectivement, on ne saisit pas tout de suite ce qui se passe. Tout d'abord, il y a ces oeufs, des petits, des grands et de couleurs variées. Et puis on découvre ce qu'il y a dedans. Des animaux, tous différents mais qui, bien vite, vont se retrouver à l'étroit dans leur coquille. C'est l'heure de sortir, enfin.
Et c'est à l'éclosion que les choses vont se corser... Pourtant, à première vue, ils ont l'air content d'être là. Sauf, qu'il y en a un dont l'instinct de prédateur s'est aussi réveillé en sortant de l'oeuf.
Mais ça, on ne le sait pas tout de suite, non.
A côté d'une narration étonnante qui parlemente sur la politesse (ou plutôt son absence dans le cas présent), on cherche à comprendre pourquoi le nombre d'animaux réduit au fur et à mesure. Et pourquoi le ventre du python semble gonfler de façon étrange.
Enfin, le doute n'est plus permis, le serpent avoue : il a un appétit énorme. Et de fait, tous ses compagnons ont fait les frais de sa faim sans limite.

Vraiment, ce livre est très bien pensé. Entre histoire, livre-jeu (cherche et trouve ou plutôt ne trouve plus...) et documentaire, on s'amuse beaucoup au fil des pages.
Il faut bien observer. Qui a disparu? Qui est encore là? Tous vont-ils disparaître? Même le crocodile? Et comment s'appelle cet animal? Sera-t-il encore là à la page d'après...?

Le texte est vraiment intéressant aussi. Qui parle? Ça aussi, on ne le sait pas immédiatement. Ce qui apporte un peu plus de mystère à l'ensemble. Le narrateur en tout cas, nous prend à partie. Il semble vouloir justifier ses actes. Le jeu sur l'opposition entre la politesse et les faits est très bien trouvé.
Les illustrations contribuent aussi largement au succès du livre. La dessinatrice nous fait passer les émotions des animaux qui de ravis d'être sortis, semblent trouver peu à peu, au fil des disparitions, le monde extérieur moins accueillant. Les animaux, s'ils ne sont plus coincés dans leur coquille, semblent l'être sur les doubles pages. Leurs postures sont amusantes. Ils semblent tous emboîtés comme dans un tétris géant. Et certains, à bien y regarder, semblent vouloir échapper au vorace du groupe.
La pirouette finale, qui se joue sur la page de garde de fin, permet de mettre toute cette histoire dans une perspective plus large. Le python, comme les autres, n'est pas à l'abri de croiser lui aussi un animal à gros appétit...

Je vous invite à découvrir cet album qui, je vous l'assure, amusera petits et grands.

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment chercher et trouver, ou pas.

Pour les enfants qui aiment les animaux.

Pour les enfants qui aiment les histoires étonnantes.

Pour tous les enfants à partir de 4 ans.
 

 

Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
33
Prix
13.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Bandiya, la fille qui avait sa mère en prison
Une grand-mère, une mère et une tante braqueuses? La vie famille de l'héroïne sort de l'ordinaire!
#bandiyalafillequiavaitsamereenprison, #catherinegrive, #fleurus
Butter
Quand le mal-être est trop grand, il arrive que des décisions complètement déraisonnables soient prises. Butter va nous le prouver.
#butter, #erinlange, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Soixante-douze heures
Un très beau roman que j'ai pris plaisir à lire et qui m'a beaucoup émue.
#soixantedouzeheures, #mariesophievermot, #thierrymagnier
Sept jours pour survivre
"Comment survivre dans la neige avec trois allumettes et deux barres chocolatées ?"
#septjourspoursurvivre, #nathaliebernard, #thierrymagnier
Miss Crampon
"Se chuter, c'est bien, mais hurler, parfois, serait plus adapté. Là, j'ai envie de pousser toutes sortes de plaintes : Au secours, A l'aide, Berk, Help, Non, Aïe, mais je me chute. Au pire, ma vie…
#misscrampon, #clairecastillon, #flammarionjeunesse
Falalalala
" Ce qu'il aurait voulu dire, c'est qu'elles ne sont pas que petites. Pas que difformes ou étranges ou anormales. Ça veut dire quoi, ça, d'ailleurs, "anormal"? Elles sont justes compliquées,…
#falalalala, #emiliechazerand, #sarbacane, #exprim
Celle que je suis
“J’ai fermé les yeux et serré très fort les paupières, pour que le destin que j’entrevoyais, et auquel j’aspirais tant, ne puisse jamais s’échapper.”
#cellequejesuis, #anneloyer, #slalom
Y aller
Hervé Giraud nous fait "voir du pays" en compagnie de Solal, son héros en quête d'aventures et de sensations fortes. Comme sa couverture, ce roman est complètement décalé !
#yaller, #hervegiraud, #thierrymagnier, #aventure, #roadtrip, #geek, #zelda
Mes idées folles
« Heureux celui qui trouve la folie de perdre la raison. »
#mesideesfolles, #axlcendres, #sarbacane, #exprim
Le test Le test

"Quand je les rouvrirai, mes yeux liront mon destin. Dans moins de trois minutes, il s'affichera à la verticale."


#letest, #sophieadriansen, #magnard, #mlesromans