Libération ( Release )

Soumis par HashtagCeline le jeu 15/02/2018 - 14:13
Je l’attendais. Le voilà. Le nouveau roman de Patrick Ness.
#Patriiiick !

Eh non, je ne lis pas de romans en version originale. Cela m'aurait permis de lire Release bien plus tôt. MAIS, je ne vais pas me plaindre car j’ai déjà eu le privilège de le découvrir bien avant sa sortie officielle en France. 
Je sais que je vais sans doute en faire hurler plus d’un mais il faut que les choses soient claires : non, je n’ai pas lu la trilogie Le chaos en marche… « Quoi ! Elle ose donner son avis sur un Patrick Ness et elle n’a pas lu l'essentiel ! Ahhhhhh ! » C’est prévu, c’est prévu…

Mais j’ai quand même lu 1)Et plus encore, 2)Quelques minutes après minuit et 3)Nous autres simples mortels qui ont tous été soit un très joli moment de lecture (2) soit un coup de cœur (1 et 3). 
Et Release, comme les trois précédents, m’a littéralement transportée. 
 

#DeQuoiCaParle?

L’action de ce roman se déroule sur 24 heures, à Frome, petite ville américaine. Pour Adam, jeune homme tourmenté, la journée a mal commencé, par une dispute pour une broutille avec sa mère, comme bien souvent... Alors, pour se vider la tête, il est parti courir. Mais sa course ne l'empêche pas de réfléchir : à sa vie, à ce qu’il est, ce qu’il a perdu, ce qu’il cherche à retrouver. Ses relations familiales sont compliquées. Son père est prêcheur évangéliste au sein de leur communauté. Et il est difficile pour Adam d’avouer à ses parents qu’il est homosexuel. S’en doutent-ils ? Peut-être… Toujours est-il que le tabou est là. Et cela n’arrange en rien l’estime du jeune Adam qui sent bien que ses parents ne le considèrent pas de la même façon que Marty, son aîné, pour qui tout semble toujours plus simple. Heureusement, Adam a sa meilleure amie, Angela qui lui porte une amitié à toute épreuve. Il a aussi un petit ami Linus mais aussi un ex petit ami, Enzo, qu’il a du mal à se sortir de la tête. Celui-ci organise d’ailleurs le soir même une fête pour son départ. La soirée se déroulera, près du lac, à l’endroit même où un drame a eu lieu récemment. Une jeune fille y est morte dans des conditions terribles. C’est son petit ami, drogué tout comme elle, qui est responsable de son décès. Affaire sordide qui a secoué les habitants de la ville.

En parallèle de la journée d’Adam, se déroule une toute autre histoire, fantastique et mystérieuse. Tout ce que je peux dire c’est que deux étranges personnages, une Reine (ou plutôt sont esprit) et un faune censé la protéger, sont eux aussi présents à Frome. Mais pour le bien de leur monde et du notre, ils doivent très vite en repartir, avant la fin de cette même journée. Pour déambuler dans la ville, l’esprit de la Reine s’est emparé du corps de la jeune fille morte sur les rives du lac. Et les deux entités sont en train de se mêler…

Je m’arrêterai là pour ne pas gâcher tout le suspense et révéler l’intégralité de l’histoire.

#MonAvis

Il y a dans ses romans un "je ne sais quoi" qui fait que, dès la première page, on est dedans. Est-ce parce qu’il sait nous déstabiliser ? Parce qu’il sait poser et doser le mystère à la perfection ? Est-ce à cause des histoires toujours touchantes de ses personnages ? Est-ce son écriture ?

Peut-être tout ça à la fois...

Et je dois bien dire que Libération (j’avoue que je préfère Release, la sonorité du titre en version originale) n’échappe pas à cette règle.

J’ai beaucoup aimé l’alternance des deux récits qui rythme réellement la lecture. Si cela est perturbant au départ, comme dans Nous autres simples mortels (clairement au début je ne comprenais rien), très vite on veut savoir quelle va être l’issue de chacune des deux histoires et si un lien les unit.

Le temps a également une importance capitale. Les heures et minutes sont comptées. Au fur et à mesure que s'avance cette journée, la pression monte pour les héros et pour le lecteur.  

De plus, Patrick Ness nous plonge dans les tourments d'un personnage criant de vérité. Adam est très émouvant et tout en contradictions, tiraillé entre ce qu’il arrive ou non à assumer, à s’avouer et à accepter. 

Cela s'explique sans doute par le fait que le sujet touche plus particulièrement l'auteur. Il nous offre ici un roman bien plus personnel et intime que ses précédents. Cela dégage une émotion plus forte et une sensibilité plus profonde.

Bref. C’est un roman très juste à tout point de vue. C'est un roman généreux pour apprendre à s'accepter. C'est un roman merveilleux. C’est un roman fantastique. C’est un roman magnifique. C’est un roman que je vous conseille fortement.

Coup de cœur !
Auteur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
288
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

D'un trait de fusain
Qu’on se le dise tout de suite, ce roman est magnifique. Et en plus d’être magnifique, il est merveilleusement bien écrit. Les critiques ont été dithyrambiques à son sujet et je comprends enfin…
#duntraitdefusain, #cathyytak, #talentshauts, #lesheroiques
Après la chute Après la chute

"Quand elle fixe le plafond de sa chambre dans l'appartement désert, elle se voit inlassablement virevolter autour des barres.

Mille fois elle recommence.

Elle ne sait pas comment…
#apreslachute, #marieleymarie, #syros

L'été où j'ai vu le tueur
" La lumière de la cave s'est éteinte, me plongeant dans des ténèbres épaisses et glacées. J'ai lâché ma lampe en poussant un cri."
#leteoujaivuletueur, #clairegratias, #lerouerguejeunesse, #doadonoir
Je suis triste
"Je suis triste. Est-ce que je me sentirai toujours comme ça?"
#jesuistriste, #michaelianblack, #debbieridpathohi, #les400coups, #album
Anna Caritas Anna Caritas T1 Le Sacrilège

"M-A-L-M-A-L-M-A-L-M-A-L

- Mal? s'est exclamée Sabrina. Mais qui nous veut du mal ? C'est Marianne, c'est ça?

La planchette s'est dirigée droit sur le NON…
#annacaritas, #lesacrilege, #patrickisabelle, #kennes

La Sourcière La Sourcière

"- Te voilà avec une soeur... dit Gallou à l'enfant, en les contemplant. C'est vrai qu'elles se ressemblent, la fillette et la renarde...

Même pelage roux, même regard noir, même…
#lasourciere, #elisefontenaille, #rouerguejeunesse, #epik

Pombo Courage
"Pombo était d'un naturel paresseux. Il passait son temps à rêvasser, les pieds bien au chaud dans ses pantoufles."
#pombocourage, #emilecucherousset, #clemencepaldacci, #memo, #petitepolynie
226 bébés
"Bert n'avait plus une minute à lui. Jour et nuit, il était en train de nettoyer une paire de fesses, essuyer un nez, tapoter un dos, préparer un biberon, confisquer une paire de ciseaux, chanter une…
#226bebes, #florevesco, #stephanenicolet, #didierjeunesse, #monmarquepageplus
L'épouvantable bibliothécaire
"-LA BIBLIOTHÈQUE EST FERMÉE ! Suzanne se retourna. Une vieille femme lui faisait face. Elle était voûtée et faisait peur à voir, avec ses cheveux gris noués en chignon serré et ses verrues plein le…
#lepouvantablebibliothecaire, #annegaellebalpe, #ronanbadel, #pepix, #sarbacane
Les Enquêtes de la fourmi n°7707
"La fourmi n°7707 mène l'enquête pour résoudre les énigmes de la nature. Jusqu'à ce jour, aucune ne lui a résisté."
#lesenquetesdelafourmin7707, #thierrydedieu, #lemaridelamantereligieuseadisparu, #maisquiacrachesurlamaisonduherisson, #saltimbanqueeditions