Tout ce que je ne t'ai pas dit

Soumis par HashtagCeline le mar 06/11/2018 - 20:45
"Je déteste cette étiquette de Mutisme Sélectif : comme si je choisissais de ne pas parler, comme un enfant qui refuse de manger ses épinards !"
#RomantismeQuandTuNousTiens

 

Une romance, une vraie. Cela faisait longtemps que je m’étais lancée dans un livre du genre.
Au final, cela m’a fait du bien. J’avoue que je ne suis pas vraiment « fleur bleue » alors je me suis dit à plusieurs reprises « N’est-ce pas trop beau pour être vrai ? »

Mais en même temps, est-il interdit de rêver un peu en lisant parfois des histoires d’amour ?

#RésumonsUnPeu

 

Depuis de nombreuses années, Piper est atteinte de mutisme sélectif, un trouble anxieux. De fait, si elle parle librement au sein de sa famille, à l’extérieur de chez elle, elle reste muette.
Elle vient de changer de lycée. Elle veut repartir à zéro. Mais sa maladie est vicieuse, persistante et l’empêche encore et toujours d’être comme les autres.
L’empêchera-t-elle aussi de se laisser séduire et aimer par le très charmant West ?
 

#PourquoiTuParlesPas?

 

Bon, mon résumé fait peut-être un peu cliché mais franchement j’ai passé un bon moment avec West et Piper, les deux amoureux de ce roman.
Et j’ai découvert auprès de Piper un trouble étonnant, difficile à comprendre et dont je n’avais jamais entendu parler. Cela m’a vraiment interpellée et intéressée.

Le mutisme sélectif touche 0,3 % à 1 % des enfants. C’est souvent mal identifié car assimilé à un caprice ou à de la timidité. Pourtant, comme tout désordre psychologique, il nécessite une prise en charge spécifique.
J’ai trouvé qu’à travers l’histoire de Piper, on prenait bien la mesure de ce trouble très handicapant et méconnu. Piper essaie de vivre avec, de le faire accepter mais elle est régulièrement victime de reproches et de moqueries.
Piper souffre et voudrait guérir. Elle suit une thérapie qui lui a permis de faire des progrès. Mais cela ne suffit pas. Pour l’instant, parler normalement au premier venu est inenvisageable et toute discussion hors de son cadre familial lui semble insurmontable. Heureusement, elle peut compter sur le soutien de sa famille qui est très présente.

Dans ce roman, Piper est double : il y a la Piper qui parle et la Piper qui se tait. Et on voit bien toute la douleur que provoquent la cohabitation et surtout la confrontation des deux Piper.

Mais au-delà du côté purement médical et de l'aspect psychologique, j’ai été charmée par cette histoire d’amour qui aurait pu être beaucoup plus simple. Mais la pathologie de Piper, son passé douloureux et ses a priori sur le séduisant West vont empêcher la jeune fille de se laisser séduire. Et pourtant, on peut dire que West y met du sien. Il est très persévérant et du coup, très touchant. Peut-être un peu le stéréotype du beau gosse de service mais au final, en creusant un peu, il apparaît sous un autre jour.

J’ai beaucoup aimé la relation qui s’instaure entre les deux adolescents et le fait qu’ils doivent apprendre à communiquer autrement. Cela rend leur histoire très spéciale, originale et émouvante. Les non-dits sont nombreux et cela ne facilite pas les choses… L’amour de Piper et West va être mis à dure épreuve et cela de plusieurs façons.

Tout ce que je ne t’ai pas dit, c’est également l’histoire d’une amitié perdue. Piper est effectivement fâchée avec sa meilleure amie et depuis, elle a du mal à se faire confiance et surtout faire confiance. Elle va pourtant trouver un nouvel équilibre auprès d’autres adolescentes du lycée qui vont l’accepter telle qu’elle est, dans son silence. 

Malgré quelques faiblesses, ce roman c'est beaucoup d’émotion, une belle histoire d’amour, des mots griffonnés, de l’amitié, un drame, du suspense, une correspondance étonnante avec un arbre, de jolis moments à l’écoute des oiseaux et derrière l’objectif d’un appareil photo (les deux passions de Piper). Tout cela a contribué à me faire passer un bon moment.

Si ce n'est pas un coup de cœur, Tout ce que je ne t'ai pas dit m’a permis de souffler et de me changer de mes lectures habituelles.
 

#PourQui?

 

Pour ceux et celles qui aiment les histoires d’amour.
Pour ceux et celle qui éprouvent parfois des difficultés à parler.

Pour tous et toutes à partir de13-14 ans.
 

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
304
Prix
16.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

On est tous faits de molécules
On est tous faits de molécules est le quatrième roman de la Canadienne Susin Nielsen. Comme les précédents, ce texte allie remarquablement humour et sérieux. Avec son style inimitable, Susin Nielsen…
#difference, #humour, #famille, #deuil
Le labyrinthe vers la liberté
Chez Hélium, à chaque fois que j'ai ouvert un roman, cela a été une belle découverte. Comme avec Le labyrinthe de la liberté...
#lelabyrinthedelaliberte, #deliasherman, #helium, #voyagedansletemps, #esclavage, #fantastique
La course au bonheur
Pouvoir changer son physique, oublier quelque chose, se faire aimer de ses amis, réussir un examen... Ca fait rêver? Mais attention, tout se paie. "Prenez garde à vos désirs"...
#lacourseaubonheur, #maggielehrman, #letsread, #casterman, #bonheur, #secret, #amitié, #amour
La tête dans les nuages
Un album étonnant qui se déplie pour nous faire découvrir des scènes de la vie de tous les jours (enfin presque) à chaque étage d'un immeuble...
#latetedanslesnuages, #tomschamp, #littleurban
L'échappée
Après Les chiens, Allan Stratton explore une autre sorte de peur : celle de l'autre.
#lechappee, #allanstratton, #milan, #pagetuners, #amour, #manipulation
Dans la barbe de Barnabé
"Le grand Barnabé était bûcheron et vivait dans une petite cabane en bois au bord de la forêt..."
#danslabarbedebarnabe, #duncanbeedie, #kimane
Dans la gueule du loup
Un nouveau Michael Morpurgo illustré par Barroux. Une pépite !
#danslagueuleduloup, #michaelmorpurgo, #barroux, #onlitplusfort, #gallimardjeunesse
The Hate U Give
The Hate U Give ? LE roman dont tout le monde parle...
#thehateugive, #thug, #angiethomas, #nathan, #lireenlive
Emerveillements
"Un jour incertain. On se réveille. Aujourd'hui semble pareil qu'hier. Pourtant..."
#emerveillements, #sandrinekao, #grassetjeunesse
Bulles, Bestiaire imaginaire de la mer
"Toute ressemblance avec un poisson existant ou ayant existé est purement fortuite."
#bullesbestiaireimaginairedelamer, #laetitialesaux, #didierjeunesse