Aimez-moi maintenant

"Ce jour-là, j'ai appris qu'y avait rien de mieux qu'un joli bobard pour rendre quelqu'un heureux. De toute façon, les beaux mensonges vaudront toujours mieux que les sales vérités."
#AxlCendres

 

C'est un peu difficile d'écrire une chronique sur un livre d'Axl Cendres au regard de la terrible nouvelle qui est récemment tombée.

En même temps, j'éprouve ce besoin incontrôlable de lire les romans de cette autrice qui à chaque lecture m'a troublée, émue, touchée et bousculée.

Pour refaire un bout de chemin avec elle, je reprends par le commencement : Aimez-moi maintenant, son premier livre paru en 2008 chez Sarbacane.

Un beau moment de lecture et beaucoup d'émotion.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

Être aimé. C'est tout ce à quoi aspire le héros de ce roman, orphelin de naissance. Lorsqu'il apprend qu'il possède un Q.I. exceptionnel, il croit découvrir l'équation idéale : pour être aimé, il faut réussir. Alors, il réussit - internat, hautes études, fac de médecine. Quand on lui pose une question, il analyse le phénotype de celui qui l'interroge avant d'adopter la réaction appropriée ; le monde, à ses yeux, est un grand laboratoire. Grâce à « l'État, son parent qui l'aime », il finit major de sa promo. Mais un jour, brutalement, il comprend que l'équation est fausse. Tout son système s'écroule, et lui avec. Il entre dans un café, au hasard, et rejoint les siens. Les Désespérés.

 

#AuBarDesTocards

 

Comme je le disais plus haut, il est assez compliqué de lire et de parler des romans d'Axl Cendres sans penser aux démons qui l'habitaient et dont ses écrits sont imprégnés. Ce qui fait la force de ses livres est également maintenant autant de signaux de détresse et de mauvais présages.
Il n'en reste pas moins que lire Axl Cendres est toujours aussi libérateur et vraiment l'assurance d'un moment de lecture inoubliable et puissant. Même si c'est aujourd'hui douloureux car on mesure le grand vide qu'elle laisse dans l'univers de la littérature ado.
Bref. Désolée. C'est bête mais c'est difficile de se détacher de tout le reste.

On va essayer.

Ce roman m'a beaucoup fait penser à Mes idées folles qui était sorti un an après celui-ci, même éditeur, même collection. Aimez-moi maintenant pourrait presque être une sorte de suite.
On y retrouve un héros à l'intelligence supérieure à la moyenne qui cherche des repères et va croire au pouvoir de la réussite pour finalement s'apercevoir que celle-ci s'accompagne inévitablement de jalousie et de méchanceté. La prise de conscience de l'illusoire équilibre sur lequel le jeune homme a construit toute sa vie mais aussi projeté son avenir va alors lui faire totalement perdre pied.

Axl Cendres nous décrit cette chute, noyée dans l'alcool et accompagnée de rencontres de comptoir. Comme elle sait si bien le faire, elle nous invite à entrer nous aussi au bar des tocards (nom donné par le "Poète" des lieux) pour faire la connaissance d'une galerie de personnages désespérés mais très touchants. Ces cabossés, ces inadaptés, ces marginaux, ces hommes et ces femmes qui ne rentrent pas dans les cases ou qui n'ont pas voulu y rentrer... font de cet endroit un lieu finalement presque accueillant et rassurant pour notre héros perdu.

Nous, comme si on était sur une table dans la salle de ce bar, on assiste aux scènes drôles ou pas qui s'y jouent. C'est juste et sensible. C'est amusant et triste à la fois. C'est beau et ça donne envie de pleurer.

Et puis, il y a aussi ce dossier que le héros a classé. Un vieux dossier de son enfance qu'il ne veut pas rouvrir mais qui pèse lourd malgré les années écoulées. Avec son franc-parler, Axl Cendres nous décrit les jeunes années de son personnage en foyer d'accueil, période plutôt compliquée comme on peut s'en douter. Mais un élément ne nous est pas complétement expliqué. Il est suggéré. Au fil du récit, cela revient. Cela empêche le héros d'être heureux, d'être amoureux. Il va devoir s'en libérer. Il pense d'abord que l'alcool pourra l'aider. L'amour est sans doute un meilleur moyen.

Axl Cendres savait y faire : parler de sujets graves, de situations dramatiques avec un certain humour ou un certain sens de la dérision... C'est ici le cas, même s'il est, à mon avis, plus sombre que ses derniers, comme Mes idées folles qui n'offre aucune issue au héros. Mais, pendant la lecture, on est toujours entre deux. On rit alors même que la situation ne s'y prête pas. Axl Cendres savait faire ça.

Bref, vous l'aurez compris, ce roman, le premier, est un concentré d'émotion. Peut-être pas aussi marquant que Dysfonctionnelle ou Coeur battant mais un très beau moyen de découvrir cette autrice exceptionnelle qui continuera de faire battre le coeur de ses lecteurs pour l'éternité.
 

#PourQui?

 

Pour ceux et celles qui connaissent et aiment l'écriture d'Axl Cendres.
Pour ceux et celles qui ne la connaissent pas.
Pour ceux et celles qui aiment les héros cabossés ou perdus.

Pour tous et toutes à partir de 14-15 ans.

 

#SurLeBlog

 

Sur le blog, retrouvez aussi mon avis pour Mes idées folles paru en 2009 ainsi que Coeur battant en 2018, tous deux parus chez Sarbacane.

 

Aimez-moi maintenant
Détails du livre
Auteur: 
Collection: 
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
04 novembre 2008
Prix: 
14.00€
Nombre de pages: 
152
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

#OnContinue ?

Shirley banana Ma vie moisie, Dieu et moi, Shirley Banana
Après La fourmi rouge et Le génie de la lampe de poche, je retrouve avec une joie non dissimulée Emilie Chazerand et son humour explosif.
#maviemoisiedieuetmoishirleybanana, #shirleybanana, #pepix, #emiliechazerand, #joelledreidemy, #sarbacane
Comment on fait les bébés ? Comment on fait les bébés?
"Qui saura répondre à cette question?" Euh... Pas les parents de cette histoire apparemment.
#commentonfaitlesbebes, #isabellejameson, #maudlegrand, #les400coups, #grimace
Mega Bêtes Méga-Souris
Des super-héros imaginés par Barroux et Séverine Vidal. J'adore !
#megasouris, #barroux, #severinevidal, #mangojeunesse
J'ai suivi un nuage J'ai suivi un nuage
Maëlle Fierpied nous propose un très joli roman tout en délicatesse et subtilité sur un sujet assez lourd : la maladie mentale. A travers...
#jaisuiviunnuage, #maellefierpied, #julieguillem, #ecoledesloisirs, #neuf
L'homme qui voulut peindre la mer et autres nouvelles L'homme qui voulut peindre la mer et autres nouvelles
Sept nouvelles qui nous plongent au coeur d'histoires comme je les aime : fantastiques et déconcertantes.
#lhommequivoulutpeindrelamer, #tristankoegel, #didierjeunesse, #mer, #nouvelles