Le vallon du sommeil sans fin

Soumis par HashtagCeline le mer 28/11/2018 - 13:12
Quelle joie de retrouver Arjuna Banerjee, le détective des rêves et Christopher Carandini, son assistant, pour une nouvelle enquête !
#Eric Senabre

 

J’ai découvert cet auteur en 2011 avec Sublutetia, son premier roman paru chez Didier Jeunesse. Cette série d’aventure fantastique façon Jules Verne qui perdait ses deux héros dans les couloirs du métro et les entraînait dans les profondeurs du sous-sol parisien m’avait captivée. 

J’avais aussi apprécié son côté rock’n’roll dans le superbe livre-Cd Rockin’Johnny (Didier Jeunesse, 2013). 

Et puis, en 2016, j’ai eu un véritable coup de cœur pour Le dernier songe de Lord Scriven (Didier Jeunesse). 

J’attendais donc avec une grande impatience le deuxième tome de cette série. 

Plaisir intact et joie immense de retrouver les deux héros dans une suite à la hauteur de mes attentes.

#RésumonsUnPeuLeTome1

 

« En répondant à une annonce d’emploi dans le journal,  Christopher Carandini ne s’attendait pas à devoir veiller Arjuna  Banerjee, un détective privé aux méthodes peu communes. En  effet, celui-ci enquête… en rêvant. On leur confie un jour une enquête très corsée : un meurtre à  huis-clos. L’élément le plus étrange ? Leur client, Lord Scriven, est  la victime elle-même !

Seulement, cet assassinat amène notre duo à une affaire bien plus large et dangereuse. Une affaire qui est étroitement liée à des puissances mondiales et à Kreuger, un industriel froid et  calculateur, que Carandini a déjà rencontré par le passé.  C’est à cause de lui  si sa carrière de journaliste s’est brutalement  arrêtée. Il tient peut-être là sa vengeance…

Une enquête épineuse, aux ramifications complexes. Découvrez Banerjee, le stupéfiant Sherlock Holmes des rêves, et son fidèle assistant Christopher Carandini ! Confondre un tueur en série, se perdre dans l'au-delà… Rien ne leur sera épargné ! »

(Résumé Didier Jeunesse)

#RésumonsUnPeuLeTome2

 

Carandini et Banerjee sont appelés en renfort pour éclaircir une étrange affaire au sein d’une maison de repos. En effet, certains pensionnaires sont plongés dans un profond sommeil dont il est impossible de les réveiller. Le propriétaire des lieux ne tient évidemment pas trop à ce que tout cela s’ébruite. Chose encore plus inquiétante, il semblerait aussi que rôde dans l'établissement une créature effrayante, ressemblant à celle représentée sur le célèbre tableau de Füssli : Le cauchemar. Elle aurait été aperçue avant l’endormissement de chacune des victimes…

Tout cela intrigue nos deux enquêteurs. Le mystère semble épais et de fait, leurs nerfs vont être mis à rude épreuve. 

Derrière cette affaire déjà particulièrement complexe, n’y a-t-il pas d’autres secrets inavouables à mettre à jour ? 

Entre investigations de terrain et méthodes moins conventionnelles, Banerjee et Carandini vont tenter de faire éclater la vérité sans se mettre en danger…

 

#Cauchemardesque

 

Malgré le temps qui s’était écoulé entre ma lecture du tome 1 et celle de ce tome 2 tant attendu, je n’ai éprouvé aucune difficulté à me remettre dans cette série.

Eric Senabre souhaitait que ce deuxième volet des aventures de Banerjee et Carandini puisse se lire sans avoir connaissance du premier. C’est, à mon avis, tout à fait réussi. 

Si, comme moi, vous ne vous souveniez plus trop du roman Le dernier songe de Lord Scriven, l’auteur nous refait un court topo au début du Vallon du sommeil sans fin. Parfait ! Et l’étrange cas de Mr Balfour, somnambule cambrioleur qui vient demander de l’aide à Banerjee, permet de nous remémorer l’incroyable technique d’enquête utilisée par Banerjee.

Bref, que vous ayez lu ou non le roman précédent, vous pouvez vous lancer sans hésitation dans cette enquête rythmée et ensorcelante. Vous ne serez pas perdu !

L’univers du sommeil, des rêves et des cauchemars est passionnant. Et je le trouve particulièrement approprié pour la base d’un scénario de roman, et encore plus d’un roman policier.

Le résultat ici est étonnant, mystérieux et déstabilisant. Cette affaire qui nous déboussole, déboussole aussi Banerjee et Carandini qui ont bien du mal à savoir par quel bout la prendre. Ils avancent petit à petit, à l’aveuglette, s’efforçant de clarifier une situation où les mensonges et les secrets empoisonnent l’atmosphère.

Pas si simple. Et on ne leur facilite pas la tâche. Mais les deux acolytes sont malins.

Et surtout, Banerjee connaît son sujet. Lui qui peut contrôler son sommeil et en quelque sorte ses rêves, n’est-il pas le mieux placé pour résoudre cette enquête ? Eric Senabre plonge son héros dans un domaine qui le touche tout particulièrement. Mais, à bien y réfléchir, est-ce vraiment un avantage ou un handicap pour l'enquêteur?

Le duo, comme dans le premier tome, fonctionne à la perfection. Les deux hommes se connaissent bien désormais. Ils ont construit une relation forte basée sur la confiance et la complémentarité. Leurs échanges sont riches et réjouissants. 

Le suspense, lui, est là et jusqu’au bout les rebondissements nous laissent imaginer le pire tout en nous tenant en haleine.

C’est vraiment mené de main de maître et l’on ne s’ennuie pas un seul instant. Un vrai roman policier comme je les aime !

Je me suis donc très vite mise dans l’ambiance de ce nouveau roman d’Eric Senabre. J’ai adoré me replonger dans cette atmosphère toute particulière qu’ont ces romans policiers dont l'action se déroule dans le Londres du début du XXe siècle : sombre, mystérieuse et un peu magique. 

Grâce au talent d’Eric Senabre, on a la combinaison parfaite : un texte qui reprend les codes du classique du genre tout en étant très moderne !

Et puis surtout, surtout, on ne peut que tomber sous le charme de ses deux héros qui nous séduisent chacun à leur façon. 

Ma lecture achevée et le mystère de l’enquête résolu, il ne me reste qu’une question mais pas des moindres : à quand le troisième tome ?

 

#Couvertures

 

Comme pour Le dernier songe de Lord Scriven, c’est l'extraordinaire Taï-Marc Le Thanh qui signe la couverture du Vallon du sommeil sans fin. J’adore !

 

 

#PourQui?

 

Pour ceux et celles qui n’arrivent pas à dormir.

Pour ceux et celles qui aiment les enquêteurs aux méthodes originales.

Pour ceux et celles qui aiment les romans policiers.

Pour tous et toutes à partir de 13 ans.

Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
288
Prix
15.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

D.O.G D.O.G

"Cétait quoi ça?

Comme du métal qui aurait râclé le mur ?

Et des pas?

- Il y a quelqu'un?

Pas de réponse.

- C'est pas drôle ! Répondez-m...


#dog, #nathaliebernard, #fredericportalet, #thierrymagnier

Où est le loup?
Promenons dans les bois, pendant que le loup n'y est pas... Euh... En fait si, bien caché, sur chaque page, le loup est là !
#ouestleloup, #martineperrin, #saltimbanque
Où l'océan rencontre le ciel
"Lucas vivait près de la mer, et la mer vivait près de Lucas. C'est une journée idéale pour sortir en mer, aurait dit son grand-père."
#ouloceanrencontreleciel, #thefanbrothers, #littleurban, #album
Où vont les racines des arbres?
"Les racines, tel un réseau internet végétal, permettent aux arbres...de communiquer entre eux." La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben
#ouvontlesracinesdesarbres, #isabellecollioudmarichallot, #annederenne, #pileface, #a2mimo
Les tribulations d'Esther Parmentier Les tribulations d'Esther Parmentier - Cadavre haché Vampire fâché

 

"L'humour avait toujours été ma seule porte de sortie, l'unique manière que j'avais trouvée pour m'extirper des situations les plus inextricables. D'un point de vue émotionnel, j…
#lestribulationsdestherparmentier, #maelledesard, #rageot #sorcierestagiaire

Himboo Humboo Himboo Humboo

"Éloignez votre lecture de vos yeux. Vous y verrez mieux et ça vous permettra accessoirement de prendre un peu de recul sur l'actualité.

Et si les symptômes persistent il faudra voir un…
#himboohumboo, #christophepernaudet, #laurentsanguinetti, #seuiljeunesse, #album

Manu et Nono Le dernier gâteau
"Coucou !Moi, c'est Manu. Et lui, c'est mon ami Nono."
#manuetnono, #catharinavalckx, #moucheron, #ecoledesloisirs
Capitaine Papy
Un très bel album, une grande aventure et un joli message.
#capitainepapy, #benjidavies, #milan, #album, #deuil, #aventure
Les maux bleus
Un des deux titres de la nouvelle collection Echos chez Gulf Stream.
#lesmauxbleus, #gulfstream, #christineferetfleury, #echos
Les agents secrets de la cour de récré
" - Rouillard, au tableau. On va se distraire un peu. Voila là phrase toute bête qui a tout déclenché."
#lesagentssecretsdelacourderecre, #philippearnaud, #sarbacane, #pepix