20 pieds sous terre

Soumis par HashtagCeline le jeu 19/09/2019 - 21:19
Après Basha Posh (2013), premier roman remarquable et remarqué, Charlotte Erlih réussit de nouveau à nous surprendre grâce à un thriller qui met en lumière un monde méconnu, celui des graffitis et de ceux qui se risquent à les réaliser dans les souterrains du métro.
#MonArticlePageDesLibraires

 

Pour Manon, tout commence comme un mauvais rêve : un réveil brutal au beau milieu de la nuit, un trajet en voiture, la police, la morgue… Et puis, la terrible réalité. Son frère Théo est mort. Il taguait seul dans le métro parisien et s’est électrocuté en chutant accidentellement sur le troisième rail. Sauf que Manon ne veut pas… ne peut pas y croire ! Alors que ses parents sombrent dans une torpeur bien compréhensible, elle ne se laisse pas abattre et décide de mener l’enquête, la version officielle l’ayant laissée dubitative.

Dès le début de ses investigations, Manon réalise que son frère avait de nombreux secrets, notamment sa passion pour le graffiti. Et puis il y a ce garçon qui, depuis l’enterrement, semble la suivre, et qui finit par l’aborder. Il s’appelle Jérémie et était proche de Théo. Tous deux graffaient régulièrement ensemble. Mais pas uniquement… Ils entretenaient une relation amoureuse. C’est un nouveau choc pour Manon, qui ignorait tout de l’homosexualité de son frère. Ébranlée, elle prend conscience du poids de ce secret et de la souffrance de son frère, contraint de jouer un rôle en permanence lorsqu’il se trouvait avec ses proches. Cela ne fait que renforcer la détermination de la jeune fille.

Pour avoir des informations concrètes, elle infiltre un groupe de graffeurs avec qui Théo et Jérémie s’étaient violemment disputés et dont fait partie le troublant Amok, qui l’inquiète autant qu’il l’attire. Manon va braver des interdits, consciente des risques qu’elle prend, mais surtout bien décidée à prouver ce qu’elle ressent au plus profond d’elle-même : Théo a été assassiné. 

20 pieds sous terre est un roman fort. Charlotte Erlih sait, dès les premières pages, nous entraîner dans l’histoire qu’elle a imaginée. Autant que Manon, le lecteur se sent investi par cette enquête passionnante.

 

Public
Date de sortie
Nombre de pages
205
Prix
14.80 €
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Le génie de la lampe de poche
Un excellent Pépix servi par une excellente auteure : Emilie Chazerand (La fourmi rouge chez Sarbacane)
#humour, #vacances, #magie
Droit devant Droit devant

"Le pire truc quand tu grandis, c'est de t'apercevoir petit à petit de toute la laideur autour de toi.

C'est comme ces jeux à gratter que tu achètes au bureau de tabac. Ils sont recouverts…
#droitdevant, #emmanuellerey, #samir, #prixcendres

Picnic japonais Picnic japonais (Pikunikku)

"Ceci n'est pas un journal de voyage, ni un guide.

C'est mon voyage au Japon. Ce que j'y ai vu, entendu, découvert, vécu et mangé au cours des six mois de mon séjour.

Monika."


#japon, #culture, #découverte
Amélia Fang et le bal barbare
"Que c’est barbant, un Bal barbare !" En tout cas, barbant, ce roman, lui, ne l'est pas.
#ameliafang, #lauraellenanderson, #casterman
Gorilla Girl Gorilla Girl

"Il enfile les palmes et règle quelque chose sur son masque.

- T'es sûr, mec? insiste Sylvain. C'est pas hyper prudent...

Le mot provoque une drôle de réaction chez Octave.


#gorillagirl, #sarbacane, #exprim, #anneschmauch
Grand Chat Petit Chat
Une histoire de chats pour apprendre à grandir à tous les petits chatons...
#grandchatpetitchat, #silviaborando, #littleurban, #album
Claude et Morino
« - Bonjour. Je m’appelle Claude et je crois que vous m’avez fait pipi dessus. - Haaan, pardon je suis désolé. - Non non, c’est rien. C’est juste que ça m’a réveillé. »
#claudeetmorino, #adrienalbert, #ecoledesloisirs
Camille contre les cauchemars
"Tu sais... Les adultes pensent que tu n'existes que dans ma tête."
#camillecontrelescauchemars, #emilytetri, #casterman
Le Gang des Vieux Schnocks Le Gang des Vieux Schnocks

"- Victor, vous avez quelque chose contre les vieux. Ca tourne à l'idée fixe ! lança Gisèle, agacée.
- Moi? s'indigna Victor. Vous n'avez rien compris ! C'est cette société pourrie qui est…
#legangdesvieuxschnocks, #florencethinard, #gallimardjeunesse, #scripto

Laurent le flamboyant
"Bon sang de bois, de bon bois de sang!" Encore un coup de coeur aux éditions MeMo...
#laurentleflamboyant, #karenhottois, #juliawoignier, #memo, #petitepolynie