20 pieds sous terre

Soumis par HashtagCeline le jeu 19/09/2019 - 21:19
Après Basha Posh (2013), premier roman remarquable et remarqué, Charlotte Erlih réussit de nouveau à nous surprendre grâce à un thriller qui met en lumière un monde méconnu, celui des graffitis et de ceux qui se risquent à les réaliser dans les souterrains du métro.
#MonArticlePageDesLibraires

 

Pour Manon, tout commence comme un mauvais rêve : un réveil brutal au beau milieu de la nuit, un trajet en voiture, la police, la morgue… Et puis, la terrible réalité. Son frère Théo est mort. Il taguait seul dans le métro parisien et s’est électrocuté en chutant accidentellement sur le troisième rail. Sauf que Manon ne veut pas… ne peut pas y croire ! Alors que ses parents sombrent dans une torpeur bien compréhensible, elle ne se laisse pas abattre et décide de mener l’enquête, la version officielle l’ayant laissée dubitative.

Dès le début de ses investigations, Manon réalise que son frère avait de nombreux secrets, notamment sa passion pour le graffiti. Et puis il y a ce garçon qui, depuis l’enterrement, semble la suivre, et qui finit par l’aborder. Il s’appelle Jérémie et était proche de Théo. Tous deux graffaient régulièrement ensemble. Mais pas uniquement… Ils entretenaient une relation amoureuse. C’est un nouveau choc pour Manon, qui ignorait tout de l’homosexualité de son frère. Ébranlée, elle prend conscience du poids de ce secret et de la souffrance de son frère, contraint de jouer un rôle en permanence lorsqu’il se trouvait avec ses proches. Cela ne fait que renforcer la détermination de la jeune fille.

Pour avoir des informations concrètes, elle infiltre un groupe de graffeurs avec qui Théo et Jérémie s’étaient violemment disputés et dont fait partie le troublant Amok, qui l’inquiète autant qu’il l’attire. Manon va braver des interdits, consciente des risques qu’elle prend, mais surtout bien décidée à prouver ce qu’elle ressent au plus profond d’elle-même : Théo a été assassiné. 

20 pieds sous terre est un roman fort. Charlotte Erlih sait, dès les premières pages, nous entraîner dans l’histoire qu’elle a imaginée. Autant que Manon, le lecteur se sent investi par cette enquête passionnante.

 

Public
Date de sortie
Nombre de pages
205
Prix
14.80 €
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Cendres Cendres

"Des rues sombres de la capitale en passant par un manoir victorien luxueux... De soirées mondaines où le diamant est roi aux tavernes miteuses où l'opium circule dans les veines... Prenez garde,…
#cendres, #johannamarines, #snagfiction, #mecaniquedesombres

Où vont les racines des arbres?
"Les racines, tel un réseau internet végétal, permettent aux arbres...de communiquer entre eux." La vie secrète des arbres de Peter Wohlleben
#ouvontlesracinesdesarbres, #isabellecollioudmarichallot, #annederenne, #pileface, #a2mimo
Vive le sport !
Je n'ai qu'un seul mot à dire : Merveilleux !
#vivelesport, #olekonnecke, #ecoledesloisirs
Kong-Kong Le singe sur le toit
Une amitié hors du commun pour une BD qui l'est aussi !
#kongkong, #vincentvilleminot, #yannautret, #casterman, #bd
Lulu et le Brontosaure
Les brontosaures, les serpents bavards, les tigresses coquettes et les ours gentils, ça n’existe pas. Mais dans l’histoire que nous raconte Judith Viorst, si ! Et tant mieux !
#humour, #dinosaure, #animaux, #chipie, #aventure
Entretien avec...Joanne Richoux
Si vous venez faire un tour de temps en temps par ici, vous savez tout le bien que je pense de Joanne Richoux. Je suis tombée sous le charme de tous ses romans qui m'ont tour à tour bouleversée,…
#joannerichoux, #desaccordee, #gulfstream, #echos
Titan noir
Florence Aubry est une autrice que j'aime beaucoup. Titan noir, comme je m'y attendais, m'a beaucoup remuée.
#titannoir, #florenceaubry, #lerouergue, #orque, #mauvaistraitement, #parcaquatique
Surf
"Des langues huileuses léchaient les pierres devant nous avant de retourner à la vague, grappe de serpents que les remous tiraient en arrière avant de les lancer à nouveau à l'assaut de notre refuge…
#surf, #fredericboudet, #grandepolynie, #memo
Silence !
"Monsieur Martin aimait la tranquillité. Boire son café dans le calme... Lire son journal sans bruit... Faire une petite sieste en paix. Oui, monsieur Martin était un homme qui aimait avant tout le…
#silence, #celineclaire, #magalilehuche, #saltimbanqueeditions
Toxic Girls
"Avant, elles étaient quatre. Maintenant, elle est seule."
#toxicgirls, #kitfrick, #bayard, #pageturners