Comment on fait les bébés?

Soumis par HashtagCeline le ven 26/04/2019 - 21:43
"Qui saura répondre à cette question?" Euh... Pas les parents de cette histoire apparemment.
#Grimace

 

Cette collection du catalogue des éditions Les 400 coups porte décidément bien son nom. 
Les albums qu'on y déniche aborde avec humour des sujets décalés ou un peu embarrassants, comme c'est le cas ici dans Comment on fait les bébés?
 

#DeQuoiÇaParle?

 

Un petit garçon est occupé à dessiner. Tout à coup, lui vient une question... La question que tous les parents redoutent :

"Comment on fait les bébés?" 

Alors, ça y est. C'est le moment... Il va falloir expliquer cette chose qui, bien que naturelle, est toujours un peu délicate à aborder avec les enfants, soyons honnêtes.

Les parents parlent des abeilles et des fleurs puis des choux et des cigognes... 
Mais bon, tout ça n'est pas très clair et n'explique rien. 

Au final, pourtant, c'était peut-être bien plus simple que cela en avait l'air. 

 

#Malentendu

 

Cet album est vraiment surprenant et il montre à quel point on se fait parfois des montagnes de petits riens.

C'est assez amusant d'aborder ainsi cette question à laquelle chaque parent est un jour confronté et que chaque enfant se pose à un moment donné.

Je vous le dis tout de suite, ce livre ne donne pas de réponse parfaite (il n'y en a pas de toute façon). 
On s'amuse vraiment (oui, c'est un peu facile...) de voir les parents qui cherchent une explication, puisant dans celles qui leur semblent convenables pour leur enfant. Mais on sent bien leur détresse (on la comprend). 
 

Comme le veut le principe de cette collection, beaucoup de choses passent par le dessin et il y a de nombreuses pages sans texte. Ces moments de silence sont importants et servent parfaitement le propos de l'album. On y voit les parents chuchoter et discuter (pas tellement) discrètement pour trouver quoi dire. 
Et à côté, il y a leur enfant, sage, innocent et tout curieux dans l'attente d'une réponse qui tarde à venir. 
Finalement, l'arrivée (providentielle) de la grande soeur va mettre un terme à leur malaise. Parce qu'au final, pourquoi faire compliqué quand on peut faire simple ?

La chute est très bien trouvée mais je ne vous la dévoilerai pas. 

J'aime beaucoup les illustrations douces et pastels. Des touches de couleurs accompagnent le trait noir des dessins délicats de Maud Legrand. Les objets et les personnages sont partiellement colorés. Le dessin gagne aussi de l'espace en fonction des explications des parents. Ainsi, apparaissent dans le salon un chou, une cigogne ou un champ de fleurs. C'est très joli et plutôt poétique.

Le texte d'Isabelle Jameson tâtonne avec des débuts de phrases qui ne se finissent pas, des points de suspension qui marquent l'hésitation des parents à donner une réponse. 
Et même quand ils décident de se lancer, ils sont face à une nouvelle difficulté. Eh oui, s'il faut biologiquement un homme et une femme pour faire un bébé, il y a bien d'autres cas de figure dans la réalité...

Un petit conseil : préparez-vous, après sa lecture, à devoir fournir quelques explications au petit lecteur en face de vous. Si le sujet des bébés n'a pas été abordé, je pense qu'avec cette histoire, vous ne pourrez pas y couper...
 

Cet album est piquant, juste ce qu'il faut. Il nous emmène sur un chemin différent que celui qu'il semble prendre au départ. Et ça, c'est quelque chose de vraiment plaisant.

 

#PourQui?

 

Pour les enfants curieux.

Pour les enfants qui se posent des questions mais aussi pour ceux qui ne s'en posent pas.

Pour les enfants qui aiment l'humour.

Pour tous les enfants à partir de 5 ans.

 

Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
32
Prix
10.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Say Something
De Jennifer Brown, j'avais beaucoup aimé Tornade. Say something me tente vraiment beaucoup comme Hate List (que je lirai après)
#saysomething, #hatelist, #fusillade, #lycee, #moquerie, #culpabilite, #secret
Guenon
"Je ne sais pas ce que j'aurais donné pour que quelque chose arrive et fasse que je sois obligée de rester à la maison. Je crois que même un incendie géant, même une guerre, ça m'aurait rendue…
#guenon, #pierreantoinebrossaud, #lerouergue, #doado
Velvet
Il y a une ambiance bien particulière dans les romans de Mary Hooper. Je vous invite à la découvrir...
#amour, #mensonge, #spiritisme
Y aller
Hervé Giraud nous fait "voir du pays" en compagnie de Solal, son héros en quête d'aventures et de sensations fortes. Comme sa couverture, ce roman est complètement décalé !
#yaller, #hervegiraud, #thierrymagnier, #aventure, #roadtrip, #geek, #zelda
Miss Crampon
"Se chuter, c'est bien, mais hurler, parfois, serait plus adapté. Là, j'ai envie de pousser toutes sortes de plaintes : Au secours, A l'aide, Berk, Help, Non, Aïe, mais je me chute. Au pire, ma vie…
#misscrampon, #clairecastillon, #flammarionjeunesse
Lumière
Carole Trébor est passionnée par la Russie et son Histoire. Après sa série Nina Volkovitch (Gulf Stream), Lumière, son nouveau roman, en est encore une fois la preuve. Magique et envoûtant.
#russie, #magie, #identité
Lionel et le perroquet
"Ne pleure pas, Joubert. On t'aime même si tu parles comme un vieux camembert."
#lioneletleperroquet, #ericveille, #actessudjunior, #lionel
Roland Léléfan à la neige
"Aujourd'hui, c'est le premier jour de l'hiver. Chouette! Dehors, il neige."
#rolandlelefan, #louisemezel, #lajoiedelire
Cendres Cendres

"Des rues sombres de la capitale en passant par un manoir victorien luxueux... De soirées mondaines où le diamant est roi aux tavernes miteuses où l'opium circule dans les veines... Prenez garde,…
#cendres, #johannamarines, #snagfiction, #mecaniquedesombres

L'arrêt du coeur ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine
"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques…
#larretducoeur, #agnesdebacker, #anaisbrunet, #memo, #polynie