Dans la barbe de Barnabé

Soumis par HashtagCeline le mar 18/12/2018 - 22:21
"Le grand Barnabé était bûcheron et vivait dans une petite cabane en bois au bord de la forêt..."
#DuncanBeedie

 

J'ai découvert Duncan Beedie avec son excellent album L'ours qui fixe paru en 2017 chez Didier Jeunesse. Je suis très contente de retrouver son dessin dans une histoire amusante qui permet aussi de réfléchir à l'impact des actions de l'homme sur la nature. 

 

#RésumonsUnPeu

 

La barbe est à la mode... Mais pour Barnabé, la mode est bien le cadet de ses soucis. Ses journées sont bien remplies : il est bûcheron. 
Il coupe des arbres, il brûle les branches et les feuilles des troncs qu'il a coupés puis fait flotter ces mêmes troncs sur la rivière jusqu'à sa scierie.
Sauf que Barnabé, en faisant tout cela, détruit aussi l'habitat de certains animaux.

Ainsi, "Pic ! Pic ! Pic!" un petit oiseau "très fâché" vient frapper à sa porte, puis "Scratch ! Scratch ! Scratch !" c'est un hérisson qui se présente et enfin "Toc ! Toc ! Toc !" un castor vient manifester son mécontentement.

Où vont-ils bien pouvoir loger désormais ? Eh bien, dans la barbe de Barnabé pardi !
Si les trois petits animaux sont bien au chaud dans la barbe douillette, pour le bûcheron, ça n'est pas une solution durable.

Il va peut-être falloir se résoudre à quelques changements...radicaux.

 

#UneBarbePourQuatre

 

Avec cet album, une fois encore, Duncan Beedie a su me séduire. J'aime beaucoup sa façon de dessiner : les couleurs, les décors, les personnages... Ici, je craque pour les petits animaux mais aussi bien entendu pour Barnabé le barbu. J'ai adoré me mettre dans l'ambiance "bûcheron" et me plonger dans l'univers forestier de cette histoire. 

Et pourtant, le comportement de Barnabé nous pose question au départ. Il fait son travail certes mais il fait aussi de gros dégâts. On comprend vite que ce n'est pas un mauvais bougre mais il ne se préoccupe pas assez de savoir ce que son travail engendre comme répercussions sur son environnement. Couper des arbres, brûler des feuilles et envoyer ses gros troncs dans la rivière... Pour lui, c'est normal mais pour d'autres, c'est un véritable drame!
Duncan Beedie trouve le moyen de nous faire comprendre beaucoup de choses à travers une histoire apparemment toute simple.

Il arrive aussi à y mettre beaucoup d'humour. Il est assez amusant de voir les animaux investir peu à peu la barbe du pauvre Barnabé qui, en les accueillant, veut bien faire. Au final, Barnabé prend peu à peu conscience qu'il doit changer de comportement et respecter son environnement. 

L'album fonctionne sur la répétition : Barnabé se réveille, prend son petit déjeuner, fait sa journée de travail puis un animal arrive. Au fur et à mesure que la situation se répéte, on sent aussi qu'elle se dégrade. C'est ce qui amène Barnabé à réfléchir. L'enfant s'en amuse mais comprend lui aussi la nécessité de trouver une autre solution et de modifier cette routine dévastatrice. 

J'ai vraiment apprécié le dénouement de cet album et notamment la façon dont Barnabé va montrer sa volonté de changer. Ce grand gaillard de bûcheron est très émouvant au final. 

Dans la barbe de Barnabé est une belle surprise que je vous invite à découvrir. C'est un album qui permettra de parler écologie et respect de l'environnement avec les plus petits.

 

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les animaux.

Pour les enfants qui aiment la nature.

Pour les enfants qui aiment l'humour.

Pour tous les enfants à partir de 4 ans.

 

#EditionsKimane

 

J'avoue que je suis totalement surprise par le catalogue des éditions Kimane. On y trouve aujourd'hui de très beaux albums et des documentaires de qualité. 

Je remercie les éditions Kimane qui m'ont permis de découvrir quelques-unes de leurs nouveautés 2018. Beaucoup m'ont séduite comme notamment la série "Petite et Grande" sur l'enfance de femmes célèbres.
C'est pourquoi vous entendrez désormais parler de cet éditeur régulièrement sur mon blog.
 

 

Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
36
Prix
12.95 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Mes idées folles
« Heureux celui qui trouve la folie de perdre la raison. »
#mesideesfolles, #axlcendres, #sarbacane, #exprim
Signe particulier : Transparente
Je me suis totalement laissée prendre "par le frisson de la transparence" !
#signeparticuliertransparente, #nathaliestragier, #syros
La maison des oiseaux La maison des oiseaux

"- Je suis là, Mamie, dis-je d'une toute petite voix.
- Oui, c'est vrai. Tu es comme Teddy.
- Tu m'as déjà dit ça hier.
- Ah bon?
- Tu ne parles jamais de lui. Et là, tu as…
#lamaisondesoiseaux, #alanstratton, #milan

Ne ramenez jamais une fille du futur chez vous
Après avoir lu et adoré Signe particulier : Transparente de Nathalie Stragier, je n’avais qu’une hâte, me plonger dans sa trilogie La fille du futur.
#lafilledufutur, #nathaliestragier, #syros
Refuges
En attendant son prochain roman, j'ai enfin découvert Refuges que je n'avais jamais pris le temps de lire alors que je suis une fan inconditionnelle d'Annelise Heurtier !
#refuges, #anneliseheurtier, #casterman
Le goût amer de l'abîme
MON COUP DE COEUR DE CET ETE ! Un roman original, fort, étonnant et tout simplement magnifique !
#legoutamerdel'abime, #nealshusterman, #nathan, #coupdecoeur
La fourmi rouge
Je crois que je peux le dire : c'est mon coup de coeur 2017 !
#lafourmirouge, #emiliechazerand, #sarbacane, #exprim, #humour, #deuil, #amour, #amitié, #confianceensoi
ROMAN dessiné
"Tu découvres la lecture ? Tu as de la chance ! Avec la collection « roman dessiné », tu peux lire un vrai roman de grand, avec beaucoup d’illustrations, comme dans les albums !"
#romandessine, #unepoulealecole, #mamamieenvrai, #mangojeunesse
L'échappée
Après Les chiens, Allan Stratton explore une autre sorte de peur : celle de l'autre.
#lechappee, #allanstratton, #milan, #pagetuners, #amour, #manipulation
La Société des Pépés à Adopter
"On ne va pas à cette SPA-là. Celle dont tu parles, c'est la Société Protectrice des Animaux. Celle où nous nous rendons, c'est la Société des Pépés à Adopter. Ça n'a strictement rien à voir."
#lasocietedespepesaadopter, #emiliechazerand, #joelledreidemy, #pepix, #sarbacane