Direct du coeur

Soumis par HashtagCeline le mar 28/04/2020 - 22:42
Se confronter à la différence est enrichissant. Florence Médina nous invite à le faire dans Direct du cœur grâce à Tim, son jeune héros qui fait la sourde oreille au monde qui l’entoure. Pourtant, il va bien falloir qu’il se mette à mieux l’écouter.
#MonArticlePageDesLibraires

 

Timothée est un adolescent désinvolte, spontané et maladroit. Il est aussi un peu fainéant et, de fait, pour gagner des points au bac, sa mère l’a forcé à s’inscrire à un cours optionnel. Quelle matière ? LSF. Tim détonne dans le groupe d’élèves pour la plupart très motivés. Au final, il trouve que la prof, elle-même sourde, est plutôt captivante alors il se laisse prendre au jeu. Pas très sérieusement jusqu’à sa rencontre tempétueuse avec une jeune fille sourde : la Violette Infernale. Quelques heures passées avec elle, sans même connaître son nom, vont suffire à lui retourner la tête et le cœur.

Timothée s’investit alors vraiment dans ce qu’il ne considère plus comme une simple option. Il découvre un monde qui l’attire mais dans lequel il est difficile de rentrer. Il est loin de s’imaginer les rapports complexes qu’entretiennent sourds et entendants. Le choc va être rude.

Florence Médina est interprète Français/LSF. Cela se sent à la lecture de son texte dont l’écriture est virevoltante, énergique et imagée, comme la langue des signes. Sans tabou, avec lucidité et franchise (cette « franchise des sourds » dont Timothée fait l’expérience à bien des reprises), l’auteur parle de la place des sourds aujourd’hui mais aussi dans l’Histoire, de la haine que certains nourrissent envers les entendants, de l’implant cochléaire et de bien d’autres choses dont nous, entendants, n’avons pas conscience.

Direct du cœur, c’est aussi l’histoire touchante de Timothée qui doit gérer le retour dans sa vie d’un père jusqu’ici absent et dont il se passait très bien.

Florence Médina nous permet avec ce premier roman bouleversant d’entendre un peu mieux le monde de ceux qui n’entendent pas.

Coup de cœur !
Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
224
Prix
13.90 €
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Le Jeu D'Hiroki Le Jeu d'Hiroki

"Hiroki n'y croyait toujours pas : Kogen avait fini par se lancer. Mais comment ? C'était, en théorie, parfaitement impossible."


#lejeudhiroki, #ericsenabre, #didierjeunesse, #monmarquepageplus
Vive le sport !
Je n'ai qu'un seul mot à dire : Merveilleux !
#vivelesport, #olekonnecke, #ecoledesloisirs
Coeur battant
« Les histoires de bonheur font chier tout le monde »
#coeurbattant, #axlcendres, #sarbacane #exprim
Et le désert disparaîtra
"Les arbres ont mille visages. Hélas, nous sommes désormais incapables de les lire."
#etledesertdisparaitra, #mariepavlenko, #flammarionjeunesse
Surf
"Des langues huileuses léchaient les pierres devant nous avant de retourner à la vague, grappe de serpents que les remous tiraient en arrière avant de les lancer à nouveau à l'assaut de notre refuge…
#surf, #fredericboudet, #grandepolynie, #memo
Sauvages
Nathalie Bernard a bien choisi le titre de son nouveau roman : Sauvages. Ce mot peut définir un animal, un milieu, des hommes mais évoque aussi la cruauté et la violence. Ici, il est employé à…
#sauvages, #nathaliebernard, #thierrymagnier
Les insoumis du blizzard
Dans un monde ravagé par des catastrophes climatiques, un groupe d’individus tente de survivre. Rien d’original ? Et pourtant si !
#lesinsoumisdublizzard, #fannyabadie, #sarbacane, #exprim, #survie, #huis-clos, #climat, #adolescents, #aventure
La nuit parfois je rêve
"Parfois, dans mes rêves, j'apprends à voler. Parfois, je tombe. Parfois, au réveil je ne me souviens plus de rien."
#lanuitparfoisjerêve, #stephaniedemassepottier, #clemencepollet, #delamartinierejeunesse, #album
Hugo de la nuit
« - Vous vous êtes fait mal, maman ? - Oui ! C’est affreux ! C’est piquant ! C’est glacé ! C’est brûlant ! - C’est la vie ! répliqua son fils d’un ton fataliste et subtilement satisfait. »
#fantome, #esprit, #aventure, #hugodelanuit, #bertrandsantini, #grassetjeunesse
Petit Renard
Petit Renard tombe, tombe... La dune se rapproche... et quand il atterrit, ça fait : POUF !
#petitrenard, #edwardvandevendel, #marijetolman, #albinmicheljeunesse