Direct du coeur

Soumis par HashtagCeline le mar 28/04/2020 - 22:42
Se confronter à la différence est enrichissant. Florence Médina nous invite à le faire dans Direct du cœur grâce à Tim, son jeune héros qui fait la sourde oreille au monde qui l’entoure. Pourtant, il va bien falloir qu’il se mette à mieux l’écouter.
#MonArticlePageDesLibraires

 

Timothée est un adolescent désinvolte, spontané et maladroit. Il est aussi un peu fainéant et, de fait, pour gagner des points au bac, sa mère l’a forcé à s’inscrire à un cours optionnel. Quelle matière ? LSF. Tim détonne dans le groupe d’élèves pour la plupart très motivés. Au final, il trouve que la prof, elle-même sourde, est plutôt captivante alors il se laisse prendre au jeu. Pas très sérieusement jusqu’à sa rencontre tempétueuse avec une jeune fille sourde : la Violette Infernale. Quelques heures passées avec elle, sans même connaître son nom, vont suffire à lui retourner la tête et le cœur.

Timothée s’investit alors vraiment dans ce qu’il ne considère plus comme une simple option. Il découvre un monde qui l’attire mais dans lequel il est difficile de rentrer. Il est loin de s’imaginer les rapports complexes qu’entretiennent sourds et entendants. Le choc va être rude.

Florence Médina est interprète Français/LSF. Cela se sent à la lecture de son texte dont l’écriture est virevoltante, énergique et imagée, comme la langue des signes. Sans tabou, avec lucidité et franchise (cette « franchise des sourds » dont Timothée fait l’expérience à bien des reprises), l’auteur parle de la place des sourds aujourd’hui mais aussi dans l’Histoire, de la haine que certains nourrissent envers les entendants, de l’implant cochléaire et de bien d’autres choses dont nous, entendants, n’avons pas conscience.

Direct du cœur, c’est aussi l’histoire touchante de Timothée qui doit gérer le retour dans sa vie d’un père jusqu’ici absent et dont il se passait très bien.

Florence Médina nous permet avec ce premier roman bouleversant d’entendre un peu mieux le monde de ceux qui n’entendent pas.

Coup de cœur !
Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
224
Prix
13.90 €
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Coltan Song
Aujourd'hui paraît Coltan Song, le tome 1 d'une nouvelle série : Collectif Blackbone. C'est la bonne surprise de ce début d'année !
#collectifblackbone, #coltansong, #lireenlive, #nathan
Trois petits mots
Voici un roman que je veux lire depuis longtemps. Merci aux éditions Magnard (M les Romans) qui m'ont enfin donné l'occasion de le faire.
#troispetitsmots, #sarahnharvey, #mlesromans, #magnard
Portrait ComJ HashtagCéline

Quelques articles plus tard (en fait plus de 400), je suis encore là...

 

Et c'est comme ça qu'on a décidé de tuer mon oncle
"Je ne suis pas un menteur. Même que j'ai dix millions de dollars, pour de vrai. En plus, elle m'a jeté le sel dessus, dit-il en désignant une bosse violacée sur son front. Et elle a dit qu'elle me…
#etcestcommecaquonadecidedetuermononcle, #rohanogrady, #monsieurtoussaintlouverture
L'Aube sera grandiose
Si ce roman d'Anne-Laure Bondoux n'est pas mon préféré*, ça n'en reste pas moins un grand moment d'émotion.
#secret, #famille, #mere, #fille, #histoire, #aventure
Passé minuit Passé minuit

"Ma vie est un livre à trous. Au beau milieu d'une phrase, soudain un grand vide. L'histoire reprend trois feuillets plus tard. Si je tombais sur un bouquin pareil, j'appellerais l'éditeur pour me…
#passeminuit, #emmanuellecosso, #sarbacane, #exprim

Le Gang des Vieux Schnocks Le Gang des Vieux Schnocks

"- Victor, vous avez quelque chose contre les vieux. Ca tourne à l'idée fixe ! lança Gisèle, agacée.
- Moi? s'indigna Victor. Vous n'avez rien compris ! C'est cette société pourrie qui est…
#legangdesvieuxschnocks, #florencethinard, #gallimardjeunesse, #scripto

Snap Killer
"La nuit est belle, noire, sans étoiles, sans lune, à peine fraîche."
#snapkiller, #sylvieallouche, #syrosjeunesse, #syros
Les enfants des Feuillantines Les enfants des Feuillantines

“- Combien d’enfants avez-vous à votre charge?

Désirée plissa les yeux. Elle détestait cette question. La réponse suscitait toujours des exclamations d’horreur et…
#lesenfantsdesfeuillantines, #celiagarino, #sarbacane, #exprim

Summer Kids
En cette rentrée, parmi toutes mes lectures, j'ai fait une belle rencontre : Mathieu Pierloot.
#summerkids, #mathieupierloot, #ecoledesloisirs, #mediumplus