Journal d'un amnésique

Soumis par HashtagCeline le lun 03/06/2019 - 21:58
"Pour l'instant, ma tête est comme une grande maison vide aux murs lisses. Chacune de mes pensées , une balle super rebondissante lancée par un champion de baseball. Ça jaillit, ça percute, ça s'affole. Sans jamais perdre d'élan."
#NathalieSomers

 

Nathalie Somers a écrit des romans dans des genres divers et variés. Je n'ai pourtant encore rien lu d'elle et la découvre grâce à ma lecture de ce roman paru chez Didier Jeunesse : Journal d'un amnésique.
Sous forme de carnet intime, Romain va nous tenir au courant des avancées de l'enquête très particulière qu'il est en train de mener : celle qui lui dira qui il est.

 

#QuatrièmeDeCouv'

 

" A 15 ans, le quotidien de Romain se transforme en film catastrophe. Il est incapable de reconnaître ses parents ni même son reflet dans une glace... le voilà amnésique, au secours !

Il décide de compiler chaque épisode de sa nouvelle vie dans un journal, et de se lancer dans une (en)quête d'identité.

Entre ses parents cachottiers, l'éblouissante Morgane, l'énigmatique Adeline, le populaire Elias et sa bande calamiteuse, il est vite perdu... Perdu mais pas fichu, car l'un ou l'une d'entre eux pourrait bien l'aider d'une manière inattendue...

Et si ce nouveau départ lui permettait enfin de vivre sa vie? "

 

#UnInconnuFamilier

 

Le résumé m'avait donné très envie de lire ce roman et et une fois débuté, j'ai tout de suite aimé le ton employé par Nathalie Somers.
Immédiatement, j'ai trouvé que Romain, ce jeune homme amnésique mais plein d'humour, était vraiment charmant. Son innocence et son regard neuf sur le monde qui l'entoure, à cause de sa perte de mémoire, le rend très attachant.

Par ailleurs, ce qui m'a aussi séduite, c'est que l'autrice distille le suspense avec beaucoup d'habileté. Comme Romain, on avance à tâtons dans cette vie qu'il redécouvre mais qui lui semble étrangère alors que c'est pourtant la sienne.
A ses côtés, on échafaude des théories sur la façon dont s'est produit l'accident qui a causé son amnésie (qui et comment?), sur la froideur de ses parents ( Pourquoi ? Est-ce que ce sont vraiment ses parents? ), sur son isolement au lycée (était-il si bizarre?)... Beaucoup de questions, des réponses au compte-goutte qui alimentent l'intrigue et nous invitent à chercher des explications parfois farfelues (j'ai toujours des explications farfelues en stock).
Autour de Romain, gravitent des personnages a priori peu amicaux : Elias, le caïd, et sa bande, la belle Morgane ou encore Adeline qui semble toujours sur la défensive... Dans le lot, certains se révèleront des alliés quand d'autres seront plutôt là pour se jouer de Romain. Comme notre héros, on ne sait, au départ, pas trop quoi penser de tout ce petit monde. C'est assez déstabilisant. 

Je l'ai déjà dit mais j'aime la forme du journal intime qui ici se justifie tout à fait. Le médecin de Romain lui a conseillé, pour sa guérison et faire resurgir ses souvenirs, de noter ses journées, heure par heure. Il faut que Romain soit, tel un acteur, le héros de sa vie. Qu'à cela ne tienne! Il va se jouer de toutes les situations et se tailler un nouveau rôle, selon ses envies et même si cela en choque plus d'un, à commencer par ses parents. 

L'amnésie est un sujet plutôt courant en littérature de jeunesse qui peut parfois être compliqué à traiter mais je trouve qu'ici, Nathalie Somers s'en sort vraiment bien.
Grâce à l'histoire de Romain, elle nous permet de réfléchir à ce qui nous empêche parfois de vivre comme on le voudrait : la pression, le regard des autres, l'entourage...

Cette chute et l'amnésie consécutive à celle-ci ne seront, pour Romain, peut-être pas un si grand drame mais plutôt une chance de reprendre sa vie en main. 

Nathalie Somers a trouvé le bon équilibre et nous livre un roman vraiment captivant, bourré d'humour et de suspense, qui se penche aussi sur des problèmes adolescents comme le harcèlement.

Je vais m'empresser de mettre sur ma PAL sa trilogie Roslend dont j'ai entendu beaucoup de bien. Journal d'un amnésique m'a convaincue de pousser plus loin ma découverte de la bibliographie de l'autrice.

En attendant, je vous invite vraiment à lire l'incroyable histoire de Romain à la recherche de lui-même.

 

#PourQui?

 

Pour ceux et celles qui se cherchent.
Pour ceux et celles que l'amnésie intrigue.
Pour ceux et celles qui aiment les journaux intimes.

Pour tous et toutes à partir de 13 ans.

Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
192
Prix
15.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Les collisions
Après Marquise, voici Les collisions, le nouveau roman de Joanne Richoux. Une réussite !
#lescollisions, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim, #lesliaisonsdangereuses
Et si c'était lui?
Cette nuit, il a neigé. Tout est blanc et calme sur le chemin qui mène au parc. Chloé et son chien Zorro découvrent, derrière un banc, un vieux monsieur endormi sous une couverture bleue… Qui peut-il…
#etsicetaitlui, #jeanloupfelicioli, #syrosjeunesse
Occupé!
Avec Matthieu Maudet, quel que soit le sujet, c'est toujours un succès !
#occupe, #matthieumaudet, #lecoledesloisirs, #loulouetcompagnie
Keep Hope
"DEFINITION DE L'ESPOIR BY HOPE : TOUT COMMENCE PAR UN REVE..."
#keephope, #nathaliebernard, #fredericportalet, #thierrymagnier
Le passeur Le passeur

“Le vieil homme hocha la tête. Il avait l’air vidé et un peu triste.
-Monsieur ? demanda Jonas timidement.
-Oui? Tu as une question à poser?
-C’est juste que je ne…
#lepasseur, #loislowry, #ecoledesloisirs, #medium

Dis Ours, tu sors?
"Ours! C'est moi, Canard ! Ton voisin ! Il a neigé, mon pote ! Tu sors?"
#disourstusors, #joryjohn, #benjidavies, #littleurban
L'Estrange Malaventure de Mirella
"Soyez sages et pieux, et jamais vous ne poserez les pieds sur les pavés brûlants qui mènent aux portes du Diable. L'enfer est réservé aux meurtriers, aux voleurs, aux assassins et aux femmes…
#lestrangemalaventuredemirella, #florevesco, #mediumplus, #ecoledesloisirs
21 printemps comme un million d'années
"Je voudrais que les étoiles filantes exaucent vraiment les voeux. Je voudrais avoir vu une étoile filante. Je voudrais avoir fait un voeu."
#21printempscommeunmilliondannees, #camillebrissot, #syros
Diabolo fraise
"Elle ne pensait pas que l'adolescence se traversait forcément dans la douleur, à grands coups de pied au cul..."
#diabolofraise, #sabrinabensalah, #sarbacane, #exprim
ROMAN dessiné
"Tu découvres la lecture ? Tu as de la chance ! Avec la collection « roman dessiné », tu peux lire un vrai roman de grand, avec beaucoup d’illustrations, comme dans les albums !"
#romandessine, #unepoulealecole, #mamamieenvrai, #mangojeunesse