L'arrêt du coeur ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine

Soumis par HashtagCeline le jeu 21/02/2019 - 22:39
"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques instants plus tard, sans vie?"
#MonCoeurEnVrac

 

J'avoue que je ne savais pas trop à quoi m'attendre en lisant L'arrêt du coeur. Je n'avais même pas lu le résumé de la quatrième de couverture, faisant désormais aveuglement confiance à l'éditeur et à cette collection qui ne cesse de me surprendre.

Alors, j'ai plongé. Et je me suis trouvée prise au coeur d'une histoire très émouvante de deuil, d'amitié, de secrets et d'amour. Et j'ai refait surface, avec difficulté, profondément chamboulée.

Mon coeur a bien failli aussi s'arrêter... Heureusement non. Maintenant je vais essayer d'en parler.

 

#RésumonsUnPeu

 

Simone est morte. Elle était là, elle prenait son petit déjeuner et puis son coeur s'est arrêté. Simon a du mal à réaliser. Simone, il passait beaucoup de temps avec elle. Elle était sa voisine et elle le gardait depuis qu'il était tout petit. De forts liens s'étaient instaurés entre le petit garçon et la vieille dame. 
Mais maintenant, l'appartement est vide et il ne reste plus que des souvenirs.
Et justement, Simon se souvient alors de la théière à voeux, une des idées farfelues de Simone. Selon elle, cette théière magique était censée exaucer le voeu de celui qui en glissait un à l'intérieur. Parmi tous ces petits papiers, Simon n'a pas envie qu'un inconnu y découvre les siens. Alors, avec son double des clés, il part récupérer la fameuse théière dans l'appartement de la défunte. Une fois de retour chez lui, la curiosité l'emporte sur le reste. Simon décide de lire les secrets cachés dans la théière, loin d'imaginer ce qu'il s'apprête à découvrir...

 

#SimonSansSimone

 

Ce roman m'a émue. Profondément.
Pourquoi?

- Parce qu'il parle de la confrontation d'un enfant avec la mort. Simon a des sentiments forts qui vont et qui viennent. Il peine à réaliser la disparition de Simone. Certaines choses persistent, lui rappelant son amie, comme l'odeur qu'il retrouve quand il retourne chez la vieille dame...
Et puis, Simon ne comprend pas comment Simone pouvait être en forme pour l'instant d'après, mourir subitement. La brutalité, la soudaineté de la mort est, comme pour nous adultes, difficile à gérer, à entendre. Le ressenti de Simon, celui d'un enfant face à elle, est très touchant. C'est toujours délicat d'aborder ce sujet en littérature jeunesse. Agnès Debacker le fait ici avec justesse et avec une grande sensibilité.

- Parce qu'il parle d'une très belle relation intergénérationnelle. Simon et Simone avaient créé un lien très fort. Entendre Simon parler de la vieille dame et se remémorer les bons souvenirs est assez poignant. Avec la disparition soudaine de Simone, Simon prend conscience de la place qu'elle occupait dans sa vie et de la profondeur des sentiments qu'il lui portait. 

- Parce qu'il parle aussi des secrets que chacun garde pour soi. Si on croit connaître quelqu'un,en réalité, chaque personne a toujours, quoi qu'il arrive, un jardin secret, des zones d'ombre, des vérités tues et une intimité préservée.
Simone, comme tout le monde, avait des secrets. Et Simon a du mal à faire coller l'image de celle qu'il découvre sous un nouveau jour avec celle qu'il connaissait. Il en est tout retourné. Et nous aussi.

- Parce qu'il parle d'événements qui ont bouleversé notre Histoire. C'est beau et terrible à la fois. C'est très bien amené par l'autrice et traité d'un point de vue intéressant. Mais sur ce sujet, je n'en dis pas plus.

Ce roman est aussi une enquête. Le suspense est bien présent. Simon va tout mettre en oeuvre pour comprendre ce que la théière à voeux a laissé entrevoir sur la vie privée de Simone.
Mais, je ne vous en dis pas plus non plus sur ce secret. Moi je l'ai découvert en même temps que Simon et j'en ai été toute émue. Il est important, à mon sens, qu'il reste intact.

Agnès Debacker offre à ses jeunes lecteurs un roman qui leur parle de "choses de grands", des choses de la vie avec un regard innocent, celui d'un enfant.

Ce roman est illustré ici par la talentueuse Anaïs Brunet qui rend compte avec une grande délicatesse de tous les sentiments qui traversent ce texte. On sent la tension quand Simon rentre dans l'appartement de Simone pour la première fois après son décès. On ressent les doutes qui assaillent Simon sous sa couette après avoir découvert l'existence des secrets. Anaïs Brunet fait passer énormément d'émotion à travers ses dessins colorés qui retranscrivent aussi le regard enfantin porté par Simon sur cette situation qui le dépasse. 

Un très beau roman qui ne vous laissera pas indifférent, j'en suis certaine.
 

#PourQui?

 

Je me suis posée la question de l'âge auquel ce texte pouvait être accessible. Il parle de thèmes un peu difficiles qui nécessiteront sans doute l'accompagnement ou l'éclaircissement d'un adulte, notamment concernant le secret de Simone.
Mais il reste tout de même très abordable car la voix de Simon le rend ainsi.

Pour les enfants qui aiment les secrets.
Pour les enfants qui aiment les histoires de la vie de tous les jours.
Pour les enfants curieux.

Pour tous les enfants à partir de 10 ans. 
 

 

#Extraits

 

"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques instants plus tard, sans vie?" p.13

"Je reste quelques instants planté sur le pas de la porte à contempler le long couloir d'entrée. L'odeur me saute au nez la première, l'odeur unique de chez Simone. Un mélange de café bouilli, de tartes aux pommes, de gâteaux aux épices, de vieux papiers, de fleurs séchées et d'autres trucs encore qui n'ont pas de nom, juste une odeur. Une odeur qui cogne à ma mémoire et qui, contre toute attente, me réjouit, tellement elle semble vivante."p.22

 

#ALOGDA

 

Pour lire l'avis de Pépita du blog Méli-Mélo de livres c'est ICI.

 

Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
108
Prix
11.00 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

River
"C'est comme si j'avais tout pris. Le calme, l'intelligence, la délicatesse, la beauté et bien sûr, l'amour de nos parents. River, rien."
#river, #clairecastillon, #scripto, #gallimardjeunesse, #onlitplusfort, #prixvendredi
Adèle Tariel Entretien avec... Adèle Tariel

En commençant La Meute d'Adèle Tariel paru dans la collection Presto de chez Magnard, je ne pensais pas être autant touchée. Des romans sur le harcèlement, j'en ai lu quelques-uns déjà et…
#adeletariel, #lameute, #magnardjeunesse, #presto

La fille qui jouait avec le feu La fille qui jouait avec le feu

Une enquête brûlante au coeur du froid islandais.


#lafillequijouaitaveclefeu, #sifsigmarsdottir, #casterman
La dernière marée
"C'était ça. C'était exactement ce qu'elle avait pensé elle aussi, mais elle n'avait pas su comment le dire. Il comprenait. Elle voulait lui dire qu'elle était d'accord, qu'elle pensait tout pareil,…
#ladernieremaree, #aylinmanco, #talentshauts
Celle que je cherchais Celle que je cherchais

Noah et Armelle. Armelle et Noah.

Toute une histoire. Deux personnages inoubliables.


#cellequejecherchais, #cassandrelambert, #didierjeunesse
20 pieds sous terre
Après Basha Posh (2013), premier roman remarquable et remarqué, Charlotte Erlih réussit de nouveau à nous surprendre grâce à un thriller qui met en lumière un monde méconnu, celui des graffitis et de…
#20piedssousterre, #charlotteerlih, #actessudjunior
L'Abécédaire de Bonbon Cécile L'Abécédaire de Bonbon Cécile

A comme avion ou abeille, B comme bonnet, bateau ou baleine et C comme colibri, coussin ou cerise !


#labecedairedebonboncecile, #cecilebonbon, #acces, #abecedaire
Guenon
"Je ne sais pas ce que j'aurais donné pour que quelque chose arrive et fasse que je sois obligée de rester à la maison. Je crois que même un incendie géant, même une guerre, ça m'aurait rendue…
#guenon, #pierreantoinebrossaud, #lerouergue, #doado
Tu reverras ton frère Tu reverras ton frère

“Jules est de tous leurs rêves ; il comble le vide. A leur réveil, ça leur revient comme un coup dans le ventre, d’ailleurs, ça les cisaille.
Jules a disparu et il disparaît encore, chaque…
#tureverrastonfrere, #severinevidal, #nathan, #lireenlivre, #courttoujours

Le Journal de Gurty Tome 5 Vacances chez Tête de Fesses
"En dehors de Tête de Fesses, cette maison présentait le double inconvénient d'être habité par Donovan et Cassidy Caboufigues, des jumeaux aussi tarés l'un que l'autre."
#lejournaldegurty, #gurty, #bertrandsantini, #sarbacane, #pepix