Mes vies à l'envers

Soumis par HashtagCeline le mer 30/05/2018 - 08:23
Le héros de ce roman semble pris dans une spirale infernale. Pourra-t-il en sortir?
#Echos

 

Après ma lecture du roman de Christine Féret-Fleury, Les maux bleux, je me suis lancée dans Mes vies à l’envers de Maxime Fontaine, bien consciente que j’entrais dans un univers totalement différent. J’ai adoré !

 

#RésumonsUnPeu

 

Yohann Massart est un jeune lycéen. Ses amis, sa famille, ses habitudes, on ne va pas avoir vraiment le temps des les connaître. En effet, Yohann est abattu de trois balles dans le premier chapitre, au bout de quatre pages.

Tout pourrait s’arrêter là. Enfin non car ça ferait un peu court…

Yohann Massart se réveille. On lui a tiré dessus pourtant, non ?

Sauf qu’à bien y regarder, d’autres éléments ne collent pas trop. Pourquoi est-il dans la boue ? Pourquoi est-ce que ça crie autant autour de lui ? Qui sont ces hommes habillés en soldats ? Est-il en pleine reconstitution historique ?

Non. Yohann Massart est au cœur des combats de la première guerre mondiale. 

Et ça, il ne s’y attendait pas. Nous non plus.

Et s’il n’est pas au bout de ses surprises, je peux vous dire que nous non plus.
 

#RetourVersLeFutur

 

Voilà un roman très surprenant : dans la narration, dans son intrigue et jusque dans son dénouement.
Honnêtement, je n’avais pas envisagé l’histoire sous l’angle qu’a choisi l’auteur. 
C’est bien trouvé et c’est bien ficelé.

J’ai vraiment été happée dès le premier chapitre. Il faut dire que Maxime Fontaine y veille. Avec la mort du personnage dès le début, on est dans le feu de l’action tout de suite.
Il ne faut pas une centaine de pages pour se mettre dans l’ambiance.
D'entrée de jeu, le ton est donné et l'auteur ne nous laisse ensuite plus aucun répit.

Le mystère qui s'installe dès le départ plane au-dessus du héros tout du long.

Qui sont ces trois personnages masqués qui l’ont éliminé ? Même s'il en a reconnu un, le jeune homme espère s’être trompé. Car il s'agit de Léa, sa petite amie. Inconcevable et surtout incompréhensible. Pourquoi aurait-elle voulu le tuer?

Cela ajoute au trouble du héros, déjà bien sonné par son bond dans le temps.
Mais dans l'immmédiat, il ne va pas  avoir trop le temps d'y réfléchir. Il doit faire face à son nouvel environnement et s'adapter à la situation incroyable dans laquelle il se trouve. Il est un soldat allemand essuyant les tirs ennemis dans les tranchées pendant la première guerre!

Rien à voir avec sa petite vie tranquille de lycéen... Mais Yohann Massart se révèle assez débrouillard.
Finalement, il ne s’en sort pas si mal.

Enfin jusqu’à ce qu’il se fasse tuer à nouveau par un trio masqué.
Et le voilà qui se réveille dans une nouvelle peau à une autre époque.

La situation est dramatique mais pourtant, Yohann garde son sens de l’humour. Il arrive malgré tout à voir le bon côté des choses. Et son désir de comprendre ce qui lui arrive prend toujours le dessus même si son moral est mis à rude épreuve. 

Malgré le fait avéré que de nombreuses personnes lui veulent du mal, il va heureusement faire de belles rencontres. De courtes durées mais de belles rencontres tout de même.

Il en aura bien besoin pour tenir pendant cette grande aventure pleine de dangers.

Mes vies à l’envers est un roman qui change et qui nous fait voyager à travers le monde et les époques. 
C’est aussi un texte au mystère épais, envoûtant qui ne cesse de s’intensifier et qu’on ne dissipe que vers la toute fin. Vraiment.

La construction du récit qui emmène Yohann dans des époques de plus en plus reculées est très originale. On est toujours sur le qui-vive, se demandant quelle sera la prochaine étape. 

Je n’en dis pas plus sur l’intrigue  (j'espère ne pas en avoir trop dit) ainsi que sur l’étrange destin de Yohann pour laisser quelques surprises. 

Qui sont ces personnages qui le chassent ? Que cherchent-ils ? Yohann Massart pourra-t-il retourner à son époque ?
Ca, je vous laisse le plaisir de le découvrir.

Je ne sais pas à quoi je m’attendais en ouvrant ce roman mais pas à ça. Et ça fait du bien de se laisser surprendre.

Je suis ravie d’avoir découvert cet auteur, ce héros et son incroyable histoire.
 

#PourQui?

 

Pour ceux qui aiment l'aventure.

Pour ceux qui aiment l'histoire.

Pour ceux qui rêvent de voyager dans le temps et l'espace.

A partir de 14 ans.

#Merci

 

Je remercie encore une fois les éditions Gulf Stream de m'avoir permis de découvrir ce roman.

Il ne me reste plus qu'à me plonger dans le prochain titre qui paraîtra en août : Chaque chose en son temps de Lorris Murail. 

Coup de cœur !
Collection
Editeur
Public
Nombre de pages
352
Prix
16.50 €
Note
8
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Portrait ComJ HashtagCéline

Quelques articles plus tard (en fait plus de 400), je suis encore là...

 

Toffee Darling
"Notre amour est comme la houle. Il avance, il recule ; il efface les cicatrices du sable avec des bouquets d 'écume. Parfois il écrase le mauvais, parfois il le fait émerger. A nous de décider si on…
#toffeedarling, #joannerichoux, #sarbacane, #exprim
Direct du coeur Direct du coeur

Se confronter à la différence est enrichissant. Florence Medina nous invite à le faire dans Direct du cœur grâce à Tim, son jeune héros qui fait la sourde oreille au monde qui l’entoure. Pourtant…
#directducoeur, #florencemedina, #magnardjeunesse, #mlesromans

Tous différents tous pareils (dossier Page des Libraires)
Parler du handicap avec humour sans tomber dans le cliché, mettre en scène la différence avec décence et sans tabou, c’est le pari réussi de Nos cœurs tordus de Séverine Vidal et Manu Causse, et…
Trois petits mots
Voici un roman que je veux lire depuis longtemps. Merci aux éditions Magnard (M les Romans) qui m'ont enfin donné l'occasion de le faire.
#troispetitsmots, #sarahnharvey, #mlesromans, #magnard
Plein gris Plein gris

“Quand je me retourne, le visage de Victor est blême. Il a posé une main sur sa bouche, ses yeux sont agrandis d’horreur, comme dans un film.
- C’est ma faute ! J’ai laissé ouvert quand je…
#pleingris, #marionbrunet, #pocketjeunesse, #agencecomj

Éden
"(....) elle a l'air de me prendre pour une demi-folle, mais l'essentiel c'est qu'elle me croie sincère. Pas une complète mytho qui veut faire genre. Genre quoi, je n'en sais rien, mais je me…
#eden, #rebeccalighieri, #ecoledesloisirs, #mediumplus
La fille sans nom La fille sans nom

"Je me déteste moi. Oh, qu'est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu'une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n'ai rien. Je ne suis rien."…
#lafillesansnom, #maellefierpied, #lecoledsloisirs, #mediumplus

Speak
"Je n'ai ni la bonne coupe de cheveux, ni les bons vêtements, ni la bonne attitude et je ne sais pas à côté de qui m'asseoir. Je suis une paria."
#speak, #lauriehalseanderson, #emilycarroll, #ruedesevres, #labellecolere, #vousparlerdeca
Oeuf Oeuf

"Au moins une fois par soirée, David déclarait à Primrose :

- Je t’aime pas.

- Pareil, lui répondait-elle.”


#oeuf, #jeffspinelli, #neuf, #ecoledesloisirs