Nuit

Soumis par HashtagCeline le dim 18/10/2020 - 22:06

"La nuit m'enveloppe, ses bras d'étoile me rassurent et dans les replis de son manteau d'encre, je me promène à l'ombre de mon imagination."

#Onirisme

Cet album est magnifique. Il s’en dégage de la poésie, de la douceur, de la beauté mais aussi de la force et une certaine nébulosité charmante.
Une fois refermé, on se sent apaisé, un peu déboussolé aussi car le voyage qu’on vient de vivre en compagnie de la petite fille n’aura pas livré tous ses secrets.
Et j’avoue, sans honte, que si je ne suis pas sûre d’avoir tout saisi (le faut-il ?), je suis tout de même vraiment conquise par cet album merveilleux. Parfois, se laisser porter, par la musique des mots, par la richesse des illustrations, par la profondeur d’un univers, c’est bien aussi.
 

Intérieur

#Les ÉditionsCourtesEtLonguesPrésente...

"La petite fille n’a qu’une idée en tête :
dessiner la nuit...

Elle plonge dans l’univers de ses peintures et se transforme...
Fille-poisson, elle explore l’Océan,
puis resurgit, face au jour, à la conquête du monde.

Entre nuit obscure et jour éclatant,
Nancy Guilbert et Anna Griot
nous embarquent aux frontières de la création,
à la poursuite des rêves
et des pouvoirs de l’imagination."
 

Intérieur

#EnEauxProfondes

Comme je le disais plus haut, il y a des albums qui vous touchent alors même que quelque chose vous échappe. C’est le cas pour Nuit.
Cependant, j’ai été très sensible au texte de Nancy Guilbert dont la plume aussi bien dans ses albums que ses romans me fait vibrer, comme à chaque fois. C'est ici très énigmatique et poétique. 
Ses mots sont sublimés par les illustrations d’Anna Griot qui sont simplement époustouflantes. Chaque double-page est un véritable tableau ! Et on se perd dans la contemplation de chacun d’eux. Le noir profond fait ressortir les couleurs éclatantes. L'effet de profondeur est impressionnant et immersif. Du noir de la chambre où la petite fille commence à peindre, on s'enfonce au coeur un monde marin et l'on découvre, au fil des pages, des décors où la couleur gagne du terrain au milieu des poissons aux formes incroyables, des trésors cachés parmi les algues au gré des courants... Les détails se multiplient, les pages se remplissent et des dessins merveilleux s'épanouissent sous nos yeux ébahis. C'est beau. 

Imaginer, créer et laisser l'inspiration nous guider...

Ainsi, aux côtés de cette fillette qui cherche à peindre la nuit (c’est tellement poétique ça aussi), on glisse de plus en plus profondément dans un univers onirique et féérique, peuplé de créatures marines à la fois rassurantes et inquiétantes, comme peuvent l'être parfois celles qui peuplent nos rêves. La lumière gagne peu à peu du terrain et cette fameuse nuit aura été d'une richesse extraordinaire pour la fillette mais pour nous aussi.

Difficile de décrire la puissance qui se dégage à la lecture de cet album.

N’attendez pas de réponse, n’attendez pas une histoire classique, n’attendez pas une morale, une logique… en ouvrant Nuit, attendez-vous à à la beauté de l’inattendu.
Et lâchez prise.

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui rêvent d'explorer des mondes fantastiques.

Pour les enfants qui se laissent porter par leur imagination.

Pour les enfants qui aiment écouter la musique des mots.

Pour tous les enfants à partir 3-4 ans. Peut-être cela peut sembler tôt mais quand je vois les yeux de ma fille (de cet âge) quand je lui lis cet album, je pense qu'elle y trouve aussi son compte !

Illustrateur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
40
Prix
17.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Sirius
En ouvrant un roman de Stéphane Servant, on sait que l’on s’aventure sur un chemin sombre, tortueux et que la forêt de pages que l’on va traverser sera dense. On sait que les rencontres que l’on fera…
#postapocalyptique, #survie, #animaux, #aventure, #nature
Les initiés Les Initiés

"-Il y a autre chose, dis-je tout bas en leur faisant signe de se pencher vers moi. Je n'arrête pas de penser à Graham. Et s'il était...innocent? Et si quelqu'un d'autre avait tué Shaila ?


#lesinities, #jessicagoodman, #pocketjeunesse #prixdeslecteurspkj2024
Six pieds sur terre Six pieds sur terre

“Vivre, c'est courir après l'espoir d'être vivant, accepter en soi une faim que rien ne peut éteindre. S’essouffler à croire, vouloir, à demeurer dans le mouvement. Mais les chances sont minces et…
#sixpiedssurterre, #antoinedole, #lincendie, #robertlaffont

Sweet sixteen Sweet sixteen

Un incontournable de l'autrice !


#sweetsixteen, #anneliseheurtier, #casterman
Ce que diraient nos pères
"-Dis, tu me dirais si ça n'allait pas? demande soudain la jeune fille. Il sourit mécaniquement. Tout se fissure en lui. Il n'a qu'une envie : se lover contre elle. Il oublierait tout. - Pourquoi ça…
#cequediraientnosperes, #pascalruter, #didierjeunesse
Après les vagues Après les vagues

"Rien n'égale la douceur de se blottir l'un contre l'autre, à écouter le remous de nos coeurs comme le jeu des vagues."


#apreslesvagues, #sandrinekao, #grassetjeunesse, #emerveillements
Swimming pool
Le nouveau roman de Sarah Crossan dont j'entends énormément parler traduit par Clémentine Beauvais que je connais et j'adore.
#swimmingpool, #sarahcrossan, #rageot, #clementinebeauvais
Le passeur Le passeur

“Le vieil homme hocha la tête. Il avait l’air vidé et un peu triste.
-Monsieur ? demanda Jonas timidement.
-Oui? Tu as une question à poser?
-C’est juste que je ne…
#lepasseur, #loislowry, #ecoledesloisirs, #medium

Et dans nos coeurs, un incendie Et dans nos coeurs, un incendie

"- Toi, t'es pas anormal, t'es différent. T'as une sorte de particularité unique, un signe distinctif. Comme moi. Et c'est pas une raison pour se foutre en l'air. C'est même plutôt quelque chose…
#etdansnoscoeursunincendie, #elodiechan, #exprim, #sarbacane

Trois petits mots
Voici un roman que je veux lire depuis longtemps. Merci aux éditions Magnard (M les Romans) qui m'ont enfin donné l'occasion de le faire.
#troispetitsmots, #sarahnharvey, #mlesromans, #magnard