La Passe-miroir T.2 Les disparus du Clairdelune

Dans le premier tome de La Passe-miroir, Christelle Dabos a su créer un univers riche et une intrigue terriblement passionnante. L’héroïne, Ophélie, avait dû quitter son arche, Anima, pour suivre Thorn, son futur époux, dans la froideur du Pôle et les mensonges de la Citacielle.
#MonArticlePageDesLibraires

On retrouve avec plaisir et fébrilité Ophélie, jeune animiste maladroite et réservée. Grâce à ses pouvoirs de liseuse permettant de connaître l’histoire d’un objet en le touchant et de passe-miroir, elle avait pu faire face à de nombreux dangers. Pour sa sécurité, la jeune fille avait caché son identité en restant dans l’ombre de Bérénilde, la tante de Thorn. Ophélie avait aussi fini par apprendre, effarée et déçue, la véritable raison de son union avec Thorn : lui transmettre son don de liseuse.

À la fin du premier tome, Ophélie allait faire son entrée officielle à la cour et rencontrer Farouk, le seigneur tout-puissant du Pôle. Sous la protection d’Archibald, ambassadeur du Clairdelune et avec le soutien de Bérénilde qui porte l’enfant de Farouk, Ophélie sort saine et sauve de cette éprouvante entrevue. Elle a cependant un nouveau rôle à assumer : vice-conteuse.

Lire les objets est une chose, raconter des histoires à Farouk chaque jour en est une autre. Mais ce titre va s’avérer un moindre mal. En effet, Ophélie devra faire bonne figure devant sa famille, morte d’inquiétude, qui a fait le voyage au Pôle. De plus, ses relations avec Thorn sont loin de s’arranger et Ophélie ne lui fait plus confiance. Pire encore, elle reçoit des lettres anonymes la menaçant de mort si elle ne met pas un terme à ses projets de mariage.

Des disparitions au sein même de la très sûre Ambassade du Clairdelune vont exacerber des tensions déjà bien présentes.

Dans ce deuxième volet, les secrets de la Citacielle deviennent plus complexes, les machinations plus sombres. Ophélie acquiert, en même temps que de nouvelles responsabilités, une plus grande assurance. Sa relation avec Thorn se teinte aussi d’une étrange ambiguïté. Et surtout, au milieu de toutes ses illusions, qui tire réellement les ficelles ?

#PremierRomanJeunesseGallimard-RL-Télérama

Christelle Dabos a été la première lauréate du concours premier roman jeunesse lancé par Gallimard Jeunesse, RTL et Télérama. 

Ce concours donne la chance à des anonymes d'envoyer leurs manuscrits et qui sait, si le talent est au rendez-vous, d'être publié chez Gallimard Jeunesse.

Lucie Pierrat-Pajot et Les Mystères de Larispem a gagné la seconde édition.

En novembre 2018, un troisième lauréat sera sélectionné.

Vu la qualité des deux premiers, j'ai hâte de découvrir le prochain !

#Suite

Le tome 3 de La Passe-miroir La mémoire de Babel est paru en juin 2017.

Cette série sera normalement est une tétralogie. 


Article paru dans Page des Libraires
La Passe-miroir
Détails du livre
Public: 
Date de sortie: 
29 octobre 2015
Nombre de pages: 
560
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

#OnContinue ?

La seizième clé La seizième clé
"Seize, seize, seize... Du jour où il s'était mis à compter, Oswald avait su que le seize serait pour lui un nombre à part. Un...
#laseiziemecle, #ericsenabre, #didierjeunesse
La proie La Proie
"Anthéa reste seule. Elle sent qu'un mauvais sort vient de couper sa vie en deux, comme on tranche un ananas mûr. Un avant, un...
#laproie, #philippearnaud, #sarbacane, #exprim, #pagedeslibraires
La fourmi rouge
Je crois que je peux le dire : c'est mon coup de coeur 2017 !
#lafourmirouge, #emiliechazerand, #sarbacane, #exprim, #humour, #deuil, #amour, #amitié, #confianceensoi
Les petits mots d'Amos Les petits mots d'Amos
"La neige s'annonce. Ramasse du bois, protège tes citronniers et sors ta grosse pelle. Tu en auras besoin..."
#lespetitsmotsdamos, #annecortey, #janikcoat, #grassetjeunesse
Sept jours pour survivre Sept jours pour survivre
"Comment survivre dans la neige avec trois allumettes et deux barres chocolatées ?"
#septjourspoursurvivre, #nathaliebernard, #thierrymagnier