Steam Sailors - 1/L'Héliotrope

Soumis par HashtagCeline le mar 14/07/2020 - 17:14

"- Très bien, ne me dis rien, dit-il en descendant de la table. Mais ici, tu es sur un navire de pirates, découvrir les secrets est notre métier. Tôt ou tard, nous percerons le tien.

Avant de sortir, il la salua en inclinant la tête.

- À propos, Miss, bienvenue à bord de L’Héliotrope !"

#MesPremières68

Je dois bien dire que participer au projet Mes premières 68 est intéressant à bien des égards.

Si en soi c'est déjà une super idée que je suis ravie de mettre en oeuvre en bonne compagnie, c'est aussi pour moi un moyen de lire des textes vers lesquels, peut-être, je ne me serais pas tournée.

Et en toute honnêteté (j'aurais pu appeler mon blog comme ça ;-), je crois que sans Mes premières 68, je n'aurais pas lu le premier tome de Steam Sailors.

Mais comme la vie est bien faite (parfois), je me suis lancée, pas forcément hyper motivée et vous savez quoi?

C'est un coup de coeur !

#QuatrièmeDeCouv'

“Quatre siècles après la Grande-Fracture, les habitants du Bas-Monde traversent une ère obscure et rétrograde, tandis que le Haut-Monde, figé depuis l’extinction des Alchimistes, demeure inaccessible et fait l’objet de tous les fantasmes.
Originaire du Bas-Monde, Prudence vit en paria car elle voit l’avenir en rêves.
Une nuit, son village est attaqué par des pirates du ciel. Enlevée et enrôlée de force à bord de L’Héliotrope, un navire volant à la sinistre réputation, la jeune orpheline découvre un nouvel univers, celui du ciel et de ses pirates. Prudence fait la connaissance des membres de l’équipage, qui ne tardent pas à lui révéler leur secret : ils détiennent un indice, menant à une série de « clefs » disséminées dans le monde qui permettrait de retrouver la cité des Alchimistes…”

#PiratesDansLesNuages

C'est le premier roman d'Ellie S. Green (eh oui, ceci explique sa sélection dans Mes premières 68)

Et contrairement à toute attente et malgré mes inquiétudes, je me suis complètement laissée emporter par ce livre.

L'énergie de l'équipage conjuguée à sa débrouillardise quels que soient les obstacles, les nombreuses aventures, et le courage de Prudence (qui porte finalement mal son nom ) face aux épreuves (nombreuses pour elle) sont autant d'éléments qui ont contribué à me faire tomber sous le charme de cette histoire de piraterie dans les nuages.

Malgré un univers fantastique qui aurait pu me faire sombrer et grâce aux descriptions simples et fluides de l'autrice, à aucun moment je n'ai été perdue dans le récit. J'ai très facilement réussi à me représenter le bateau (bon oui, il y a aussi un plan en début de livre...) ainsi que les différents lieux traversés. J'ai trouvé l'écriture très visuelle. Je me suis à mise au diapason de l'ambiance "steam punk" du livre avec un grand plaisir. Peut-être devrais-je en lire plus, j'avais aussi apprécié Cendres de Johanna Marines paru chez Snag (cf mon article dans Page des libraires)

En tout cas, c'est fort ! Je ne me suis pas ennuyée un seul instant même si parfois je voyais venir certains événements. L'envie de lire et mon emballement étaient tels que cela n'était vraiment pas dérangeant. Je le redis, l'autrice a rendu ses personnages si sympathiques (ce sont pourtant des pirates) et si attachants que j'ai tremblé de toutes leurs aventures, dangereuses ou non. 

Attaques de bateaux, gate crashing dans les soirées mondaines, opérations périlleuses... les péripéties s'enchaînent à un rythme effréné. C'est divertissant à souhait ! Et on en redemande, une fois ce premier tome achevé.

Entre deux mondes, celui d'en bas et celui d'en haut, on découvre l'histoire de Prudence pour qui finalement se faire enlever par l'équipage de l'Héliotrope aura peut-être été une chance.

On fait aussi connaissance avec ces fameux pirates qui, sous des airs de gros durs, cachent tous des failles, des secrets, et un grand sens de l'honneur. On apprend vite à les aimer. Ezekiel, Petrus, Sergeï, Gareth, et le capitaine Théodore Mousquet... Ils sont redoutés par tous et leur filouterie en agace plus d'un. Moi, j'aurais bien été prendre un petit verre d'hydromel avec eux.

Je me suis prise au jeu des rivalités et des stratégies de pouvoir sur fond de secret ancestral. Car oui, il y a aussi tout un pan de l'histoire qui tourne autour des alchimistes et du talent de Prudence. C'est une jeune fille un peu spéciale, vous verrez  Mais je ne vous en dévoile pas plus...

Je n'ai finalement pas grand chose à redire (dans le sens où rien ne m'a déçue, au contraire) sur Steam sailors...

Alors je m'arrête en vous laissant sur cette recommandation toute simple  : lisez-le !

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment les histoires de pirates (ou pas).

Pour ceux et celles qui aiment les aventures aux multiples rebondissements.

Pour ceux et celles qui aiment les romans de l'imaginaire.

Pour tous et toutes à partir de 13-14 ans.

Coup de cœur !
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
384
Prix
17.00 €
Langue
Français
Chronique "Mes premières 68"

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Le génie de la lampe de poche
Un excellent Pépix servi par une excellente auteure : Emilie Chazerand (La fourmi rouge chez Sarbacane)
#humour, #vacances, #magie
L'épouvantable bibliothécaire
"-LA BIBLIOTHÈQUE EST FERMÉE ! Suzanne se retourna. Une vieille femme lui faisait face. Elle était voûtée et faisait peur à voir, avec ses cheveux gris noués en chignon serré et ses verrues plein le…
#lepouvantablebibliothecaire, #annegaellebalpe, #ronanbadel, #pepix, #sarbacane
Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon
"Grand-Mamie me dit alors qu'un régiment c'était mille hommes. Entre 1914 et 1918, un régiment, c'était aussi mille morts. Un tiers des 1 400 000 Français tués lors de la Première Guerre mondiale l'…
#lejourouonaretrouvelesoldatbotillon, #hervegiraud, #thierrymagnier
Un été à Sommerby
"Tout a commencé par une terrible nouvelle. Il en va parfois ainsi : il arrive quelque chose d'épouvantable, mais quand on y repense quelques années plus tard, on se rend compte que c'est par là,…
#uneteasommerby, #kirstenboie, #fleurus, #lireengrand
Nos éclats de miroir
"Grandir est un drôle de truc. Le regard bien droit se pose sur une ligne démarquée par soi seul. Ca peut être n'importe quoi : le bord d'un meuble, le sommet d'un muret, le coude d'un adulte,…
#noseclatsdemiroir, #florencehinckel, #nathan
Ceux de La Louve Tome 1 Nouveau départ
Ce roman est le premier tome d’une trilogie (peut-être plus). Il met en place les éléments de l’histoire à venir et nous présente les personnages qui seront les héros de cette série.
#aventure, #danger, #secret, #suspense, #famille, #drogue, #ceuxdelalouve, #pascaleperrier, #gulfstream
Cinq dans le lit
Une petite comptine que tout le monde connaît, un graphisme adorable et un astucieux système de cache-cache font de cet album tout-carton une véritable réussite.
#cinqdanslelit, #mariefrancepainset, #ateliersaje, #didierjeunesse
Le meilleur resto du monde
Les toutous, c’est une super bande de potes (de chiens) qui a toujours des chouettes idées pour s’amuser (et parfois se chamailler).
#lemeilleurrestodumonde, #dorotheedemonfreid, #lestoutous, #ecoledesloisirs
On est tous faits de molécules
On est tous faits de molécules est le quatrième roman de la Canadienne Susin Nielsen. Comme les précédents, ce texte allie remarquablement humour et sérieux. Avec son style inimitable, Susin Nielsen…
#difference, #humour, #famille, #deuil
POV Point of view
Un sujet délicat traité de façon intelligente et pertinente.
#pov, #pointofview, #patrickbard, #syros