Un thé à l'eau de parapluie

Soumis par HashtagCeline le mar 15/09/2020 - 10:03

"Elmo observe la pluie ruisseler sur les fenêtres de son terrier.

"L'automne est bien là", songe-t-il le coeur serré."

#JolieSurprise

J'ai reçu ce petit album tout mignon par surprise et j'avoue que je serais peut-être passée à côté sans cet envoi imprévu mais bienheureux. Cela aurait été fort dommage tant ce livre a fait souffler sur la maison un vent de malice et de tendresse en cette période parfois un peu chamboulée et précipitée qu'est la rentrée.
Alors, faisons comme Elmo, posons-nous quelques instants et dégustons un petit thé à l'eau de parapluie.

Intérieur

#RésumonsUnPeu

C'est l'automne, il fait gris et il pleut. Alors Elmo le blaireau fait ce qu'il fait toujours dans ces cas-là : du thé (et aussi des petits bichons au citron). Mais sa recette est un peu spéciale, vous allez voir. Pour se sentir moins seul, il invite tout d'abord à sa table les chatons (en peluche) mais ceux-ci ne sont pas très loquaces. Alors Elmo convie ses voisins, la belette et l'écureuil, qui ont, eux aussi, bien besoin d'un petit remontant.

Ensemble, ils vont se réchauffer, se réconforter et aussi beaucoup s'amuser.

Intérieur

#BeaucoupTropMignon

Qu'est-ce que c'est mignon ! Mais vraiment. Les dessins, le texte, la situation, la typo même est mignonne avec son petit effet arrondi sur certaines lettres.
Comme souvent, j'ai lu cet album seule au départ. J'ai littéralement craqué. Ça m'a fait remonter des souvenirs d'enfance, forts et émouvants. Je suis même allée chercher mon service à thé en porcelaine de quand j'étais petite.
Et puis je l'ai lu avec mes enfants qui ont tout de suite accroché à cette petite saynète croquignolette de la vie quotidienne. Cette histoire, impossible de ne pas la partager. Et elle a fait son petit effet décrochant des sourires au plus grand (7 ans 1/2) comme à la plus petite (3 ans 3/4) et à moi aussi, encore.
Après mon coup de coeur pour Le grand voyage d'Emmett et Cambouy (Seuil Jeunesse, 2019) ou encore celle de Laurent le Flamboyant (MeMo, 2018), je me suis replongée avec délice dans l'univers espiègle et tout doux de Karen Hottois.
Le texte, comme une caresse, se pose sur les pages avec délicatesse. Sa lecture est un régal, un petit gâteau tendre et savoureux, comme les bichons au citron d'Elmo (je ne connaissais pas cette pâtisserie, petit chausson à base de pâte feuilletée caramélisée et fourrée au citron. Hum... je salive rien qu'en en parlant.) On en redemande une fois la dernière page tournée.

Ici, l'autrice s'est associée à Chloé Malard (il faut que je lise Potiron et Petite ourse, paru aux éditions Les petites bulles, 2018) dont le charmant dessin nous enveloppe comme une couverture moelleuse. De son trait délicat, ses couleurs pastels et légères, l'illustration nous berce et nous entraîne dans les jeux et rêves des petits animaux de ce récit. C'est régressif pour les adultes et très réjouissant pour les plus jeunes qui très vite rentrent pleinement dans cette histoire teintée de fantaisie.
C'est tout plein de poésie aussi. J'aime beaucoup la recette du thé qui rien qu'à l'énoncé, nous fait déjà nous évader.
Alors on se laisse porter par la gaieté et le petit grain de folie qui gagnent tous les personnages du livre. La joie et la bonne humeur prennent le dessus avant un retour au calme au coin du feu.
Rien à dire, cet album est une réussite et il est parfait pour la saison qui arrive. Avec ses jolis souvenirs d'été, ses tasses de thé fumantes, ses mignons petits chatons et ses biscuits à croquer, c'est un vrai remède à la morosité.
C'est un gros coup de coeur que je vous invite chaudement à découvrir.
 

Intérieur

#PourQui?

Pour les enfants qui aiment s'inventer des histoires.
Pour les enfants qui aiment la pluie et tout ce qui va avec.
Pour les enfants qui aiment rire.

Pour tous les petits chatons à partir de 3-4 ans.

Auteur
Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
32
Prix
10.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Faire le mort
"Tove, my love !" "Philip, mon ami?" Un amour et une amitié troubles...
#fairelemort, #stefancasta, #thierrymagnier, #drame, #amitié, #culpabilite
Ensemble à minuit
Est-ce la fin d'année? L'hiver? Le froid? L'envie de me pelotonner sous un plaid ? Toujours est-il que malgré quelques a priori sur ce titre que j'imaginais bien plus léger, je me suis trouvée prise…
#ensembleaminuit, #jennifercastle, #casterman, #letsread
Meurtre mode d'emploi (à l'usage des jeunes filles)
“Pip savait beaucoup de choses, (...) ; elle savait que “hippopotomonstrosesquipédaliophobie” était le terme technique pour désigner la peur des mots trop longs, elle savait réciter par coeur les…
#meurtremodedemploialusagedesjeunesfilles, #meurtremodedemploi, #hollyjackson, #casterman, #letsread
Velvet
Il y a une ambiance bien particulière dans les romans de Mary Hooper. Je vous invite à la découvrir...
#amour, #mensonge, #spiritisme
L'espoir sous nos semelles
"Une aventure hors-norme, portée par une héroïne déterminée et prête à tout pour réussir, à travers un décor grandiose."
#lespoirsousnossemelles, #auroregomez, #magnard, #mlesromans
Possession Possession

“Elle commença à s’éloigner, s’arrêta et se retourna. Elle s’était rendu compte avec un temps de retard qu’elle avait aperçu quelque chose au premier étage. Elle sourit.
Derrière une des…
#possession, #moka, #edlromans, #mediumplus, #lecoledesloisirs

Du haut de mon cerisier
"Moi, je suis en prison, comme si j'avais été arrêtée par Scotland Iard, sauf que les barreaux sont en brouillard et que mes compagnons de cellule se sont tous déjà enfuis."
#duhautdemoncerisier, #paolaperetti, #gallimardjeunesse
La fille sans nom La fille sans nom

"Je me déteste moi. Oh, qu'est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu'une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n'ai rien. Je ne suis rien."…
#lafillesansnom, #maellefierpied, #lecoledsloisirs, #mediumplus

Petite Bébé est fachée
Vous ne connaissez pas encore Petite Bébé ? Malgré sa mauvaise humeur, vous allez l'aimer, vous verrez.
#petitebebeestfachee, #stephaniedemassepottier, #luciecalfapietra, #sarbacane
Attends qu'Helen vienne
Un roman angoissant à souhait sur fond de conflit familial...
#attendsquhelenvienne, #marydowninghahn, #thierrymagnier, #famille, #fantome, #peur