Je suis triste

Soumis par HashtagCeline le lun 18/02/2019 - 18:51
"Je suis triste. Est-ce que je me sentirai toujours comme ça?"
#Patate

 

J'ai découvert Michael Ian Black et Debbie Ridpath Ohi dans l'hilarant Je m'ennuie paru au Seuil Jeunesse en 2013. On y découvrait le dialogue surréaliste entre une patate trouvant tout "ennuyeux" sauf les flamants roses et une petite fille voulant lui prouver qu'être un enfant était formidable. L'album se terminait par l'arrivée providentielle d'un flamant rose... qui s'ennuyait lui aussi.
Ici, nous retrouvons le trio petite fille, patate et flamant rose pour un album (un peu moins délirant) pour, après l'ennui, parler de la tristesse. 

 

#DeQuoiCaParle?

 

Le flamant rose est triste. Pourquoi? Il ne sait pas vraiment et surtout, il a peur que cela ne s'arrête jamais. Alors ses deux compagnons, la petite fille et la pomme de terre, vont essayer de lui remonter le moral. 

 

#BonjourTristesse

 

Cet album change de ton par rapport à son précédent, Je m'ennuie.

Ici, si on s'amuse des échanges des trois amis, la tristesse plane sur tout l'album. L'auteur y apporte une vraie réflexion sur ce sentiment qui est parfois difficile à comprendre, à contrôler et surtout à chasser. 
Le flamant rose se pose des questions intéressantes qui nous font nous aussi réfléchir. Est-ce que ses amis l'aimeront encore alors qu'il est si morose? Est-ce que c'est grave d'être triste? Combien de temps cela peut durer quand on se sent malheureux?
Si j'ai moins ri qu'avec Je m'ennuie (il faut dire que le sujet s'y prêtait plus), j'ai vraiment beaucoup aimé cette histoire très touchante. On y parle de l'importance de l'amitié mais aussi de l'importance de se laisser aller parfois. On ne peut pas toujours être heureux et la tristesse a aussi son utilité. Elle fait partie d'un processus. 
C'est bien aussi de montrer aux enfants que si parfois, ça ne va pas, c'est normal. Et que le moral finit toujours par remonter. La tristesse, sans raison précise, n'est pas un sujet beaucoup traité dans les albums en jeunesse. Ce que je trouve bien dans celui-ci, c'est qu'on peut l'utiliser quelle que soit la cause de l'apparition de ce sentiment. 

Côté illustrations, on y retrouve la même mise en page dynamique avec des images et des mots qui explosent dans les pages, au gré des idées jaillissantes des uns et des autres. J'aime beaucoup le dessin de Debbie Ridpath Ohi qui se prête bien à ces histoires loufoques. Elle a parfaitement su donner vie à la pomme de terre !
Et je suis toujours aussi fan de ce personnage qui me fait beaucoup rire. Il fallait oser faire de ce légume un héros d'album. C'est chose faite. Et avec ses deux acolytes, l'équipe en place fonctionne bien. 
J'espère les retrouver vite dans une autre aventure de la vie de tous les jours.

En attendant, je vous invite à faire la connaissance de cette fameuse patate en lisant Je m'ennuie et Je suis triste.

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les pommes de terre.

Pour les enfants qui aiment les flamants roses.

Pour les enfants qui parfois se sentent tristes.

Pour les enfants qui aiment rire, malgré tout.

Pour tous les enfants à partir de 5 ans.

 

Illustrateur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
32
Prix
13.50 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

La seizième clé
"Seize, seize, seize... Du jour où il s'était mis à compter, Oswald avait su que le seize serait pour lui un nombre à part. Un talisman? Une malédiction? Après toutes ces années, il hésitait encore."
#laseiziemecle, #ericsenabre, #didierjeunesse
La route froide
"Les grosses chaussettes serraient ses jambes jusqu'au mollet comme deux tuyaux de fer, et les lacets des mocassins, noués et tordus de façon bizarre, étaient aussi durs que du barbelé. Il essaya de…
#laroutefroide, #thibaultvermot, #alexwinker, #sarbacane
Très vite ou jamais
“Ce que j’ai sur le coeur, c’est simple, je ne peux en parler à personne. Alors il faut que je l’écrive. Il faut que j’évacue ce trop-plein de désespoir et de colère qui m’étouffe. Une colère de…
#tresviteoujamais, #ritafalk, #mlesromans, #magnardjeunesse
Les colères
"J'ai commencé à m'énerver. J'étais fâchée contre maman ! Comment pouvait-elle dire non? Mes oreilles bourdonnaient, mon coeur battait fort jusque dans ma tête."
#lescoleres, #isabellefilliozat, #ericveille, #lespetiteshistoiresfilliozat, #nathan
L'arrêt du coeur ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine
"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques…
#larretducoeur, #agnesdebacker, #anaisbrunet, #memo, #polynie
Speak
"Je n'ai ni la bonne coupe de cheveux, ni les bons vêtements, ni la bonne attitude et je ne sais pas à côté de qui m'asseoir. Je suis une paria."
#speak, #lauriehalseanderson, #emilycarroll, #ruedesevres, #labellecolere, #vousparlerdeca
ROMAN dessiné
"Tu découvres la lecture ? Tu as de la chance ! Avec la collection « roman dessiné », tu peux lire un vrai roman de grand, avec beaucoup d’illustrations, comme dans les albums !"
#romandessine, #unepoulealecole, #mamamieenvrai, #mangojeunesse
ABCDaire des métiers qui n'existent pas
Et toi, qu'est-ce que tu voudras faire quand tu seras grand?
#abcdairedesmetiersquinexistentpas, #claudinemorel, #didierjeunesse
Chaque chose en son temps
Ouvrir ce nouveau roman de Lorris Murail, c’est faire un grand voyage dans le passé pour revenir sur l'une des périodes les plus noires du XXe siècle. Aux côtés de Reine, l’héroïne courageuse de…
#chaquechoseensontemps, #lorrismurail, #echos, #gulfstream, #sciencefiction, #histoire
N.É.O. N•É•O• 1 : La chute du soleil de fer

"-Quelque chose est en train de changer, Zyzomys, on ne le voit pas encore, mais je le sens. C'est dans l'air. La course des nuages n'est plus la même. Ni la caresse du vent, ni la brûlure du…
#neo, #lachutedusoleildefer, #pocketjeunesse, #michelbussi