Le Journal de Gurty - Le fantôme de Barbapuces (Tome 7)

Soumis par HashtagCeline le mar 14/07/2020 - 17:37

"Plus tard, on est allées se promener. En chemin, j'ai remarqué que Fleur était préoccupée.

-Entre les fantômes qui font peur et les écureuils qui vous prennent pour des débiles, je trouve la vie parfois bien hostile ! elle a soupiré.

-Exact, j'ai répondu."

#PlaisirPartagé

Comme je le disais il y a quelques temps en parlant du tome 5 (Vacances chez Tête de fesses), je me suis penchée sur le phénomène “Gurty” un peu après tout le monde… Et malgré mon enthousiasme lors de ma lecture, noyée dans le flot des autres nouveautés, je n’avais pas eu l'occasion de lire d’autres volumes.

Au début de cette étrange période (le confinement, pour ceux qui auraient vécu sur une autre planète ces derniers mois), j’avais envie de rire un peu et surtout de lire à mon fils des choses amusantes. Trop jeune jusqu’à présent, j’ai enfin pu lui faire découvrir les aventures de la petite chienne de Bertrand Santini.

J'ai bien fait. J’ai vu mon fils rire comme jamais ! J’étais obligée de faire des pauses parce qu’il devait reprendre son souffle et se calmer...  Alors rien que pour ça, merci Bertrand Santini ! Merci Gurty !

Intérieur

#RésumonsUnPeu

Pour changer, Gurty voudrait bien passer ses vacances AU CALME. Mais apparemment, ça sera pas encore pour cette fois-ci. Pourquoi? Fleur a découvert un truc ! Pas un oeuf magique comme celle-ci le pense…

“Non, pas une crotte… [Tenez-vous] bien : un crâne HUMAIN !” Et dedans, il y a une carte au Trésor ! Bon, elle est un peu pleine de pipi car Gurty a voulu se l'approprier, car oui, elle aime bien que tout soit à elle, "même ce qui fait peur."

Suite à cela, les deux amies vont se lancer dans une chasse au trésor parce que ça n'est pas si difficile que ça à trouver, non? "Le monde est PLEIN de trésors."

Dans leurs recherches, elles vont croiser de vieux habitués : Ftéphanie, Tête de Fesses, l’écureuil qui fait hi hi, Donovan et Cassidy mais surtout elles vont se mesurer au fantôme de Barbapuces, le terrible pirate dont le dessert favori est, paraît-il, le Cornet d’Amour à la Cervelle de Chien Glacée avec son coulis de Fruits rouges…

"-Mais... c'est qui, ce fantôme? a demandé Fleur, inquiète.
L'écureuil s'est rapproché pour chuchoter d'une voix macabre : 
- On le surnommait... BARBAPUCES !!!
- BARBAPUCES???
- C'était le pirate le plus sanguinaire que l'océan ai jamais vu naviguer!!!"

Intérieur

#OnAPafféUnFuperMomentEnfemble!

Rien à dire sur ce nouvel opus de Gurty, même si pour ma part, je n’ai pas encore pris connaissance de toute la série. Ce que je constate, c’est qu’encore une fois, ça fonctionne. J’ai pu le tester auprès de mon fils et au baromètre du rire, on a encore explosé les compteurs !

Ce que j'aime dans ces romans, c'est qu'à côté de certains aspects très pipi-caca (c'est normal, les chiens en parlent de façon très naturelle), il y a aussi beaucoup de vocabulaire et tout un tas de réflexions plutôt intéressantes. Alors, en lisant Gurty, on apprend de nouveaux mots, on réfléchit en rigolant et ça, c'est toujours bon à prendre. De plus, c'est assez savoureux de voir le comportement humain à travers les yeux de l'animal. Avec ça aussi, on a eu matière à discuter, entre deux hoquets de rire.

De plus, avec cette histoire de pirate et de carte au trésor, sans tomber dans “c’est un thème qui plaît”, je ne peux pas nier que quand même, c’est un thème qui plaît... Mis à la sauce Gurty, c’est encore plus vrai !

Sur le fond aussi, il y a une jolie histoire autour du potager de Pépé Narbier dont les légumes auraient des vertus un peu magiques. Bah oui, parce que sinon, comment expliquer la santé du vieil homme à 102 ans bien sonnés ! On va découvrir que tout est lié : le crâne, le fantôme, le potager... Le dénouement réserve bien des surprises ! Il se pourrait bien que certaines névroses (Ui, je parle de Fleur) disparaissent à tout jamais.

Et puis, pour l’avoir lu pour la première fois à voix haute (maintenant mon fils l’a embarqué et le lit seul), je me suis bien régalée à faire certains personnages, notamment Ftéphanie (elle est trop fuper!) ou ici le Fantôme avec une voix d’outre-tombe… Pas toujours facile cependant de garder son sérieux.

L’humour, aussi bien dans le texte que les dessins, est omniprésent. Effectivement, si ce n’est pas une blague de l’auteur qui fait mouche, c’est la tête de Gurty ou celle de Fleur entre autres (ils ont tous des têtes marrantes) qui nous font rire. 

Depuis que nous avons pu retourner en librairie, je me suis empressée d'aller chercher d'autres titres de la série (Marrons à Gogo et Mes bébés dinosaures pour le moment) afin de les lire avec mon fils, pour son plus grand plaisir et le mien.

Et la prochaine fois, on se l’est dit avec Basile, on enverra une photo pour, peut-être, avoir la chance d'apparaître dans la galerie des lecteurs à la fin du livre ! On mettra à contribution Pastille, le chat de la maison qui, quand on l’agace, a un petit air de Tête de Fesses!

Intérieur

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment les histoires de pirates, de chasse au trésor, de fantômes…

Pour ceux et celles qui n’ont pas peur d’attraper des puces.

Pour ceux et celles qui aiment jardiner.

Pour ceux et celles qui aiment les gâteaux style Figolu, BN Vanille, pop-corn Baff et/ou PIM’S framboise…

Pour tous les fans de Gurty et aussi pour ceux qui ne le sont pas encore !

Pour tous et toutes à partir de 8-9 ans.

Intérieur

#Bonus

Pour les fins gourmets, voici la recette du smoothie banane-écureuil façon Gurty :

Intérieur
Coup de cœur !
Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
176
Prix
10.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Emerveillements
"Un jour incertain. On se réveille. Aujourd'hui semble pareil qu'hier. Pourtant..."
#emerveillements, #sandrinekao, #grassetjeunesse
La fille sans nom La fille sans nom

"Je me déteste moi. Oh, qu'est-ce que je me déteste ! Je ne suis qu'une fille sans nom, une esclave sans maître. Je manque de tout, même de courage et je n'ai rien. Je ne suis rien."…
#lafillesansnom, #maellefierpied, #lecoledsloisirs, #mediumplus

L'âge des possibles L'âge des possibles

"J'ai fermé les yeux pour me concentrer, pour visualiser le fil sur lequel je me tenais en équilibre. Le moindre coup de vent et je tomberais. Rachel savait que j'étais près du bord. Ou alors c'…
#lagedespossibles, #mariechartres, #emmanuelpolanco, #mediumplus, #edlromans, #ecoledesloisirs

Hilda et le peuple caché
"Le vent soufflait et les woffs volaient tranquillement dans le ciel. Au loin, le soleil se couchait. Assise sur un rocher contre le flanc sud du mont Botte, une petite fille aux cheveux bleus tirait…
#hildaetlepeuplecache, #stephendavies, #lukepearson, #casterman, #netflix
Les Enquêtes de la fourmi n°7707
"La fourmi n°7707 mène l'enquête pour résoudre les énigmes de la nature. Jusqu'à ce jour, aucune ne lui a résisté."
#lesenquetesdelafourmin7707, #thierrydedieu, #lemaridelamantereligieuseadisparu, #maisquiacrachesurlamaisonduherisson, #saltimbanqueeditions
Les derniers des branleurs Les derniers des branleurs

“Il est quelle heure? C’est quoi la date? Il fait nuit ou jour? Tout ça n’a plus de sens. N’en a jamais eu, n’en aura jamais. Les mêmes choses en boucle.”


#lesderniersdesbranleurs, #vincentmondiot, #lddb, #actessudjunior
L'autre soeur
Un roman dont le résumé m'a tout de suite fait penser à Perdue et retrouvée de Cat Clarke mais aussi à La double vie de Cassiel Roadnight de Jenny Valentine...
#lautresoeur, #cylinbusby, #milan, #disparition
Dis ours, tu m'aimes ?
Moi oui vraiment, sans aucun doute, Canard et Ours je vous aime...
#disours, #johnjory, #benjidavies, #littleurban
Gustave et les âmes de fer
Un nouveau Flore Vesco? J'en ai rêvé, Didier Jeunesse l'a fait !
#gustaveetlesamesdefer, #florevesco, #didierjeunesse, #mystère, #paris, #fantastique
Butter
Quand le mal-être est trop grand, il arrive que des décisions complètement déraisonnables soient prises. Butter va nous le prouver.
#butter, #erinlange, #ecoledesloisirs, #mediumplus