Kill all enemies

Soumis par HashtagCeline le lun 09/07/2018 - 23:06
Retour sur mes coups de coeur : Kill all enemies de Melvin Burgess. Un auteur que j'adore avec des textes qui dérangent.
#MonArticlePageDesLibraires

 

Billie est une adolescente révoltée, perturbée et hyper violente. Sa vie familiale est compliquée : sa mère, ancienne alcoolique, ne veut plus la voir. Placée dans une famille d’accueil, elle a du mal à se défaire de ses vieux démons et ne cesse de se battre. Une bagarre de trop met le feu aux poudres.

Rob, fan de heavy metal, vit un quotidien difficile auprès d’un beau-père violent qui le rabaisse sans arrêt. Sa mère, avant de quitter le domicile conjugal, lui fait promettre de veiller sur son petit frère et lui offre un tee-shirt de Metallica. Ce cadeau, en apparence anodin, va pourtant faire de la vie de Rob un enfer et le conduire à des comportements excessifs.

Chris a ses parents à ses côtés, mais il est en échec scolaire. Il n’a pas fait un seul devoir depuis quatre ans et ses parents ne savent plus quoi faire pour débloquer la situation. Chris, quant à lui, n’est jamais à court d’idées pour les faire enrager. Après une énième provocation envers un de ses professeurs, l’adolescent s’aventure lui aussi trop loin dans la provocation.

Billie, Rob et Chris sont envoyés à Brant, un établissement éducatif accueillant des jeunes en grande difficulté. Leur premier contact avec ce centre s’avère plus qu’explosif. C’est le début d’une cavale pour Billie et d’une amitié entre Rob et Chris.

De courts chapitres alternés permettent de découvrir tour à tour l’histoire de Billie, de Rob, de Chris ainsi que celle d’Hannah, une assistante sociale qui prend très à cœur son travail.

Cette construction apporte beaucoup de rythme et entretient le suspense. À chaque fois que l’on quitte un personnage, on a hâte de le retrouver dans les chapitres suivants.

Spécialiste des histoires douloureuses d’adolescents marginaux, Melvin Burgess dresse le portrait croisé de trois adolescents difficiles mais attachants.

On referme le livre avec le sentiment que, même si la vie ne leur a pas fait de cadeaux, tout espoir n’est pas perdu pour Billie, Rob et Chris.

Collection
Public
Date de sortie
Nombre de pages
372
Prix
15.50 €
Note
9
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

La dernière marée
"C'était ça. C'était exactement ce qu'elle avait pensé elle aussi, mais elle n'avait pas su comment le dire. Il comprenait. Elle voulait lui dire qu'elle était d'accord, qu'elle pensait tout pareil,…
#ladernieremaree, #aylinmanco, #talentshauts
Super Coquet contre Captain Tounu
Un album que j'ai reçu grâce à l'opération Masse critique de Babelio. Bonne pioche !
#supercoquetcontrecaptaintounu, #berengeredelaporte, #marmaille&compagnie
L'horloge à l'envers L'horloge à l'envers - Livre I - Le Diable Noir

"Le Diable Noir attrapa un pot vide, qu'il posa devant lui.

- Je veux que tu attrapes trois mouches.

La demande était à ce point incongrue que Samuel ânonna :…
#lhorlogealenvers, #lediablenoir, #annepouget, #scrineo

Nos bombes sont douces
"Qu'est-ce qui me motive dans la vie? Le foot et les filles. D'un cliché... Mon coeur n'a jamais battu plus fort pour autre chose, mais rien ne me paraît plus ridicule, maintenant que j'y réfléchis."
#nosbombessontdouces, #fredericvinclere, #lecalicot
Bordeterre
"Mes agneaux, je veux pas me mêler de vos suicides collectifs, ça vous regarde, mais pour paraphraser Archimède, tout corps plongé dans la merde qui tenterait d’en sortir brutalement s’enfonce…
#bordeterre, #juliathevenot, #exprim, #sarbacane
Dix
Avec Dix, Marine Carteron signe une excellente version revisitée du roman culte d'Agatha Christie. Le résultat : un roman implacable d'une efficacité redoutable qui vous captive autant qu'il vous…
#dix, #marinecarteron, #lerouerguejeunesse, #doadonoir, #agathachristie
Les maux bleus
Un des deux titres de la nouvelle collection Echos chez Gulf Stream.
#lesmauxbleus, #gulfstream, #christineferetfleury, #echos
Diabolo fraise
"Elle ne pensait pas que l'adolescence se traversait forcément dans la douleur, à grands coups de pied au cul..."
#diabolofraise, #sabrinabensalah, #sarbacane, #exprim
Aimée et Medhi...au fil de la vie
Une jolie collection d'albums mettant en scène deux héros confrontés à des petits et grands bouleversements du quotidien.
#aimeeetmedhiaufildelavie, #sophiefurlaud, #laurentsimon, #casterman
Hilda et le peuple caché
"Le vent soufflait et les woffs volaient tranquillement dans le ciel. Au loin, le soleil se couchait. Assise sur un rocher contre le flanc sud du mont Botte, une petite fille aux cheveux bleus tirait…
#hildaetlepeuplecache, #stephendavies, #lukepearson, #casterman, #netflix