Les mots fantômes

Soumis par HashtagCeline le jeu 23/09/2021 - 19:01

"Lilas a soudain l'impression qu'elle n'est pas seule. L'adrénaline inonde ses veines. Elle scrute chaque recoin de la pièce, tentant de percer l'obscurité en plissant les yeux. Un pull qui traîne sur sa chaise de bureau, un manteau accroché au mur, un sac mal rangé. Chaque forme indécise fait naître le doute et accentue le sentiment d'être épiée. Lilas a tellement froid qu'elle tremble presque. Son regard se pose dans le coin de la chambre. Une ombre se détache. Dans la rue, le bruit d'un moteur se fait entendre. Tandis que la voiture passe au ralenti devant la maison, le halo des phares éclaire le recoin que Lilas ne quitte pas des yeux.

Elle est là.

Dans sa propre chambre."

#AuxFrontièresDuRéel

Je ne sais jamais à quoi m’attendre avec David Moitet : polar, dystopie, roman fantastique… A chaque sortie, sa bonne surprise.
Ici, l’auteur nous propose un thriller efficace aux frontières du réel. 
 

#DeQuoiÇaParle?

La mère d’Eliott s’est suicidée. L’adolescent ne comprend pas. Surtout, il n’y croit pas. Au lycée, un camarade sort la mauvaise blague au plus mauvais des moments. Eliott craque et se retrouve contraint de suivre deux semaines de thérapie dans un centre d’accueil pédopsychiatrique.
Lilas, elle, vient à nouveau de faire une crise dans les couloirs du lycée. Elle a régulièrement des hallucinations. Elle va retourner passer une semaine en hôpital de jour dans le même centre qu’Eliott.
Là-bas, ils vont se rendre compte que tous deux peuvent s’aider : un à découvrir la vérité, l’autre à combattre ses démons.
 

#MurmurerÀL’OreilleDesFantômes

J’aime beaucoup les histoires de fantômes. J’en ai lu finalement assez peu ces derniers temps. Les mots fantômes est arrivé à point nommé !

Ce qui m’a vraiment plu, c’est le mélange du réel et du surnaturel. Il est bien dosé. Il y a bien une enquête que l’on suit avec curiosité et intérêt mais également une autre intrigue autour d’éléments fantastiques. Eliott et Lilas ont des problèmes à régler, des drames à encaisser.
David Moitet les met en scène alternativement puis parfois tous les deux quand la situation l’impose. Et je dois bien avouer que je me suis autant intéressée à l’histoire de l’un que celle de l’autre. 
Eliott doit faire face à la perte brutale et incompréhensible de sa mère. Personne ne semble le prendre au sérieux quand il affirme qu’elle ne peut pas s’être suicidée. Eliott est-il aveuglé par sa peine ou la mort de sa mère a-t-elle été orchestrée?
Lilas va découvrir que ses hallucinations cachent bien d’autres secrets et que sa famille qu'elle pense être équilibrée, à son écoute, dissimule tout un pan de son passé. Lilas a-t-elle toutes les clés pour comprendre ce qui lui arrive aujourd’hui?
Beaucoup de zones d’ombres entourent nos deux héros. Il va falloir les mettre en lumière et cela ne sera pas sans mal.
Au centre qu’ils fréquentent tous deux, nous allons aussi croiser la route de personnages touchants : Sadie, une vieille connaissance de Lilas, qui traîne un mal-être profond, Liam, le fils du psychiatre de Lilas, qui va remettre les certitudes de la jeune fille en question ou encore Sam, l’un des surveillants, qui n’hésite pas à donner de sa personne.
Il y a aussi de sacrées ordures (je n’ai pas d’autres mots…) dont un qui a un travail assez répugnant malgré le bel intitulé : facilitateur stratégique. On découvre aussi son métier de l’intérieur lors de certains chapitres et c’est assez glaçant.
Comme à chaque fois avec l’auteur, j’ai passé un très bon moment de lecture. Ce nouveau roman est efficace, l’écriture fluide, le rythme enlevé avec cette touche de surnaturel qui lui donne une saveur bien particulière.

Si vous ne connaissez pas encore David Moitet, ce nouveau livre sera une belle entrée en matière dans son univers.

Sinon, vous pouvez aussi lire Les Mondes de l'AllianceAlice ou encore Le dossier Handle, entre autres.
 

#PourQui?

Pour ceux et celles qui aiment les enquêtes.
Pour ceux et celles qui veulent un roman un peu fantastique mais pas trop.
Pour ceux et celles qui aiment les secrets de famille.

Pour ceux et celles qui ont peur des fantömes.
Pour tous et toutes à partir de 13 ans.
 

Auteur
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
224
Prix
15.90 €
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Little Urban
Little Urban a fait un sacré chemin depuis ses débuts. L'éditeur a su imposé sa patte dans le secteur jeunesse grâce à des albums bien originaux. Moi, je suis littéralement fan.
#littleurban, #123onesttousdescats, #lelivreblanc
La route froide
"Les grosses chaussettes serraient ses jambes jusqu'au mollet comme deux tuyaux de fer, et les lacets des mocassins, noués et tordus de façon bizarre, étaient aussi durs que du barbelé. Il essaya de…
#laroutefroide, #thibaultvermot, #alexwinker, #sarbacane
Velvet
Il y a une ambiance bien particulière dans les romans de Mary Hooper. Je vous invite à la découvrir...
#amour, #mensonge, #spiritisme
Ensemble à minuit
Est-ce la fin d'année? L'hiver? Le froid? L'envie de me pelotonner sous un plaid ? Toujours est-il que malgré quelques a priori sur ce titre que j'imaginais bien plus léger, je me suis trouvée prise…
#ensembleaminuit, #jennifercastle, #casterman, #letsread
Le projet Barnabus Le projet Barnabus

"-Peut-être que bientôt, je pourrai m’asseoir dans l’herbe et regarder les étoiles, dit un jour Barnabus.
En fermant les yeux, il avait déjà l’impression d’y être.
-Impossible,…
#leprojetbarnabus, #thefanbrothers, #littleurban

Le chameau de la bibliothèque Le chameau de la bibliothèque

"- Monsieur Mache, arrêtez d'inventer des excuses farfelues. Pour une fois, dites-moi la vérité. Que faites-vous vraiment de ces livres ? Vous les gardez pour les relire ?

- Oui. Enfin non…
#lechameaudelabibliotheque, #karineguiton, #lauredufay, #monmarquepage, #didierjeunesse

Claude et Morino
« - Bonjour. Je m’appelle Claude et je crois que vous m’avez fait pipi dessus. - Haaan, pardon je suis désolé. - Non non, c’est rien. C’est juste que ça m’a réveillé. »
#claudeetmorino, #adrienalbert, #ecoledesloisirs
Ronchonette Cocolle
"Ronchonette Cocolle ne sait pas ce qu’elle veut, mais c’est la plus heureuse des petites râleuses !"
#ronchonettecocolle, #sibylledelacroix, #bayardjeunesse
Miss Crampon
"Se chuter, c'est bien, mais hurler, parfois, serait plus adapté. Là, j'ai envie de pousser toutes sortes de plaintes : Au secours, A l'aide, Berk, Help, Non, Aïe, mais je me chute. Au pire, ma vie…
#misscrampon, #clairecastillon, #flammarionjeunesse
Possession Possession

“Elle commença à s’éloigner, s’arrêta et se retourna. Elle s’était rendu compte avec un temps de retard qu’elle avait aperçu quelque chose au premier étage. Elle sourit.
Derrière une des…
#possession, #moka, #edlromans, #mediumplus, #lecoledesloisirs