Qui veut la peau de Barack et Angela ?

Soumis par HashtagCeline le dim 08/03/2020 - 21:17
"L’aventure surgit souvent quand on s’y attend le moins..."
#MonArticlePageDesLibraires

 

L’aventure surgit souvent quand on s’y attend le moins. Léa, qui pensait s’ennuyer ferme, se découvre soudain une âme d’enquêtrice et de défenseur de la cause ovine.

Le Cotentin. Voilà où les parents de Léa ont décidé de passer quinze jours de vacances. Léa est dépitée et ne le cache pas. Elle qui rêvait de faire un stage de rugby et de poursuivre l’écriture de sa pièce de théâtre… c’est râpé !

Alors, en attendant que les jours passent, elle regarde tomber la pluie tout en se lamentant ostensiblement sur son sort, histoire que ses parents comprennent bien à quel point elle s’ennuie.

Un soir, après une dispute, Léa claque la porte et se met à courir sous la pluie. Elle trouve refuge dans un hangar. C’est ainsi que, tapie dans un coin, elle assiste à une scène dont elle ne saisit pas vraiment la teneur, mais qui la plonge dans un indicible effroi. Après être parvenue à s’enfuir, elle tente de tirer au clair l’étrange affaire dont elle a été le témoin involontaire. Léa se retrouve sur les lieux du « crime » plus vite que prévu… puisqu’il s’agit d’un bâtiment annexe de la ferme où ses parents ont choisi d’aller faire du tourisme. Là-bas, elle fait la connaissance de Paul, le fils un peu naïf du propriétaire, qui va l’aider dans ses investigations.

Avec ce premier roman, Guillaume Nail mêle adroitement humour, mystère, crise d’adolescence, génétique et moutons en danger. Résultat : une aventure engagée et décapante.

 

Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
167
Prix
9.00 €
Langue
Français
Paru dans Page des Libraires

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Lettre à toi qui m'aimes Lettre à toi qui m'aimes

"On a laissé flotter un long moment sans rien dire, à regarder le plafond et à se repasser la conversation. Là-dessus, tu as murmuré l’une de tes citations préférées :

“C’est comme ça qu’…
#lettreatoiquimaimes, #juliathevenot, #sarbacane

Portrait ComJ HashtagCéline

Quelques articles plus tard (en fait plus de 400), je suis encore là...

 

L'arrêt du coeur ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine
"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques…
#larretducoeur, #agnesdebacker, #anaisbrunet, #memo, #polynie
Je suis triste
"Je suis triste. Est-ce que je me sentirai toujours comme ça?"
#jesuistriste, #michaelianblack, #debbieridpathohi, #les400coups, #album
Les yeux d'Aireine
"Mes yeux, je les garderai baissés. Pas un regard, non, surtout pas."
#lesyeuxdaireine, #dominiquebrisson, #syrosjeunesse
La nuit parfois je rêve
"Parfois, dans mes rêves, j'apprends à voler. Parfois, je tombe. Parfois, au réveil je ne me souviens plus de rien."
#lanuitparfoisjerêve, #stephaniedemassepottier, #clemencepollet, #delamartinierejeunesse, #album
109 rue des Soupirs 109 rue des Soupirs - Tome 1 Fantômes à domicile

"Belle-en-Joie est une ville où il fait bon vivre... Vous aimerez ses commerces, ses habitants, ses rues foisonnantes d'étals colorés... Et même sa spécialité locale, la terrine de…
#109ruedessoupirs, #mrtan, #yomguidumont, #casterman

L'Aube sera grandiose
Si ce roman d'Anne-Laure Bondoux n'est pas mon préféré*, ça n'en reste pas moins un grand moment d'émotion.
#secret, #famille, #mere, #fille, #histoire, #aventure
Sauvages
Nathalie Bernard a bien choisi le titre de son nouveau roman : Sauvages. Ce mot peut définir un animal, un milieu, des hommes mais évoque aussi la cruauté et la violence. Ici, il est employé à…
#sauvages, #nathaliebernard, #thierrymagnier
Petite Bébé est fachée
Vous ne connaissez pas encore Petite Bébé ? Malgré sa mauvaise humeur, vous allez l'aimer, vous verrez.
#petitebebeestfachee, #stephaniedemassepottier, #luciecalfapietra, #sarbacane