La tête dans les nuages

Un album étonnant qui se déplie pour nous faire découvrir des scènes de la vie de tous les jours (enfin presque) à chaque étage d'un immeuble...
#QuatrièmeDeCouv'

 

"Suis le Chaperon rouge mené par un lapin blanc dans tous les étages d’un immeuble fantastique. As-tu remarqué le panier de la fillette qui se remplit au fur et à mesure ? Sauras-tu retrouver la souris blanche cachée dans chaque étage ? Quelle est donc cette fête au dernier étage ?

Un livre-toise extraordinaire de 2 mètres à déplier, accrocher, observer."

 

#ScènesDeLaViePasOrdinaire

 

La tête dans les nuages est un album qui va vous demander de faire un peu de place pour le lire. Pourquoi? Parce que c'est un livre-toise qui fait deux mètres une fois complètement déplié ! 

Alors, certes, même si le format le permet, on n'est pas obligé de le mettre à plat. Mais bon, quand même, on est tenté. C'est aussi cet effet accordéon gigantesque qui donne son charme à ce livre vraiment hors norme. 

Et si la forme est surprenante, le contenu l'est aussi. 

Tom Schamp nous invite à entrer dans l'appartement des habitants d'un drôle immeuble de 8 étages. Ce que nous allons y découvrir à chaque fois est complètement farfelu. Les personnages ou animaux qui peuplent cet endroit sont loin d'être comme on s'y attend. En même temps, je crois qu'avec Tom Schamp, on peut s'attendre à tout. 

Ces tableaux imaginés par l'auteur-illustrateur sont vivants et foisonnants de détails mais surtout complètement fantasmagoriques. En effet, vous allez croiser un lion dans une voiture, une sirène dans une baignoire, une otarie à chapeau, un immense chat... j'en passe et des meilleures. Les surprises sont nombreuses. Et c'est génial !

Le lien entre tous ces étages se fait par la visite de deux personnages déguisés, l'un en chaperon rouge, l'autre en léopard, qui de bas en haut, vont frapper à chaque porte avec en main une lettre et un panier. On ne peut qu'imaginer ce qu'ils viennent faire chez chaque habitant, puisqu'il n'y a pas de texte dans ce livre. Mais en observant bien, on le comprend. On aura de toute façon l'explication dans le tableau final du dernier étage.

Cet album est une espèce de couteau suisse de la lecture : toise (c'est assez original pour être signalé), cherche et trouve (il y en a des choses à observer!), objet de décoration (il s'accroche), livre d'art ( Tom Schamp est un artiste, non?), histoire à raconter ou à se raconter (c'est tout l'intérêt du sans texte)...

En ouvrant La tête dans les nuages, vous ouvrez aussi de nombreuses portes que vous n'aurez pas envie de refermer !

 

 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les livres aux illustrations riches de détails à observer.

Pour les enfants qui aiment les univers originaux et colorés.

Pour les enfants qui aiment les albums qu'ils peuvent lire seuls ou accompagnés.

Pour les enfants qui aiment se mesurer à des albums surdimensionnés. 

Pour tous les enfants à partir de 3-4 ans.

 

La tête dans les nuages
Détails du livre
Auteur: 
Illustrateur: 
Editeur: 
Public: 
Date de sortie: 
10 janvier 2020
Prix: 
12.90€
Nombre de pages: 
16
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

#OnContinue ?

Surf Surf
"Des langues huileuses léchaient les pierres devant nous avant de retourner à la vague, grappe de serpents que les remous tiraient en...
#surf, #fredericboudet, #grandepolynie, #memo
La révolte des animaux moches La révolte des animaux moches
"La mocheté est une question de perspective : tout dépend comment on regarde."
#larevoltedesanimauxmoches, #lerouergue, #collinepierre, #annelisecombeaud, #dacodac
J'ai vu un lion J'ai vu un lion !
Un lion dans le jardin des voisins ? Quelle drôle d'histoire !
#jaivuunlion, #severinevidal, #laurentsimon, #milan, #leshistoiresdestoutpetits
Soixante douze heures Soixante-douze heures
Un très beau roman que j'ai pris plaisir à lire et qui m'a beaucoup émue.
#soixantedouzeheures, #mariesophievermot, #thierrymagnier
L'été où j'ai vu le tueur L'été où j'ai vu le tueur
" La lumière de la cave s'est éteinte, me plongeant dans des ténèbres épaisses et glacées. J'ai lâché ma lampe en poussant...
#leteoujaivuletueur, #clairegratias, #lerouerguejeunesse, #doadonoir