Trouble vérité

Soumis par HashtagCeline le sam 12/05/2018 - 10:55
Un nouveau roman de E.Lockhart ! Sera t-il aussi bon que Nous les menteurs?
#WeWereLiars

 

Ah… E.Lockhart et son Nous les menteurs

Quel superbe souvenir de lecture!

Même si j’avais découvert le pot aux roses avant la fin, ce roman n’en reste pas moins un texte qui m’a vraiment marquée. Il faut dire qu’à l’époque, on me l’avait présenté de telle façon que pendant toute ma lecture j’avais cherché des indices pour découvrir le fin mot de l’histoire. Et j’y étais parvenue. Cela n'avait gâché en rien mon plaisir.
E.Lockhart m’avait tout de même bien baladée.

Et depuis, j’attendais LE texte qui pourrait me surprendre autant. 

Alors, non.
Même si Trouble vérité m'a beaucoup plu, il ne détrône pas Nous les menteurs
 

#RésumonsUnToutPetitPeu

 

Je vais faire un court résumé car trop en dire sur ce roman pourrait être dévastateur.
Tout ce qu'il faut savoir c’est que l’on suit une certaine Jule (mais est-ce bien son nom?)
Cette jeune fille semble sur ses gardes et cache son identité. Est-elle poursuivie ou fuit-elle quelque chose?
Toute l’intrigue repose sur ce mystère qui entoure l'héroïne.

Qui est vraiment Jule? Et surtout qu’a t-elle fait?
 

#Rembobinage

 

Comme pour le résumé, je pense que je vais faire court concernant la partie "je donne mon avis”.
Franchement, je ne veux pas gâcher la lecture de Trouble vérité à qui que ce soit.

Alors clairement, ce qui fait l’originalité de ce texte c’est la narration à rebours. 
E.Lockhart réussit avec brio à nous la faire à l’envers !
C’est vraiment génial. Enfin moi, j’ai adoré. 
C’est au départ un peu étonnant voire perturbant. Mais non, au final, ça augmente la tension, le suspense. C'est grisant !
On pense forcément à Memento, le super film de Christopher Nolan. La comparaison est facile mais c'est vraiment un film qui m’avait marqué à l’époque de sa sortie. J’y ai pensé tout au long de ma lecture.( Note pour moi-même : revisionner Memento)
Ici, je trouve que ça tient vraiment la route.
C’est assez rare pour le signaler et ça donne un réel plus au roman. 

En revanche, question suspense, j’ai trouvé que l’on découvrait trop vite ce qui avait pu se passer. On cerne assez vite l’héroïne principale et on est finalement peu ou pas tant étonnée de ce que l’on apprend sur ses faits et gestes. (je n’en dis pas trop, je n’en dis pas trop)

C’est dommage. Et puis, à l’inverse de Nous les menteurs (je ne devrais pas comparer…), il n’y a pas vraiment de surprise finale. (chut…)

A partir d’un certain moment, quand on a saisi de quoi il retourne, je trouve que ça devient un peu plat.

Bon, si je n’en ai pas l’air, j’ai pourtant vraiment apprécié ma lecture. Vraiment, si!
Je l’ai dévoré. Du suspense, il y en a quand même, rassurez-vous. 

E.Lockhart sait nous déstabiliser et explore la noirceur humaine avec brio.
Comme dans Nous les menteurs, rien ne nous est épargné et il ne faut pas compter sur un roman léger et drôle. Oh non!

Bref, si vous n’avez jamais lu de romans d’E.Lockhart, commencez par Nous les menteurs (je pense avoir été claire)
Ensuite, pour retrouver un style, une façon d’écrire et de raconter, n’hésitez pas à lire Trouble vérité qui vraiment mérite aussi le détour.
 

Auteur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
304
Prix
15.50 €
Note
6
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

L'arrêt du coeur ou comment Simon découvrit l'amour dans une cuisine
"Comment fait-on pour se porter comme un charme le mardi, démarrer sa journée du mercredi avec une bonne tartine de confiture aux framboises et s'effondrer dans son bol de café au lait quelques…
#larretducoeur, #agnesdebacker, #anaisbrunet, #memo, #polynie
On m'appelle Enfant i
«Je ne vous raconterai pas mon histoire passée, plutôt celle de ma vie maintenant, ici, au camp, en commençant par aujourd'hui. Mon histoire débute ainsi...»
#onmappelleenfanti, #stevetasane, #gallimardjeunesse, #romanjunior
Le jour où on a retrouvé le soldat Botillon
"Grand-Mamie me dit alors qu'un régiment c'était mille hommes. Entre 1914 et 1918, un régiment, c'était aussi mille morts. Un tiers des 1 400 000 Français tués lors de la Première Guerre mondiale l'…
#lejourouonaretrouvelesoldatbotillon, #hervegiraud, #thierrymagnier
Les derniers des branleurs Les derniers des branleurs

“Il est quelle heure? C’est quoi la date? Il fait nuit ou jour? Tout ça n’a plus de sens. N’en a jamais eu, n’en aura jamais. Les mêmes choses en boucle.”


#lesderniersdesbranleurs, #vincentmondiot, #lddb, #actessudjunior
Refuges
En attendant son prochain roman, j'ai enfin découvert Refuges que je n'avais jamais pris le temps de lire alors que je suis une fan inconditionnelle d'Annelise Heurtier !
#refuges, #anneliseheurtier, #casterman
Lulu et le Brontosaure
Les brontosaures, les serpents bavards, les tigresses coquettes et les ours gentils, ça n’existe pas. Mais dans l’histoire que nous raconte Judith Viorst, si ! Et tant mieux !
#humour, #dinosaure, #animaux, #chipie, #aventure
Lettre à toi qui m'aimes Lettre à toi qui m'aimes

"On a laissé flotter un long moment sans rien dire, à regarder le plafond et à se repasser la conversation. Là-dessus, tu as murmuré l’une de tes citations préférées :

“C’est comme ça qu’…
#lettreatoiquimaimes, #juliathevenot, #sarbacane

Lionel ! Le dentifrice à la saucisse et autres histoires incroyables

Un nouveau Lionel !? OUAIIIIIISSSS !!

Lionel !

Toutes petites histoires Toutes petites histoires

Il était une fois... de toutes petites histoires.


#toutespetiteshistoires, #migueltanco, #grassetjeunesse
La Proie
"Anthéa reste seule. Elle sent qu'un mauvais sort vient de couper sa vie en deux, comme on tranche un ananas mûr. Un avant, un après. Un ici, un ailleurs. Le meilleur, le pire?"
#laproie, #philippearnaud, #sarbacane, #exprim, #pagedeslibraires