La révolte des animaux moches

Soumis par HashtagCeline le jeu 26/04/2018 - 22:11
"La mocheté est une question de perspective : tout dépend comment on regarde."
#CauseAnimale

 

Après Jefferson de Jean-Claude Mourlevat, voici La révolte des animaux moches de Coline Pierré, un roman pour les plus jeunes dont les personnages principaux sont des animaux. Et ceux-ci sont courageux et bien décidés à ne pas se laisser faire. 
Coline Pierré nous propose un roman engagé et positif qui offre de nombreuses pistes de réflexions.
 

#RésumonsUnPeu

 

En 2035, sur les bancs de l’école, Sven la hyène, Pascale la mygale, Marie-Odile le crocodile et Issa le boa sont devenus amis. 
Qu’est ce qui les a rapprochés ? Une passion commune ? Non… Une envie irrépressible de se connaître ? Non… Une attirance physique folle ? Non…
Leur unique point commun au départ, c’était… d’être moches. Ou du moins considérés comme.

Mais bien vite, malgré toutes leurs différences, les quatre « mal-aimés » se sont bien entendus et leur amitié n’a cessé de se renforcer. 

Aujourd’hui, en 2050, devenus adultes, ils vivent même en colocation dans une petite maison où tous se sentent bien.
On pourrait dire que tout va pour le mieux dans le meilleur des mondes.
Mais non. Tout n’est pas si simple.

Si la société a connu bien des changements depuis la Révolution de 2018 (où les animaux sont devenus les égaux des humains), toutes les inégalités n’ont pas disparu. 
 
Sven, Issa, Marie-Odile et Pascale en font encore la triste expérience quotidiennement. Certains animaux (comme les chevaux) ont meilleure réputation et sont bien plus considérés et aimés que les autres comme par exemple les boas, les mygales, les hyènes ou les crocodiles...
Cette fameuse révolution et les lois n'ont pas effacé les préjugés, loin de là. 

Alors que les quatre copains regardent la télévision, un énième spot publicitaire mettant en scène un cheval aux poils doux et soyeux (Martial, l’ex meilleur ami d’Issa) est diffusé. 
C’est la goutte d’eau qui fait déborder le vase de la colère déjà bien plein.  

Pourquoi eux aussi ne pourraient-ils pas être aimés ? Les choses doivent changer. 
Sven, Issa, Marie-Odile et Pascale sont décidés à donner un coup de pied dans la fourmillière et faire bouger les mentalités.
Une nouvelle révolution est en marche ! 

#BeautéIntérieure

 

Voilà une histoire qui sous ses airs faussement simples et légers soulèvent au fur et à mesure de la lecture un tas de questionnements et de réflexions.

La société dans laquelle se déroule l’histoire est présentée dans un premier temps comme égalitaire. La Révolution de 2018 a établi des lois dans ce sens. 
Sven est passionné par cette période et les avancées qu’elle a entraînées. 
Malheureusement, aujourd’hui, devenu adulte, les injustices lui sautent aux yeux. 
Pourquoi les dauphins, les chevaux, les chiens par exemple sont-ils toujours mieux considérés que ses amis et lui ? A bien y regarder, les quatre amis sont toujours rejetés au sein de cette société qui se dit juste pour tous. 

Ils veulent revendiquer le droit à la différence. Ils sont moches et alors ? Faut-il s’arrêter au physique ? Pourquoi tout le monde (les humains comme les animaux) continue à s’écarter de leur chemin, à les ignorer ou à les repousser ?

Un nouveau combat doit être mené. 
De la première manifestation, à la campagne de recrutement, de leur premier passage télé à leur première une de journaux, les quatre héros ne chôment pas. 
Il y a des doutes, des moments de joie, d’abattement, des victoires, des coups bas et des petites déconvenues. 
C’est un véritable parcours du combattant ! 
Et très vite, on s’attache à ce groupe hétéroclite en guerre contre les préjugés.

Sven, Issa, Marie-Odile et Pascale vont devenir le symbole des opprimés, des laissés-pour-compte, des minorités. 

Ils vont aussi faire la rencontre d’Alfred, un sans-abri qui va les aider dans leur campagne. Lui aussi est mis au ban de la société. Mais ensemble, ils se sentent forts.

Ce livre est pour moi un roman vraiment intéressant pour faire comprendre aux enfants que malgré les apparences, les différences, personne ne peut se dire meilleur qu’un autre. 
Il délivre un beau message de tolérance.
Ce roman montre aussi que parfois, pour faire entendre ses idées, il faut se battre. Pas physiquement bien sûr mais intelligemment. 
Il y a des causes qui méritent d’être défendues et il faut parfois avoir le courage de le faire.

Il y a aussi dans ce texte une dénonciation de certaines pratiques, certains travers qui nous rappellent ceux de notre société. Tout ce qui se passe dans ce roman fat écho à de nombreux sujets d'actualité.
Ce texte permet, à travers le parcours des animaux, de donner aux enfants matière a réfléchir sur le monde qui les entoure, sans rendre le propos inaccessible ou moralisateur ni l’histoire inintéressante ou poussive.

Coline Pierré a su trouver le juste milieu : passer un message et raconter une histoire qui tient la route. 

A côté de ça, La révolte des animaux moches c’est aussi de belles amitiés (celle de Sven, Issa, Pascale et Marie-Odile mais aussi celle qu’ils vont tous les quatre nouer avec Alfred), de l’amour (chut, je ne dirai pas qui), de belles rencontres, des barrières qui tombent (entre les humains et les animaux, entre les moches, les présumés moches et les beaux…) et aussi de l'humour !
C’est divertissant, intelligent et plein de bons sentiments (dans le bon sens du terme, vraiment) 

On sort de cette lecture avec le sourire et une confiance nouvelle en l’avenir. 

Bref, La révolte des animaux moches ne prend pas les enfants pour des idiots ! Et pour ça, bravo !
 

#PourQui?

 

Pour les enfants qui aiment les animaux (moches ou pas) mais aussi pour ceux qui ne les aiment pas.
Pour les enfants qui aiment les personnages courageux.
A partir de 9-10 ans. 
 

Illustrateur
Collection
Editeur
Public
Date de sortie
Nombre de pages
200
Prix
11.50 €
Note
8
Langue
Français

#VosCommentaires

#OnContinue ?

Kong-Kong Le singe sur le toit
Une amitié hors du commun pour une BD qui l'est aussi !
#kongkong, #vincentvilleminot, #yannautret, #casterman, #bd
Cendres Cendres

"Des rues sombres de la capitale en passant par un manoir victorien luxueux... De soirées mondaines où le diamant est roi aux tavernes miteuses où l'opium circule dans les veines... Prenez garde,…
#cendres, #johannamarines, #snagfiction, #mecaniquedesombres

Les colères
"J'ai commencé à m'énerver. J'étais fâchée contre maman ! Comment pouvait-elle dire non? Mes oreilles bourdonnaient, mon coeur battait fort jusque dans ma tête."
#lescoleres, #isabellefilliozat, #ericveille, #lespetiteshistoiresfilliozat, #nathan
Le courage d'être moi
« Dans Manon, il y a NON, et tout de suite, j’ai compris que Manon savait dire NON, qu’elle pouvait tenir tête à n’importe qui. »
#lecouragedetremoi, #mariannerubinstein, #nathan, #lefeuilletondesincos
Snap Killer
"La nuit est belle, noire, sans étoiles, sans lune, à peine fraîche."
#snapkiller, #sylvieallouche, #syrosjeunesse, #syros
Les enfants des Feuillantines Les enfants des Feuillantines

“- Combien d’enfants avez-vous à votre charge?

Désirée plissa les yeux. Elle détestait cette question. La réponse suscitait toujours des exclamations d’horreur et…
#lesenfantsdesfeuillantines, #celiagarino, #sarbacane, #exprim

Alice à votre service ! Complot contre la Duchesse Alice à votre service ! Complot contre la Duchesse

"AVERTISSEMENT

Je dois vous déconseiller la lecture de ce genre de livres qui, non seulement, vous feraient perdre un temps précieux, mais risqueraient aussi d’…
#complotcontreladuchesse, #aliceavotreservice, #laurapowell

Classe de lune
Parfois, des images suffisent. Classe de lune, l'album sans texte de John Hare nous le prouve.
#classedelune, #johnhare, #pastel, #ecoledesloisirs
Boo
"Thelma me serre le bras et dit : T'en fais pas, Oliver. Tout va être au poil. Esther grommelle : -A ta place, je ne parierais pas ma vie dans l'au-delà là-dessus."
#boo, #neilsmith, #ecoledesloisirs, #mediumplus
Entretien avec... Stéphanie Demasse-Pottier
Je suis ravie de donner la parole à Stéphanie Demasse-Pottier que j'aime beaucoup. Avec mes enfants, nous avons lu bon nombre de ses albums ces derniers mois et cela a toujours été un plaisir. Tout…
#stephaniedemassepottier, #jaimerais, #letageredubas, #gerarddubois, #entretien