Trois mois déjà...

Mon blog HashtagCéline est né il y a maintenant trois mois...
#MiniBilan

 

Cela fait maintenant trois mois que ce blog a été lancé.
Ce n’est encore que le début et il me reste beaucoup de choses à améliorer. 

C’est en faisant que je me rends compte de ce qui va ou pas, de ce qui manque ou pas et de ce que je dois ou non changer. Tout ne peut pas se régler et être au top en si peu de temps. Je pense qu'il y aura des évolutions dans les mois à venir (merci à "L'Homme Parfait" pour son aide)

Mini bilan après cette courte période ? Totalement positif ! Je prends enfin le temps de faire des résumés et de réfléchir un peu plus posément à mes lectures. C’est chronophage mais c’est tellement agréable.  
Donc, je continue. 
Et là tout le monde (enfin quand je dis tout le monde... tout est relatif) se dit : “Non, pitié, arrête!”

Désolée, je continue...

#PourQui?

 

Je mettrai désormais un minimum d’âge conseillé : à partir de... Et j’insiste sur « conseillé ». Encore une fois, ça n’engage que moi. Car d’expérience, je sais que cela peut-être un frein à la lecture. D’un autre côté cela peut aussi aider certains lecteurs dans leur choix. 

Pour ma part, je le fais plus dans le but d’éviter qu’un livre trop compliqué tombe dans les mains d’un lecteur trop jeune, et que cela puisse l’éloigner de la lecture.

Parce qu’après, je sais bien que chaque lecteur est différent, a une maturité différente et une perception de son monde bien à lui. La sensibilité est propre à chacun.

 

#FemmeQuiEcrit

 

Désormais, je n’utiliserai plus le mot auteure pour désigner une femme qui écrit.
Il m’apparaît important d’utiliser le bon mot : AUTRICE.

« Autrice, nom féminin 
Le terme autrice est bien plus ancien que son équivalent moderne, auteure. Il désigne une femme qui a écrit un ou plusieurs ouvrages, de quelque nature que ce soit. Autrice est un terme peu utilisé*. »

(*Eh bien qu’à cela ne tienne, changeons cela !)
 

#MyFault

 

J’essaie de lire, relire, puis relire et pour finir relire mes textes. Tant et si bien que je crois qu’au bout d’un moment, je ne vois plus rien. Si des fautes d’orthographe, des répétitions intempestives ou des fautes de grammaire se glissent dans mes chroniques, je m’en excuse platement.

N’hésitez pas à me le faire (gentiment) remarquer. 

#PasFacile

 

En tout cas, lancer ce blog aura été un cap car d’une certaine façon, c’est un peu se mettre à nu. C'est une bonne expérience.

Même si j’essaie de faire au mieux, ce qui me plaît et avec ce que j’ai, je sais que tout n’est pas parfait.

En même temps, rien ni personne ne l’est. Tant mieux pour moi. 
 

Photo de moi
Détails du livre
Langue: 

Français

Abonnement

Envie de recevoir les nouveaux articles ?

#Abonnez-vous !

Commentaires

Commentaires

J'ai également fait le choix d'écrire "autrice" depuis plusieurs semaines :) Bravo pour ces trois premiers mois et bonne continuation. Je viens tout juste de découvrir ton blog, mais j'apprécie déjà beaucoup ta manière de présenter tes lectures.

Merci beaucoup ! Cela me va droit au coeur ;-)

Super ton site ! Les livres d'horreur que tu as présentés ont l'air géniaux. Tu décris bien l'univers de chaque livre, quel talent !

Merci beaucoup ! C'est très gentil. Bonnes lectures !

#OnContinue ?

Les Yeux d'Aireine Les yeux d'Aireine
"Mes yeux, je les garderai baissés. Pas un regard, non, surtout pas."
#lesyeuxdaireine, #dominiquebrisson, #syrosjeunesse
Le courage d'être moi Le courage d'être moi
« Dans Manon, il y a NON, et tout de suite, j’ai compris que Manon savait dire NON, qu’elle pouvait tenir tête à n’importe qui. »
#lecouragedetremoi, #mariannerubinstein, #nathan, #lefeuilletondesincos
Illustration issue de L'aube sera grandiose L'Aube sera grandiose
Si ce roman d'Anne-Laure Bondoux n'est pas mon préféré*, ça n'en reste pas moins un grand moment d'émotion.
#secret, #famille, #mere, #fille, #histoire, #aventure
Quand vient la vague Quand vient la vague
Je vous annonce une tempête d'émotions avec ce roman écrit à quatre mains.
#quandvientlavague, #manonfagetton, #jeanchristophetixier, #rageot
Hamaïka et le poisson Hamaïka et le poisson
Quand je pars en Polynie, je sais désormais que je reviendrai ravie de mon voyage.
#hamaikaetlepoisson, #pierrezapolarrua, #anastasiaparrotto, #petitepolynie, #memo